Cinquième article de la semaine spéciale Noël. Aujourd’hui, on attaque à la demande de Nephthys du lourd (en bêtises ? xD), à savoir le tout dernier épisode de Smallville diffusé avant la pause de deux mois. Bon maintenant il ne reste plus longtemps à attendre puisque la reprise a lieu le 15 janvier. Place donc au 8×10, Bride. Spoilers partout, évidemment.

J’ai déjà pu le dire, j’aime beaucoup Smallville. Je sais que ça fait tâche et que certains doivent rigoler mais honnêtement, je m’en fiche ^^ Cela dit, cela ne veut pas dire que je trouve la série excellente. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, non mais oh. Sauf que la saison huit est particulièrement bonne… comparée aux autres séries en cours. Oui oui. En fait les deux séries du jeudi soir de The CW sont très bonnes cette saison. Bizarre mais tant mieux, on ne va pas s’en plaindre ! Je ne m’étalerai pas trop vu que je ferai un bilan de la saison dans… de nombreux mois. Hum.
Du coup, j’attendais avec grande impatience le 8×10 puisqu’il était supposé être une sorte de feu d’artifice avant la pause, une sorte de mid season finale si on veut. Trêve de bla-bla, passons à la review de l’épisode.

Lois : And remember what the general always says: « Marriage is the only war where you get to sleep with the enemy. » You can edit that last part out, right ?
Qualité d’image assez suspecte pour débuter l’épisode. Mais c’est normal, il s’agit de plusieurs passages de la vidéo réalisée pour le mariage de Chloé et Jimmy. Au départ, j’avoue avoir eu un peu peur à l’idée de ne le voir se dérouler que de cette manière. Pas que je sois shipper du couple mais je voulais en voir plus. Ouf, mon souhait sera exaucé.

Vive les mariés~ J’avoue ne pas être incollable en matière de Smallville mais… le père de Chloé est toujours en vie non ? Parce que là on ne le voit pas du tout puisque c’est Clark qui l’emmène à l’autel. En fait, on ne connaît aucun des invités si ce n’est les personnages principaux, hum.

La fête tourne au cauchemar. On ne voit pas grand chose mais suffisamment pour comprendre que Jimmy est sérieusement blessé. L’introduction de l’épisode est vraiment bonne. On voit juste assez pour commencer à spéculer, voire flipper pour certains personnages.

Il me semble d’ailleurs que le mariage de Lex et Lana repose un peu sur le même système. Mes souvenirs sont flous mais je crois qu’il y a plusieurs retours en arrière selon les divers protagonistes. Si je me souviens, je l’avais bien aimé.

Elle est super jolie dans l’épisode je trouve ♥ On dirait limite qu’il y a une sorte d’effet lumineux tout autour de sa tête.

Le jour de son propre mariage, Chloé se fait harceler par Davis. La pauvre croit que comme il est fou d’elle, il veut l’empêcher de se marier. Sauf que c’est sûrement parce qu’il n’arrive plus à se contrôler et qu’il ne fait que perdre connaissance, se réveillant ensanglanté. Si elle savait ce qui l’attendait, elle aurait assurément décroché son téléphone.

Jimmy lui, est à cheval sur les traditions et ne veut pas voir la mariée avant la cérémonie. Mais il finit par tomber sur elle et ça le rend malade. Nous aussi car on sait que oui, il va y avoir un malheur.

Lex serait peut-être en vie… hmm. C’est vrai qu’en entendant cette révélation on ne peut pas dire que Clark paraisse plus bouleversé que cela. Il oublie peut-être que le chauve connaît son secret et la dernière fois qu’ils se sont vus, il a essayé de le tuer. Et presque réussi soit dit en passant. Par contre, Oliver qui dit penser à son ami, pense ici surtout à lui. Il est bien décidé à mener sa petite vendetta personnelle contre Lex, même si c’est Lionel qui a tué ses parents.
En fait, ce qui chiffonne Clark, c’est surtout qu’il ne veut pas perdre une minute du mariage de sa meilleure amie. Il lui a fait le plus beau cadeau qu’il pouvait lui faire, c’est-à-dire lui enlever tous les souvenirs qu’elle avait de ses pouvoirs, et donc elle ne comprendrait pas qu’il s’absente. Et puis tout simplement, il veut être là pour elle.

Oliver abuse quand même. Mais d’un côté on le comprend. Clark est tout de même encore une fois ultra naïf. Comme si Green Arrow allait l’attendre pour aller zigouiller du Lex. Cela dit, le petit passage où Clark parle de son père était pas mal, c’est que je l’avais presque oublié, ce paternel moralisateur, dis-donc.

Ah Lois… elle qui est si sûre d’elle à tout niveau a vraiment du mal côté sentiment. Elle est un peu comme Clark quoi. Qui se ressemble s’assemble dit-on hein !

Pauvre Clark. En toute innocence, Chloé lui montre de la kryptonite verte, sans savoir que c’est nocif pour son ami. Dommage que Tom Welling soit aussi mauvais acteur mais bon, ça on y est malheureusement habitué.
Malgré la peine qu’il doit ressentir, Clark ne le montre pas et fait bonne figure pour que Chloé passe la journée de sa vie. Le quelque chose d’ancien, à savoir la fleur séchée, était une très belle attention. Encore une fois Clark montre que s’il a des supers pouvoirs, il est aussi plus que ça. Il sait prendre en compte les autres et fait souvent le bonheur de ceux qu’il aime avant le sien. C’est pour cela qu’il est souvent adorable mais en même temps un peu fatigant.

Tiens tiens… un chauve. Ah ben non, ce n’était qu’un leurre. Par contre, il a fumé quoi Oliver là ? Il tire dans la tête, histoire de le tuer direct ?! Depuis quand il agit ainsi ???

La question est de savoir à qui ce petit mot s’adresse. Personnellement, je vois bien Lana, je ne vois pas trop pourquoi Lex (ou qui que ce soit qui se fait passer pour lui) aurait laissé ça à l’intention d’Oliver. Ou alors il espérait peut-être Clark. Bref, dur de dire.

NAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !!!
Beurk, c’est le retour de Lana, avec une coupe de cheveux absolument immonde et qui en plus fait maintenant du kung-fu. Argh.

Petit plan sur la maison de Clark, avec le drapeau américain pour faire bien patriotique. Tout se déroule comme dans un conte de fée pour le moment. Plus que quelques minutes avant de voir un contraste saisissant. Attention, ça va saigner !

Depuis le début de la saison huit, Lois et Clark se rapprochent petit à petit. Cela est effectué en douceur et en subtilité. Ça change tellement du Lana / Clark, et puis en plus il y a beaucoup d’humour. En fait, ça fait un peu penser à la série Lois & Clark. Bref, c’est super chouette. Cette scène où Lois descend les escaliers est encore une fois réussie. Grâce à Erica Durance comme souvent. Malgré sa robe orange (iiiiirk), elle est superbe ♥

Elle est vraiment amoureuse de Clark. Impossible de douter à ce niveau-là. Lorsqu’il lit le discours de Jimmy, on sait qu’il ne s’adresse pas à elle mais ça nous fait un terrible pincement au cœur. Surtout lorsqu’elle se retourne car elle croit que c’est Clark qui lui parle. Ah bah non, faut pas attendre quoique ce soit de cette trempe avec le fermier. Son visage est en tout cas resplendissant.

Passons aux choses sérieuses… Cette scène est ultra flippante. C’était un secret de polichinelle. Tout le monde savait avant même le début de la saison que Davis Bloome serait Doomsday, le fils de Zod, qui tue Superman dans les comics. Il fallait bien un méchant pour remplacer Lex. Étant vraiment fan du chauve, j’étais un peu sceptique mais en vérité, je trouve Davis bien plus réussi en tant que méchant. On voit son passage du côté obscur et c’est tragique car il ne peut rien faire. Ici, dans cette scène, il veut que le flic se sauve car il sait qu’il va l’assassiner.

Ce qu’elle peut être timide. C’est très mignon. Dire que Clark prend les rennes, c’est un exploit mes amis !

Décidément, l’épisode contient de très jolies scènes. Celle-ci, très romantique, en fait partie. Sans un seul mot, les deux dansent ensemble et petit à petit ils se rapprochent… jusqu’à ce qu’ils s’embrassent… Ah bah non, même pas. La faute à qui, hein ?

A elle !! AAAAAHH !! Enfin d’un côté, je préfère nettement qu’ils ne se soient pas embrassés à ce moment, ils auront un autre moment. Lorsque Lana sera partie ou sera morte :p

Forcément de suite ça jette un froid et Lois décide de quitter la pièce. Clark lui ne sait plus où se mettre et on le comprend. A vrai dire, Lois doit croire que Clark aime toujours Lana. Elle sait qu’il a souffert de cette relation et ne veut pas le voir encore souffrir donc elle préfère se mettre de côté, histoire de ne gêner personne. Elle, elle peut supporter son cœur qui se brise parce qu’elle sait qu’elle est forte. Mais dès fois elle devrait aussi penser un peu plus à elle.

N’empêche, dès que Lois se trouve avec Oliver la température monte de suite de plusieurs degrés. Il y a une telle alchimie entre les deux. Alors qu’avec Clark, euh… bon je râle encore sur Tom Welling mais c’est quand même dommage. Pas que je n’aime pas l’acteur, il me fait souvent rire, mais il n’est pas bon du tout. Du tout du tout.
Oliver a tout à fait capté que Lois aime Clark et que c’est réciproque. Ah, ce qu’il est… hmm… parfait ?
Lois : Okay. It’s like I was going along and it just snuck up on me. And I tried to ignore it, but then there are these moments that you can’t. Maybe I was reading it wrong. And to add insult to injury, it all went down at tonight’s tribute to romantic bliss. I know it sounds sappy… but I thought… just for a minute… that someone needed me.
Oliver : Well, I’m sure he needs you, Lois.
Lois : That’s sweet of you to say, but how do you know?
Oliver : ‘Cause I know Clark.

C’est vraiment pas possible ça. Elle débarque, met le souk et en plus elle complote quelque chose. Passons vite vite. On s’en fiche.
Je tiens quand même à juste dire un truc. Les deux sont toujours aussi chiants ensemble mais cette fois-ci ça s’est passé plutôt correctement. Ils ont l’air d’avoir plus ou moins passé à autre chose, on sent une certaine maturité. Espérons maintenant que les scénaristes vont bien gérer l’affaire, histoire de virer définitivement Lana.
Lana : Maybe Lana Lang and Clark Kent just weren’t meant to end up together.
Je ne dirais pas mieux ! :happy:

Hum, que se cache-t-il sous cette forme très noire ?

Eh bien… pas quelque chose de très commode puisque Clark se fait envoyer à l’autre bout de la grange, juste à côté de kryptonite verte.

Arrive ce que Jimmy craignait : un malheur. Il se fait limite éventrer par Doomsday et Chloé enlevée. Personne n’a su que faire, personne n’a pu. Même pas Clark. Où est Chloé ? Aucune idée. Et qui est ce montre ? Aucune idée toujours.

Lois part avec Jimmy, en très mauvais point, à Metropolis. A partir de là on entend Don’t Take Your Love Away de VAST et la chanson colle particulièrement bien à ce qu’il se passe.
I am looking for an inspiration
And I think I found it in your heart
It’s the kind of thing you get when you’re not looking
It’s the kind of thing you had from the start

Alors là… Doomsday et Chloé se trouvent désormais dans la forteresse de la solitude, toute de noire vêtue grâce à Brainiac. Mais Chloé n’a pas l’air du tout en colère. Ses yeux sont vraiment étranges… Est-ce une réminiscence de Brainiac dans son organisme ? Dès le début de la saison on a senti qu’elle était attirée par Davis et c’était plus que réciproque. A mon avis ce n’est pas anodin. Ça sent très mal à ce niveau car je vois bien Chloé rester du côté de son kidnappeur… Le tout fait furieusement penser à la Belle et la Bête. Argh, et puis ce sourire… bref tout ça est flippant x.x

Et qui c’est qui se prend pour Big Brother ? Lex relié à un tas de fils. On voit quand même que ce n’est pas le crâne de Michael Rosenbaum. Mais je n’ai pas vu le coup venir, j’espère qu’on le reverra dans la saison. Et cette fois que ce sera Michael aux commandes.

Bride est un très bon épisode avant la pause. Il y a des révélations (Davis, même si on le savait, le voir c’est autre chose ; Lex…), des rebondissements, de l’émotion, de l’humour, des scènes romantiques et un petit brin d’horreur. En amatrice du couple Lois / Clark, je ne peux m’empêcher d’avoir été ravie. C’était juste, romantique et en même temps triste. La dernière scène, à l’hôpital, est assez intense, surtout lorsqu’ils se regardent les yeux dans les yeux. Les deux sont une des raisons je pense qui fait que j’aime autant cette saison.