Lorsque l’on est un tant soit peu curieux, on regarde forcément les filmographies d’acteurs que l’on aime bien, histoire de voir ce qu’ils ont pu faire dans le passé. Et parfois on a de drôles de surprises lorsque l’on remarque qu’il existe une série mettant en scène énormément d’acteurs maintenant connus. Ultimate Force est l’une d’entre elles. Pas connue pour un sou, cette série anglaise regroupe un certain nombre de comédiens anglais qui diront forcément quelque chose au sériephile averti. Effectivement, Ultimate Force voit défiler Jamie Bamber (Battlestar Galactica), Sendhil Ramamurthy (Heroes), Richard Armitage (Robin Hood, North & South), Tobias Menzies (Rome), Nick Dunning (The Tudors), Sam Troughton (Hex, Robin Hood), etc. A noter qu’un des héros n’est autre que Jamie Draven, le grand frère de Billy Elliot. Forcément, un tel regroupement de têtes connues donne envie de s’y intéresser.
Pas besoin d’être devin pour deviner que la série est anglaise puisque tous les acteurs cités le sont aussi. Démarrée en 2002, elle est composée de quatre saisons dont la dernière vient d’être diffusée. sur ITV. A noter que les épisodes sont de durées inégales, les deux premières saisons possèdent chacune six épisodes de 48 minutes alors que les suivantes sont plus longues. La série est passée sur NT1 en France et apparemment sur France 4. Je n’ai visionné que les deux premières saisons, autrement dit douze épisodes. Aucun spoiler.

Ultimate Force met en avant les missions d’un groupe d’élite du SAS (Special Air Service). J’avoue ne pas être une grande spécialiste en la matière mais il me semble que cette unité agit secrètement dans des situations périlleuses et qui peuvent poser problème. Le SAS existe réellement chez les militaires anglais. Apparemment, Ultimate Force est ultra réaliste et emploie d’ailleurs en tant que conseiller un ancien du SAS. Il est vrai que si l’on ne connaît absolument rien, on ne peut pas trop juger de la crédibilité. Néanmoins, la série ne donne pas l’impression de tomber dans la surenchère. En bref, beaucoup d’action, de testostérone mais pas trop. Effectivement, l’armée n’est pas purement masculine, quelques personnages féminins sont là et n’ont rien à envier à leurs collègues masculins. Et tout cela sans tomber dans des stéréotypes, les femmes occupent des postes à responsabilité, combattent, mais peuvent aussi être coquettes et faire preuve justement de féminité.

Efficace et avec des scenarii globalement maîtrisés, Ultimate Force prouve encore une fois que les Anglais savent réaliser de bonne séries télévisées sans pour autant copier les Américains. Cela dit, même s’il s’agit là d’une série réussie, je me vois mal regarder la suite. J’ai du mal à accrocher vraiment aux personnages, aux relations qui se tissent entre eux et au côté un peu vieux de la série malgré son jeune âge. C’est correct mais ce n’est clairement pas ma tasse de thé. Je tiens quand même à préciser que j’aime tout ce qui est action, ici il doit manquer quelque chose. Il me faudrait peut-être plus de musique ? De couleurs chatoyantes ? Un fil conducteur plus abouti ? En effet, même si les histoires entre les personnages se suivent, il n’y a aucun arc concernant une mission et c’est assez dommage je trouve. Toutefois, ce fut un plaisir que de voir quelques acteurs dans un rôle fondamentalement différent ! A très fortement conseiller aux amateurs de thriller militaire et de commandos.