Zettai Kareshi | 絶対彼氏。 (épisode 11) – Miracle

Par , le 27 août 2008

Voici donc enfin la review de l’ultime épisode de Zettai Kareshi, diffusé le 24 juin 2008. Contrairement à de nombreux dramas, ce dernier épisode n’est pas plus long que les autres puisqu’il fait 46 minutes.

Résumé détaillé

Riiko arrive trop tard, l’employé de Kronos Heaven a déjà appuyé sur le bouton « entrer » afin de formater Night. Namikiri est fou furieux. Mais pour une raison inconnue, l’effacement du robot n’a pas marché et il se réveille ! Il n’en faut pas plus pour que Riiko et lui s’échappent du bâtiment avec l’aide de Namikiri. Finalement ils se font tous rattraper mais le dirigeant de Kronos Heaven finit par changer d’avis et décide de les laisser tranquilles. Il a vu à quel point Riiko aime Night. Elle a décidé de ne pas partir sur Paris et de rester avec son petit-ami qu’elle aime de tout son coeur. Namikiri est forcément ému en entendant cela et promet de tout mettre en oeuvre pour réparer les problèmes de Night.

Il y en a forcément un qui est déçu, c’est Sôshi. Il ne comprend pas pourquoi Riiko agit de la sorte. Et c’est alors qu’il lui sort que Night n’est qu’un robot ! Riiko est forcément étonnée de se rendre compte que son patron connaît la vérité mais elle ne se démonte pas. Elle aime Night et ne pense pas que rester avec lui soit une belle erreur. Au contraire. Fujiko elle aussi a du mal. Cependant, Namikiri s’entretient avec elle et Sôshi au Liberté Café et leur explique toute l’histoire. Comme quoi Night est effectivement une machine mais qu’il a depuis un petit moment dépassé ce stade. Il a ses propres émotions, agit selon son propre vouloir et aime Riiko de tout son coeur. C’est ainsi que Fujiko décide de faire machine arrière et assure à Riiko qu’elle accepte son choix et qu’elle sera toujours là, si besoin est.

Il reste toujours les problèmes de surchauffe de Night mais une nuit Riiko l’embrasse et dès le lendemain il va très bien. Serait-ce le miracle de l’amour ? ^^; Du coup, tous les deux peuvent vivre tranquillement et en profitent pour sortir et passer énormément de temps ensemble.
De son côté, Sôshi réfléchit à ce qu’il va faire. Finalement, il décide de partir à Paris mais seul. Il apprend que c’est Masashi qui a tout orchestré et ça sent la trêve entre les deux frères malgré leurs différences. A vrai dire, tous les deux veulent la même chose pour la compagnie Asamoto. Une fête est organisée pour le départ de Sôshi, avec tous les employés d’Asamoto et même Mika. La bonne humeur est de la partie et tout le monde finit par clamer les mérites de Night, qui d’ailleurs est à deux doigts de révéler sa véritable nature. Enfin si, il le fait mais Mika le sauve avant que Riiko décide de tout avouer. Sauf que personne ne la croit ^^;

A la fin de la fête, Night demande à Fujiko de donner une lettre à Sôshi. Cependant, il lui dit avant qu’il sait qu’il aime Riiko autant que lui l’aime. Night serait-il en train de faire des adieux à tout le monde ? Il ramène à la maison Riiko sur son dos mais en chemin, elle lui donne une écharpe en laine qu’elle lui a tricotée. Elle est rouge et un a un N blanc comme Night. Ils observent alors le ciel et une étoile filante passe. Night a le temps de faire un voeu : que Riiko soit heureuse. La jeune fille lui rit au nez, elle est déjà heureuse.

Riiko endormie, Night part voir Namikiri. Il lui annonce alors que d’ici quelques minutes il s’éteindra pour toujours. Rien n’y changera. Sa puce principale est morte et il est impossible de la remplacer. Namikiri est sous le choc et Night s’éteint. Pour toujours… Il reste à Namikiri une chose importante à faire, annoncer à Riiko que son petit-ami est mort. Elle ne le croit pas au départ mais elle finit par y être obligée. Cependant, Night lui a laissé un message vidéo lui disant de ne pas pleurer. Son sourire peut rendre n’importe qui heureux et lui, il l’était grâce à elle. Sôshi arrive à ce moment-là car lui aussi sait ce qu’il se passe grâce à la lettre de Night. Il lui a demandé de s’occuper de Riiko.

Trois semaines plus tard, Sôshi et Riiko s’envolent vers Paris. Finalement Masashi déchire la lettre de démission de Sôshi. Il veut de son frère dans la compagnie. Les deux frères se retrouvent enfin. Riiko, elle, a le sourire mais cela ne signifie pas pour autant qu’elle a oublié Night. Quant à lui, il se trouve désormais dans une boîte à Kronos Heaven, avec son écharpe et son trèfle à quatre feuilles.

Bla-bla

C’est terminé. Bien qu’ayant déjà lu le manga et que je savais de quelle manière Zettai Kareshi se clôturait, je n’ai pas pu m’empêcher d’espérer que ça ne se passerait pas ainsi. Ce fut très triste mais en même temps il reste encore des passages assez drôles qui mettent du baume au coeur. Comme par exemple celui où Namikiri, Night, Riiko et la propriétaire de l’immeuble sont tous ensemble en train de rigoler comme des fous. Tout au long de l’épisode on voit la batterie de Night qui diminue petit à petit et on se doute de ce qu’il va advenir. C’est atroce comme procédé car on sait que le temps est compté. Que d’ici quelques minutes Night ne sera plus auprès de sa Riiko. Dire qu’elle commençait enfin à l’aimer et que tout était réglé du côté de Kronos Heaven. Les scènes de pique-nique ou encore celle sous les étoiles sont mignonnes et en même temps si mélancoliques.
La mort de Night est assurément déchirante et en cela elle est bien faite puisqu’il n’est qu’un robot. On s’est attaché à lui et peu à peu il est devenu de plus en plus humain. Impossible de ne voir en lui qu’une banale machine comme un lave-linge !

La toute fin, avec Night qui confie Riiko à Sôshi avait fait couler beaucoup d’encre lors de la sortie du tome six du manga. En fait, il paraissait assez évident que Riiko n’allait pas finir pour toujours avec son robot. Elle qui vieillit et lui pas, laissant Sôshi de côté, ça se sentait que ça ne se passerait pas ainsi. Là où c’est légèrement différent avec le manga c’est que Namikiri dit à Riiko qu’il est tout à fait possible que l’on puisse réparer Night un jour, dans de nombreuses années. Dans le drama il n’y a aucune allusion à cela et ce n’est pas plus mal. Riiko va pouvoir continuer sa vie, sans l’attendre, mais sans forcément l’oublier.

Je pense revenir sur le drama dans un article général donc je ne vais pas trop m’étaler maintenant. Cependant, je tiens à dire que j’ai adoré ces onze épisodes. Il s’agit pour moi d’une adaptation plus que réussie.
Bonus : Les captures d’écran sont dans la galerie.


4 Comments

  1. Haruka• 27 août 2008 at 13:32

    Haan :3 Le dernier épisode était géniale. Malgré une fin très triste qui m’a fait sortir les mouchoirs (;__;), c’est un épisode qui m’a fait rigoler et qui m’a attendrie. J’ai beaucoup rigolé au début de l’épisode, quand Namikiri a foncé sur les flics pour les attaquer et qu’il s’est retrouvé par terre sur la scène suivante ^^;;;; Il est bête XD.
    Et puis, on voyait Riiko qui s’en voulait de ne pas avoir été si gentille avec Night. Snif. Un très bon épisode, une très bonne série en général :).

    Répondre

  2. Caroline• 27 août 2008 at 21:28

    Namikiri est mon personnage préféré dans le manga. Il y est plus loufoque mais je dois dire que dans le drama il est pas mal dans son genre aussi. De plus, il est beaucoup plus attaché à Night ici et ce côté me plaît bien.
    Tu as raison, Zekkare est une très bonne série ^^

    Répondre

  3. Siana• 16 décembre 2008 at 2:51

    quelle déception u_u
    sans etre méchante, ce drama pour moi était très précieux, jusqu’à avant les 2 derniers épisodes…

    Il était quasi aussi bien et beau que Hana yori dango, mais la fin est.. pourriiiiiiiie :'[ désolée, bien sur ce n’est que mon avis, mais la moral nette pour moi c’est :

    « Si vous voulez trouver l’homme idéal : il existe pas dans la nature, seul un robot pourrait être parfait et vraiment vous rendre heureux. Choisissez un appareil ménager plutôt qu’un beau goss génial tout en laissant tomber votre rêve et votre avenir »

    voila, déception :s jai pleuré un max de voir Soshi laissé de coté sans raison sérieu u_u imaginez un peu un jour on vous dit : « Nonon désolée t’es pas assez bien pour moi finalement, jtai dragué pendant 10 épisode mais mon robot ménagé est finalement plus pratique ».

    Encore dans Chobits je sais pas, le Ending se ressent différemment meme s’il est quasi aussi tragique; on a pas l’impression que le héros passe a coté de son avenir pour un caprice.

    Enfin je l’ai ressenti comme ça, peut etre que je suis blasée des dramas et que tout le monde voulait que la fille sorte avec le robot. Pour moi c’était carrément gravé dans ma tete : robot = robot; beau goss = beau goss xD

    Voila, je regrette pas d’avoir vu cet anime, mais je me serais bien passé de l’ending ^_^

    Répondre

  4. Caroline• 17 décembre 2008 at 22:11

    J’ai enlevé ton commentaire double (sur le sujet principal de Zekkare), d’autant plus que tu spoiles pas mal. Sur cet article il n’y a pas de souci.

    Contrairement à toi, je n’ai pas compris la fin de cette manière. En effet, Night n’est plus un simple robot. Au contraire. Il s’est humanisé au fur et à mesure. De plus, l’homme idéal n’existe pas. Sôshi ne l’est pas hein :tongue: Et puis il est laissé de côté de façon sérieuse quand même. Riiko se détache de lui peu à peu et finit par tomber sous le charme de Night, qui n’est pas un simple robot ménager. Au début oui, à la fin pas du tout.
    Sinon, euh… Riiko préfère tout simplement choisir l’amour à la possibilité d’aller étudier sur Paris. Cela ne veut pas dire qu’elle fait une croix sur son avenir professionnel.

    Répondre

Laisser un commentaire