Sans surprise et sans regret pour la plupart des gens (j’imagine ^^;;), Jericho n’aura, a priori, pas de saison trois. La série a uniquement eu le droit à sept épisodes pour la saison deux car les fans se sont fortement mobilisés en envoyant des nuts à CBS.
Jericho raconte l’histoire des habitants de Jericho qui survivent suite à des explosions nucléaires un petit peu partout aux Etats-Unis. Si le pitch de départ était très alléchant et pouvait laisser espérer des développements intéressants, ce ne fut pas le cas. La saison une fut trop irrégulière et versait beaucoup trop dans les histoires d’amour sirupeuses et soulantes. Avec des personnages à la limite de l’insupportable, des acteurs pas toujours convaincants, des dialogues convenus et une intrigue assez ennuyante, la saison une a eu du mal à donner vraiment envie de regarder la suite. Néanmoins le season finale était sympa grâce à son action. Aucun spoiler.

La courte saison deux fut meilleure que la précédente, sans pour autant être brillante. Loin de là même. Disons que sept épisodes sont plus faciles à digérer que vingt-deux. Les scénaristes ont compris qu’infliger des scènes comme la suivante était ridicule et nul.
« Jake je t’aime.
– Moi aussi Emily mais tu es presque mariée.
– C’est pas grave, on n’a qu’à bannir mon fiancé.
– Je ne peux pas, je suis superJake, j’ai une conscience malgré mon louuuuurd passé.
– Rhaa mais si tu veux on appelle mon père qui est un gros méchant mais pas trop quand même, il lui règlera son compte. »
Oui je sais j’ai regardé la saison une donc je sais que ça ne se passe pas ainsi mais là n’est pas la question :D
En sept épisodes il faut être concis et donner envie au téléspectateur américain de base de regarder la série. Comprendre : ajouter de l’action -bombes, meurtres de sang froid, du sang qui coule, de l’héroïsme- et du patriotisme. Sauf que la sauce n’a pas pris. Peut-être qu’il manquait quelques scènes de sexe pour intéresser certains ?

La saison deux permet aussi la disparition de l’antenne d’un personnage que j’avais personnellement envie de découper à la tronçonneuse. Cela dit, ce n’est pas la seul protagoniste à être mis de côté. Tant mieux ! Les épisodes se focalisent sur les héros à savoir Jake et Hawkins.
Côté action c’est donc plutôt pas mal, notamment dans le series finale avec la superbe scène des avions. Il y a un peu plus de suspense même si honnêtement, je n’en avais rien à cirer de ce qu’il pouvait arriver aux personnages. Quant à la mythologie de la série, elle était clairement mise en avant dans la saison une ce qui fait qu’il ne restait plus grand chose à aborder. La véritable identité de John Smith (non, pas le médium :D) reste inconnue et laisse assez indifférent.

Moyen est l’adjectif qui me vient en tête si je voulais qualifier la saison deux de Jericho. Ca se laisse suivre même si certains passages sont lourds et redondants. On sent qu’il y a eu volonté de ramener du monde devant CBS mais il manque le petit quelque chose qui fait que l’on trépigne d’impatience pour la suite. Si la saison trois ne se fait vraiment pas, je ne serai pas déçue comme j’aurais quelque peu pu l’être à la fin de la saison une. Un des points positifs est d’avoir été suffisamment sain d’esprit pour tourner deux season finale. Un avec cliffhanger si Jericho était assurée d’avoir une saison trois et un en guise de series finale en cas d’annulation. Le dernier fut diffusé et conclut certaines choses tout en laissant une ouverture.
Quant à la diffusion française, M6 ayant jugé bon de ne pas diffuser les derniers épisodes de la saison une (les deux derniers je crois ?!) on peut se demander si la suite verra le jour en France… Pour vous consoler : vous ne manquez pas grand chose ;D