Il y a de ces séries que l’on met en pause de manière totalement involontaire. Parfois on oublie qu’une nouvelle saison a repris mais parfois on n’a juste plus la possibilité de la voir. Tout simplement. C’est ce qui m’est arrivé avec Stargate Atlantis. Tout comme pour Stargate SG-1, j’ai toujours regardé la série en français, sur M6. Mais vu que la chaîne ne respecte plus aussi bien les sériephiles qu’avant, elle s’est arrêtée à la saison deux. En fait, cette saison s’est terminée en France en juillet 2006. Ca fait donc deux ans que j’attends la suite (je pensais plus tiens) et vu que je commençais à trouver le temps long, je suis allée voir ailleurs. En VO du coup.
Puisque la série n’a jamais été traitée sur Luminophore, petit topo. Stargate Atlantis est un spin-off de Stargate SG-1, débuté en 2004 sur Sci-Fi. La cinquième et dernière saison est actuellement en cours de diffusion. Chacune des saisons comporte vingt épisodes, ce qui portera donc le total de la série à 100 épisodes pile poil. Faisant partie de la franchise Stargate, on retrouve de temps en temps des têtes de SG-1. Aucun spoiler.

Après la découverte du site des Anciens en Antartique et la découverte de l’adresse de leur planète qui se trouve dans le système de Pegasus par le Docteur Jackson, une équipe internationale de scientifiques (dont le docteur Rodney MacKay) est envoyée sur Atlantis sous la houlette du Docteur Elizabeth Weir et du Major Sheppard pour un voyage sans retour. Ils y découvrent un réseau de portes et doivent affronter un nouvel ennemi : les Wraith. Sur place, ils se lient d’amitié avec les Athosiens menés par Teyla Emmagan.
Source : AnnuSeries

Pour être tout à fait franche, je ne me rappelais plus trop de ce qu’il s’était passé dans la saison deux. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts et puis Stargate Atlantis n’a jamais dépassé avec moi le cadre de série sympa, sans prise de tête. Heureusement, il y a un petit rappel lors du season premiere, même si on finit par se remémorer très vite les problèmes précédents. A vrai dire, il n’y a pas grand chose à écrire sur cette saison tant elle ressemble aux deux précédentes. Il y a des épisodes sympathiques, d’autres très moyens mais qui comportent parfois des passages plus éclairés, des personnages dans l’ensemble agréables mais la série souffre clairement de plusieurs défauts. Le plus évident est le manque d’originalité. Oui Stargate SG-1 est passé avant et, durant dix ans, mais cela ne veut pas dire qu’il ne reste plus rien à creuser dans la franchise. Je ne dis pas que c’est facile à trouver mais recycler toujours les mêmes méchants, les mêmes bases de scénario, ça use. Alors que l’on se trouve à des années lumière de chez nous, il faut se refarcir certaines bestioles (je ne dis pas le nom, pour ne spoiler personne). Déjà que dans SG-1, ça commençait à me barber, j’ai légèrement vu rouge en les voyant débarquer ici. Les ennemis majeurs d’Atlantis sont les Wraiths mais on les voit à peine dans la saison, un peu dommage tout de même. Bon, je ne dis pas que les « nouveaux » méchants, déjà connus ailleurs donc, plombent la saison mais cela prouve encore une fois qu’il y a un manque évident de nouvelles idées. Parce qu’évidemment ça ne s’arrête pas là.

Côté personnages, les principaux sont légèrement développés mais rien d’exceptionnel. Par contre, d’autres comme Teyla ou Ronon ne font office que de plantes vertes. Alors que justement, n’étant pas Terriens, ils ont peut-être plus de choses à apporter que ce qui est fait dans la saison. Autrement, il est tout à fait possible que les scénaristes de la franchise aient un gros problème avec les médecins. Ils sont super gentils, ne font jamais de mal à personne mais à chaque fois il leur arrive un truc pas glop du tout. D’ailleurs, quand je parlais de manque d’originalité… ça se rejoint plus ou moins hein. Ce n’est pas clair ce que je raconte pour ceux qui n’ont pas vu la saison, c’est normal, ne cherchez donc pas à comprendre. Vous le saurez bien assez tôt en regardant la fin de saison. Malheureusement.

Stargate Atlantis n’évolue pas d’un iota malgré les années qui passent. Il me reste deux saisons et je suis assez dubitative. Evidemment je vais continuer sauf que j’attends plus d’une série pour me passionner. Ceci étant dit, j’ai l’impression de paraître extrêmement critique mais j’ai passé du bon temps. De toute manière, je n’ai jamais attendu de Stargate d’être du niveau de Battlestar Galactica ou Farscape par exemple. La saison trois est divertissante. Point. Heureusement que McKay est là quand même parce que sinon, je m’ennuierais bien plus souvent, j’en ai bien peur. N’oublions pas non plus la bonne dose d’humour procurée grâce à la dynamique McKay / Sheppard qui apporte souvent de chouettes moments. Bref, la saison quatre ce sera dans un petit moment pour ma part je pense donc si jamais vous commentez, merci de ne pas spoiler sur les deux dernières saisons.