Alors que personne ne l’attendait, un épisode spécial de Zettai Kareshi a vu le jour et fut diffusé le 24 mars dernier, toujours sur Fuji TV. Il dure un petit peu plus de 110 minutes. Vu la conclusion de la série, on peut se demander ce qu’il s’y passe, d’autant plus que le manga de Yuu Watase a lui aussi été déjà entièrement adapté. Spoilers absolument partout !

Résumé détaillé

Trois ans ont passé, Night est toujours dans sa boîte à Kronos Heaven, Namikiri travaille encore dans la compagnie mais est relégué au sous-sol. Quant à Sôshi et Riiko, ils rentrent tous deux de Paris après avoir été couronnés de succès. En effet, Riiko est désormais une pâtissière reconnue et réputée. En tout cas en France. La situation de l’entreprise Asamoto étant assez catastrophique, Masashi a fait revenir son frère pour l’aider. Le but étant de remettre au goût du jour le vieux magasin du grand-père en proposant de nouveaux gâteaux.
Si en apparence la relation entre Riiko et Sôshi ne semble pas avoir bougé d’un iota, ce n’est pas le cas puisqu’ils sont désormais fiancés ! Le mariage n’a pas encore été fixé mais cela viendra. Tout s’annonce donc assez bien mais il faut compter sur la nouvelle scientifique de Kronos Heaven.

Namikiri ayant été mis au placard, c’est le docteur Kamiya (Kuninaka Ryôko) qui a repris le flambeau. Extrêmement brillante, elle a développé de nombreux robots qui sont utilisés dans la vie de tous les jours par n’importe qui ayant de l’argent. Mais elle a une petite idée derrière la tête. A vrai dire, elle a perdu son petit-ami il y a dix ans et elle ne s’en est toujours pas remise. Elle a même créé un robot ayant son physique et qui l’aide dans ses recherches, Nanase (Uchida Asahi – Long Love Letter). En fait, il y a dix ans, avec son petit-ami, ils avaient enterré dans une capsule leurs vœux futurs, en espérant les voir se réaliser. Sauf que quelques mois plus tard le couple a un accident de voiture et Nanase est tué sur le coup. Kamiya souhaite que son nouveau robot développe sa propre conscience, comme l’a fait Night. Ainsi, il pourra réaliser les vœux de Nanase à sa place.

Pour cela, il est nécessaire de réveiller auparavant Night, de réparer sa puce puis de faire plein de manipulations scientifiques histoire d’appliquer le même processus de réveil de conscience sur Nanase. C’est donc ainsi que l’ancien petit-ami parfait de Riiko est de retour ! Évidemment, tout ne se passe pas comme prévu. Les motivations du docteur se font connaître vers la fin ce qui fait qu’on ne sait pas pourquoi elle veut à tout pris réparer Night. De plus, ce dernier met beaucoup de temps avant de retrouver sa propre conscience.

Riiko croit au départ halluciner en voyant Night. Il est supposé être dans sa boîte pour l’éternité ! Le fait qu’il n’ait plus aucun souvenir et qu’il agisse tout simplement comme un robot n’aide pas à avaler la pilule. Mais lorsque Riiko est en danger, il finit par se réveiller totalement. Du côté de Sôshi, s’il n’est pas très jaloux au début, il finit par sembler assez agacé mais dit à Riiko d’écouter son cœur. La situation revient donc au point de départ de la série. Qui choisir entre Night et Sôshi ?

Riiko n’aura pas à choisir puisqu’après avoir réglé l’affaire du docteur Kamiya, Night demande à Namikiri de l’éteindre pour de bon. Il aime Riiko mais lui ne vieillira pas, il ne pourra pas non plus avoir d’enfants. Il veut avant tout le bonheur de sa bien-aimée et sait qu’avec Sôshi elle sera heureuse. C’est ainsi que le robot repart dans sa boîte et Riiko retourne vers Sôshi, tous les deux étant clairement le futur de la société Asamoto.

Bla-bla

Quand j’ai appris la nouvelle comme quoi un SP allait être diffusée, je n’ai pas pu m’empêcher d’être ravie. Au cas où vous ne l’auriez pas compris, j’ai vraiment apprécié la série et revoir Night me ravissait d’avance. Sauf qu’en y réfléchissant, j’ai eu un peu peur. De quoi allait-il être question ? Le drama se termine très bien. Certes Night meurt mais Riiko réalise son rêve de devenir pâtissière et on sait que Sôshi sera là pour l’aider.

Ce épisode se laisse regarder sans aucun déplaisir mais on ne peut s’empêcher d’être un brin amer. En effet, il ne sert pas à grand chose. On réveille Night le temps de quelques minutes pour le renfermer à toujours dans sa boîte ? Mais c’est cruel ! Pour Riiko évidemment mais aussi pour nous ! Comme si on n’avait pas déjà assez souffert à la fin de la série ;__; L’avant-dernière scène de l’épisode, où Night pleure pour la première fois en repoussant Riiko est terrible. Personnellement, je m’en serais bien passée. D’autant plus que Night n’est lui-même que finalement durant un cours laps de temps. Le Night robot programmé n’est pas bien intéressant, même s’il est toujours aussi chou et drôle. J’avais pour ma part surtout hâte de retrouver le Night de la fin de Zettai Kareshi.

A vrai dire, je vois plus cet épisode comme un plaisir de se retrouver pour la distribution. Absolument tout le monde est là, comme si en trois ans personne n’avait bougé. Du coup, si on a aimé l’univers de la série, on est forcément heureux de les revoir. Cependant ça ne suffit pas pour faire un bon épisode. Quant à l’intrigue avec le docteur Kamiya, elle est plus là pour combler un peu les trous et trouver une excuse pour ramener Night à la vie. Il y a une mini-réflexion sur les robots et le fait de leur insuffler une conscience mais c’est vraiment une mini mini réflexion ^^;

Bon, ce SP n’est pas mauvais mais il est dispensable, même si Riiko a ainsi la possibilité de dire au revoir à Night en bonne et due forme. On peut très bien s’arrêter à la fin des onze épisodes, on n’aura rien raté. Mais j’avoue quand même avoir été ravie de revoir Night qui est assurément un personnage que j’aime beaucoup ♥
Bonus : les captures d’écran sont en ligne dans la galerie