Eh bien, il serait temps de parler du téléfilm clôturant l’aventure que fut Prison Break ! Avant de commencer, je tiens à être honnête en disant que ce bilan aurait dû être écrit fin mai 2009, lorsque je l’ai regardé. Du coup, mes souvenirs sont très flous. J’aurai pu ne rien écrire mais je trouvais dommage d’avoir parlé de toutes les saisons de la série et de s’arrêter avant la fin. The Final Break est un téléfilm qui est sorti directement en DVD aux États-Unis fin mai 2009, à la suite de la quatrième et dernière saison de la série. Il dure 80 minutes. Des spoilers partout.

Le series finale était on ne peut plus correct, la fin de Prison Break étant effectivement plutôt bien gérée. Certes, tout le monde ou presque est d’accord sur le fait qu’il était grandement temps que les aventures de Michael et Lincoln s’arrêtent tant on avait usé sur la corde. Ce téléfilm ne reprend pas après la fin de la série mais relate ce qu’il s’est passé durant une partie des quatre ans qui ont défilé dans le series finale. Finalement, le téléfilm reprend là où tout a commencé : dans une prison. Le titre n’est pas anodin puisqu’il s’agira pour le groupe de faire évader quelqu’un de prison. Non pas Michael qui commence pourtant à être habitué mais Sara. Eh oui, n’oublions pas qu’elle a tué la mère de Michael et se voit ainsi jetée en prison le jour même de son mariage. Elle a la surprise de retrouver sa chère amie Gretchen. D’ailleurs, j’avais totalement oublié son existence à celle-là. Étant maltraitée et risquant sa vie, Michael n’a qu’une solution : la faire évader. Tout au long du téléfilm, il est donc question d’échafauder un plan pour la faire sortir. Tout ne fonctionne pas comme prévu, Michael se sacrifie et meurt. Bon, au moins le téléfilm nous aura appris que son héros ne passe pas de l’autre côté à cause de sa tumeur au cerveau mais tout simplement pour sauver sa bien-aimée. Dans d’autres situations, cela aurait pu être émouvant mais le fait est que je n’ai jamais particulièrement apprécié la relation entre Michael et Sara, ça manque clairement d’alchimie entre les deux acteurs. Ceci dit, la scène du DVD dans le bateau était mieux fichue.

The Final Break n’est pas spécialement désagréable, il se laisse regarder sans déplaisir aucun. Il y a pas mal de tension, de suspense, d’action et c’est toujours sympathique de voir Michael avoir un coup d’avance, voire même davantage. Surtout lorsque c’est ce cher T-Bag qui se retrouve en mauvaise position ! L’esprit de Prison Break est sans conteste là. Ceci dit, il est difficile de voir le réel intérêt de ce téléfilm, si ce n’est le pécuniaire évidemment ! S’arrêter à la fin de la saison quatre était suffisant. Enfin bon, avec Michael mort, il y a peu de chance de voir la série ressusciter et on peut dire heureusement.