(Bilan) Mon année sériephile 2010

Par , le 2 janvier 2011

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je souhaite à tous les lecteurs de Luminophore une excellente année 2011, avec tout ce qui est de circonstance.

Comme c’est de coutume, le blog n’y échappe pas et il est donc le temps du bilan de l’année qui vient de s’écouler. À l’instar des articles analogues, il n’est pas du tout question de l’année 2010 des séries, mais de mon année 2010 des séries. Hop, on est partis !

Si je devais dire comme ça, à chaud, ce que je pense de l’année 2010, je serais probablement assez négative. Pourtant, en y regardant de plus près, je me rends compte que j’ai apprécié de nombreuses séries, mais je ne sais pas, je n’ai pas eu l’impression d’avoir été transportée vers d’autres cieux si fréquemment que ça. D’une manière plus terre-à-terre, il suffit de regarder les étoiles que je mets en fin de chaque article. Eh bien, en 2010, il n’y a eu qu’un seul cinq étoiles, soit la note maximale. D’un côté, je sais que je suis bien plus critique qu’aux débuts du blog. J’ai plus de mal à donner ces petites étoiles. Je pense que c’est mieux pour vous, même si je n’ai jamais essayé de noter objectivement. C’est même purement subjectif.

Il faut aussi dire qu’à l’exception d’un unique pays, la Corée du Sud, j’ai été souvent déçue au cours de l’année. Je crois que ce qui m’est resté le plus en travers de la gorge est mon passage à vide du côté des productions japonaises. J’ai même pensé à un moment donné que la machine s’était enrayée et que je n’apprécierais plus ce qui se fait là-bas. Rassurez-vous, ce n’est pas le cas, mais j’ai eu de gros doutes.

Voyons tout ça dans le détail.

 

Parlons chiffres

Je suppose que ça fait peur à certains, moi, non. Après tout, si ces chiffres sont élevés, je sais tout de même que je ne passe pas tout mon temps devant un écran. Toutes mes nuits, par contre… Bref. 2010, ce fut 87 saisons de séries occidentales/mini-séries/j-dramas/k-dramas/tw-dramas. J’aime bien les statistiques et données chiffrées en tous genres donc, vous m’en voyez désolée si ça vous ennuie.

Si je ne me trompe pas, ce fut plus précisément :

  • dix saisons/épisodes spéciaux/mini-séries d’Angleterre
  • trois saisons provenant de France
  • une mini-série produite essentiellement par la France, mais aussi par l’Allemagne
  • 45 saisons provenant des États-Unis
  • une saison d’une série canadienne
  • au Japon, 17 renzoku, un j-drama cellulaire, deux tanpatsu et un live special
  • une série taïwanaise
  • quatre séries sud-coréennes
  • une coproduction sino-coréenne

Au final, si l’on compare à l’année dernière, j’ai regardé plus de séries. J’ai été moins souvent au Japon, mais j’ai compensé par la Corée du Sud. Même résultat pour Taïwan. J’ai terminé l’année 2010 avec mon cinquantième renzoku. Je n’ai pas de données chiffrées pour l’Occident, mais je pense que c’est à peu près pareil, si ce n’est que je crois avoir un peu plus favorisé la France que d’habitude. Si, si.

J’alterne assez bien les nationalités, en fait. C’est tout naturel, je n’y prête guère attention, si ce n’est lors de ces récapitulatifs. J’ai toujours fonctionné ainsi, et il y a des chances pour que cela continue de cette manière.

 

En Occident

Ce que je retiendrai de 2010, ce fut que j’ai terminé de très, très nombreuses séries. C’est même assez incroyable et je crois que ça ne m’était jamais arrivé. Si de moi-même, je suis parvenue au bout de certains visionnages, l’année fut elle aussi marquée par la fin de plusieurs séries à l’antenne depuis un petit moment.

Rien de tel que de le montrer clairement, voici la liste de celles à qui j’ai dit adieu, dans l’ordre chronologique (pour moi, on s’entend bien) : Gilmore Girls, Dollhouse, Heroes, Without a Trace, Nip/Tuck, Ugly Betty, Doctor Who version Davies, Legend of the Seeker, Lost, Party Down, Whistler, The Tudors, Everybody Hates Chris, My Name is Earl, Scrubs, Robin Hood et Caprica. Fou, non ? Pour la plupart, je crois qu’il était temps qu’elles tirent leur révérence, mais certaines vont me manquer comme Legend of the Seeker, The Tudors ou, dans une moindre mesure, Caprica.

Qualitativement parlant, je retiendrai seulement quelques saisons occidentales pour 2010. Gros, non, énorme coup de cœur pour la première saison de Misfits que j’ai a-do-rée. C’est la seule série à avoir obtenu cinq étoiles sur Luminophore en 2010. Sinon, j’ai énormément aimé la quatrième et dernière saison de The Tudors dont l’article devrait être publié d’ici quelques semaines. Comme vous le savez probablement déjà, j’ai toujours affectionné les séries historiques et j’aurais beaucoup apprécié que celle-ci s’attarde sur la suite de la dynastie des Tudor. Tant pis. Grosse pensée pour la saison quatre de Friday Night Lights, mais aussi pour la seconde de Legend of the Seeker pour laquelle je garde un souvenir agréable, malgré des défauts évidents et pourtant facilement évitables. Sinon, en fin d’année, la troisième saison de Merlin -BBC- m’a enchantée (bilan à suivre !).

Vous voyez, j’ai un peu de mal à citer de nombreuses séries occidentales qui m’ont vraiment passionnée au cours de l’année. A contrario, je peux énumérer sans aucun souci les déceptions. True Blood est la plus amère, car j’ai adoré les deux premières saisons. Je sais que la série est souvent fustigée, mais moi, je m’amuse comme une folle devant. Enfin, en règle générale. Je n’ai non plus été spécialement convaincue par le nouveau Doctor Who, malgré ma grande affection pour Eleven. La saison sept d’Entourage m’a ennuyée, dans le meilleur des cas. Je ne dirai même pas ce que j’ai pensé des dernières saisons de Scrubs que j’ai tout de même rattrapées en un temps record (bilan à venir, bis).

Autre petite chose que je voulais ajouter, c’est que 2010 fut aussi une année charnière me concernant. J’ai déjà parlé de mes soucis de toujours vouloir aller au bout. Quand je démarre une série, il faut que j’aille jusqu’à la fin. C’est presque maladif. Eh bien, je me soigne et cette automédication commence à porter ses fruits. J’ai arrêté Criminal Minds, CSI, Lie to Me et Bones. Que du policier ! Sérieusement, ces séries ne m’apportent rien donc je n’envisage pas de les continuer. J’étais partie pour faire de même avec Medium et Californication, mais pour la première, je n’ai que deux saisons à voir vu qu’elle s’est fait annuler, et pour la seconde, j’ose espérer que sa saison quatre sera sa dernière et donc je trouve dommage de stopper net maintenant.

 

En Asie

À l’instar de 2009, je me suis surtout axée sur le Japon qui est, mon terrain de prédilection. Néanmoins, je suis allée un peu plus régulièrement en Corée du Sud. Les séries y étant plus longues qu’au pays du Soleil-Levant, j’en regarde forcément moins, sans que cela n’explique tout de même tout. Concernant Taïwan, bah… j’ai un peu plus de mal.

Comme écrit plus haut, j’ai été assez déçue par ce que j’ai visionné et qui provenait du Japon. Pourtant, j’ai tâché d’éviter tout ce qui pourrait m’ennuyer ou m’agacer comme les séries se déroulant au lycée. Disons que je n’ai pas eu de chance et j’ai vu, à la suite, plein de j-dramas médiocres. Jusque-là, j’arrivais toujours, par chance peut-être, au moins à alterner moyens/bons/excellents. D’un côté, ça ne m’étonne que peu parce que je commence à avoir vu un certain nombre de séries japonaises, c’est normal que le soufflet retombe à un moment donné.

Plusieurs séries m’ont vraiment plu, mais aucune n’a mérité, selon moi, la note maximale de Luminophore. Certaines s’en sont tout de même approchées. Sans aucune hésitation, mon j-drama favori de 2010 fut Ashita no Kita Yoshio. Mélangeant habilement les genres, il fut une vraie bouffée d’air frais. Autrement, j’ai adoré, pour des raisons diverses, Kisarazu Cat’s Eye, TROUBLEMAN, Love Shuffle, Magerarenai Onna ou encore Sora Kara Furu Ichioku no Hoshi. La palme du plus terrible renzoku revient sans conteste à Xmas Nante Daikirai. D’ailleurs, c’est la série que j’ai le plus détestée, toutes nationalités confondues.
J’ai testé un j-drama cellulaire, Sweet Room, qui n’est pas exceptionnel, mais j’avais envie de voir le genre. J’essaierai sûrement de continuer cette découverte. En tanpatsu, les deux vus étaient moyens, voire mauvais pour l’un d’entre eux.

De Taïwan, seul E Mo Zai Shen Bian est passé sur mes écrans. Si j’ai perdu quelque peu ma crédibilité face à Mike He, j’ai trouvé cette série bien mauvaise et ça ne m’a pas spécialement donné envie d’accélérer mes visionnages de tw-dramas. Le côté artisanal des productions n’est pas forcément un frein, mais… je ne sais pas, je n’ai pas été très motivée. Pourtant, j’en ai quelques-uns en stock et j’envisage de commencer 2011 avec l’un d’entre eux. Il faut juste que je cible mieux mes choix. Mince, je compte en voir un, sûrement stupide, avec Mike He xD.

Quid de la Corée du Sud ? Eh bien, c’est le seul pays qui ne m’a jamais déçue en 2010. Cela ne veut pas dire que tout est parfait, j’ai juste la chance du débutant. Je ne regarde pour le moment que des valeurs sûres, on verra ce qu’il en sera d’ici quelque temps, quand je visionnerai au hasard. À mon avis, je finirai par écrire un jour quelque chose du même genre que celui concernant le Japon. C’est normal. Quoi qu’il en soit, j’ai été enchantée par toutes les séries sud-coréennes testées en 2010. Tout comme en 2009. J’aurais un peu de mal à les départager, car elles ne se ressemblent tellement pas qu’il me paraît difficile de le faire. Avec You’re Beautiful, mon cœur de midinette a été ravi et j’ai adoré nager dans cette bulle de bonne humeur. Avec The Legend, mon appétit pour les fresques épiques mâtinées de fantasy et de musiques somptueuses a été plus que comblé. Avec Alone in Love, j’ai apprécié l’aspect tranquille et profondément humain. N’oublions pas My Girl qui est une comédie romantique fraîche et plus que drôle.

Enfin, si je n’ai pas encore fait un tour chez les Chinois, j’ai tout de même donné sa chance à une coproduction sino-coréenne, Bicheonmu, et je ne le regrette pas, même si la série était un brin trop classique.

 

Luminophore durant 2010

Côté audience, j’avoue ne pas trop faire attention. De toute manière, si ça m’importait réellement, je pense que je parlerais davantage de séries médiatiques. Ceci dit, niveau fréquentation, il y a une certaine amélioration, mais cela ne veut pas forcément dire grand-chose. Je préfère avoir moins de visiteurs et qu’ils restent longtemps que l’inverse. Les séries occidentales qui attirent le plus de personnes sur ce blog sont Merlin -BBC-, Legend of the Seeker (on sent l’arrivée sur la TNT, quel boom incroyable ici !) ou encore Californication. Sinon, ce sont les j-dramas qui priment, et de loin, avec LIAR GAME (le film essentiellement), Gokusen et étonnamment, Magerarenai Onna a fait un énorme bond à la fin de l’année, lorsque j’en ai parlé dans le TV mème. Tout cela est essentiellement une affaire de référencement. Beaucoup de monde discute de séries US, peu au final de séries japonaises, donc Luminophore est plus haut dans le classement des moteurs de recherche.

Rien à voir, vous êtes aussi beaucoup à atterrir ici en tapant luminophore. Est-ce une volonté de lire des articles sur les séries écrits par mes petites mains ? Ou plutôt, est-ce que ce sont des passionnés des particules, utilisées notamment dans les tubes cathodiques ? Je ne le saurai probablement jamais. Eh oui, pour ceux qui ne sont pas au courant, je n’ai pas sorti le nom du blog comme ça, par hasard. C’est un vrai mot, plus ou moins en lien avec la télévision.

Point de vue publication des articles, il y a eu des hauts et des bas. Jusqu’en mai 2010, je n’avais pas toujours de connexion Internet, ce qui pose quelques soucis comme vous pouvez le comprendre. Maintenant, ce souci est réglé. J’ai essayé de poster tous les deux jours, sans pouvoir y arriver à tous les coups. Tout le monde n’est pas un mutant comme Nakayomi ou Carole et Fabien de Critictoo :P.

Autrement, je fais attention à varier les nationalités, de manière à tenter d’intéresser ceux qui aiment les séries occidentales et/ou les séries asiatiques.

 

Qu’est-ce que 2011 nous réserve ?

Eh bien, la même chose que 2010, mais en mieux, espérons-le. Cette année, je vais évidemment essayer de garder le rythme d’un article tous les deux jours. Actuellement, c’est chamboulé avec le TV mème puisqu’il y en a un tous les jours. Normalement, ce mème sera terminé fin janvier. J’avoue que j’aimerais être plus régulière. Depuis quelques mois, ma vie est un petit peu sens dessus dessous et je ne garantis rien. Croisons tout de même les doigts. Bref, 2011 sur Luminophore ce sera des séries de tous horizons, et c’est pas mal !

Dans le bilan de 2009, pour 2010, voici ce que j’avais dit :

Je regarde et termine Gilmore Girls

[…], Without a Trace, My Name is Earl, Doctor Who avec Ten, Nip/Tuck, je continue Xena, Spooks […], Whistler […] et toutes les séries déjà commencées. Côté inédits (pour moi), j’ai prévu de débuter très prochainement The Wire. […] Sons of Anarchy et Mad Men me font de l’œil sinon. J’aimerais beaucoup me lancer dans Deadwood, mais je crains de sérieusement manquer de temps. Quant aux nouveautés américaines du cru 2009/2010, j’ai V et Glee au programme ainsi que Spartacus. […] j’ai Braquo en stock […] je suis à deux doigts de finir de récupérer American Dreams. […]

Vous savez déjà pour celles que j’ai effectivement terminées, donc, là, c’est bon. J’ai continué Xena : Warrior Princess, là aussi, c’est classé. J’ai également commencé The Wire puisque j’ai regardé la première saison, de même pour Glee, Braquo et Spartacus. Par contre, chou blanc pour Sons of Anarchy, Mad Men, Deadwood, V (2009) et American Dreams.

Déjà sérieusement commencé fin 2010, je suis en train d’essayer de conclure toutes les séries occidentales que j’ai entamées un jour et que je n’ai pas pris le temps de finir. J’ai envie de mettre un peu d’ordre avant de démarrer de nouvelles séries. Ça ne signifie pas que je n’irai pas vers de la nouveauté, mais je vais essayer de procéder méthodiquement. J’ai l’impression de pédaler dans la semoule depuis quelques mois. Je peux vous dire que j’ai du boulot. En gros, vous aurez normalement Babylon 5, Dead Like Me, Clara Sheller, Everwood, Kyle XY, The O.C., Xena : Warrior Princess, Stargate Atlantis et plein d’autres. Évidemment, il y aura des surprises comme une série que je ne pensais jamais réussir à récupérer et comme quoi, il suffit d’attendre un petit peu et d’être patient. J’imagine qu’elle rappellera pas mal de souvenirs à certains d’entre vous. J’attends sinon de pied ferme Game of Thrones, Camelot et The Borgias.
2011 sera aussi le moment de dire au revoir à quelques séries comme Greek, Friday Night Lights, Smallville et espérons-le, Supernatural (pitié, pas de nouvelle saison !).

Du côté de l’Asie, c’est la même chose qu’habituellement, j’ai un programme chargé et je me demande comment je vais pouvoir caser tout ça, en essayant quand même de dormir. Puisque j’ai dépassé les cinquante renzoku vus, je pensais que ce serait peut-être sympa d’établir un top 10 de mes j-dramas favoris, ou quelque chose dans le genre.

Comme toujours, si vous avez des suggestions ou des critiques, il ne faut surtout pas hésiter, ça ne fait jamais de mal. En bref, ce qu’il convient de retenir c’est que Luminophore, en 2011, ce sera encore des articles longs et indigestes comme celui-ci. J’espère en tout cas que vous serez toujours au rendez-vous dans un an !

Partagez cet article, choisissez votre réseau !


11 Commentaires

  1. Nephthys• 2 janvier 2011 à 10:16

    J’aime bien les stats ce n’est pas pour rien que je me suis inscrite sur Bétâséries ! D’ailleurs j’ai un peu peur des résultats de tout ce que j’ai vu >.< ! Bref !
    Tu as eu un année bien remplie concernant les séries, et contrairement à moi tu as réussi à aller au bout de plusieurs séries ! J'ai moins de volonté on dirait bien…

    Je découvre petit à petit le monde asiatique et je suis donc avec attention tes critiques afin de choisir !!

    En tout cas je te souhaite une très bonne année 2011 avec plein de bonnes séries encore…

    Répondre

  2. Ageha• 2 janvier 2011 à 10:46

    C’est impressionnant! En tout cas félicitation pour ce rythme que tu as réussis à garder pour la publication de tes articles.
    Dommage pour les séries taiwanaises…et tant mieux pour les coréennes!
    Et puis c’est toujours un plaisir de lire tes articles parce que j’avoue que je compte beaucoup sur les blogs des autres pour découvrir de nouvelles séries :-p

    Longue vie à Luminophores et excellente année 2011 :-)

    (il te manque encore une nationalité à découvrir, les lakorn : la thailande^^)

    Répondre

  3. Lorna• 2 janvier 2011 à 17:42

    Bonne année à toi aussi ! Et longue vie à ton blog ! Je te souhaite plein de belles découvertes séries pour 2011 :D

    Répondre

  4. Lynda• 2 janvier 2011 à 19:36

    Mes meilleurs voeux pour la nouvelle année. Ça fait une année chargée tout ça ! Suis complètement à la rue côté séries occidentales alors je n’en dirai pas plus. Par contre, je plussoie le commentaire d’Ageha, si tu pouvais redonner une chance à un tw-drama, ce serait formidable, y’a pas que des « Devil Beside you » même si la qualité d’image est hélas souvent pourrie. Mais c’est vrai que Mike Hee a des atouts certains.

    Répondre

  5. Nakayomi• 2 janvier 2011 à 22:18

    Très bonne et heureuse année 2011 !!
    Que la force internet soit avec toi ! :D (Tu sais, il suffit de te faire mordre par un chat mutant pour toi aussi poster tous les jours ! :D).

    Sinon, bizarrement, je crois que je me soigne un petit peu aussi concernant cette maladie du « je termine ce que je commence » (parfois, c’est plus indépendant de ma volonté qu’autre chose mais bon… Par exemple, je crois que je ne terminerais jamais The Tudors, que je me pose la question pour Weeds, que Battlestar Galactica est un peu sur la sellette aussi… :D)

    En tout cas, voici un bilan relativement complet… Bravo !

    Répondre

  6. ecl75• 3 janvier 2011 à 21:39

    Je te souhaite une excellente année 2011 ! Ne t’inquiète pas pour la fréquence des posts, c’est la qualité qui compte, et de ce côté là tu m’as toujours épaté.

    Joli bilan, c’est bien de pouvoir aller au bout des séries (Faudrait peut-être que je m’en inspire, j’ai un peu fauté en 2010).

    La chance du débutant pour la Corée ? disons que tu aurais pu plus mal tomber ;) Mais il te reste encore de sacrés morceaux à découvrir (Flowers for my life, Coffee Prince par exemple), donc à mon avis il te faudra un peu de temps avant que tu ne t’en lasses comme pour les séries japonaises.

    En tous cas, tu as un programme très chargé, c’est la malédiction des amateurs de séries de tous horizons !

    Courage, on est dans le même bateau ! ^^

    Répondre

  7. Caroline• 4 janvier 2011 à 21:27

    @ Nephthys ~ Faut dire que j’ai essayé au maximum de terminer les séries. Ça m’embête un peu d’en avoir autant en cours. On va voir si je vais réussir à tenir cette espèce de résolution.

    @ Ageha ~ Pour la Thaïlande, hmm, je ne suis pas du tout motivée. J’ai vu plusieurs films du pays et ils sont très rares à m’avoir intéressée. En plus, je n’aime pas du tout les sonorités du thaï. Je trouve ça assez agressif. Ceci dit, si jamais je lis un article sur une série qui me semble sympa, je pourrais me laisser tenter.

    @ Lorna ~ Merci ^^.

    @ Lynda ~ Pas d’inquiétude, je continue les tw-dramas. J’en ai d’ailleurs commencé un cette année, j’ai vu les deux premiers épisodes pour le moment. Malheureusement, comme tu le soulignes, la qualité de la vidéo est vraiment mauvaise. En plus, les épisodes durent ici une heure et demie puisque c’est la version télé, et je trouve ça un poil long.

    @ Nakayomi ~ Faut le trouver, le chat mutant :P.
    Arf, dans les trois séries que tu penses arrêter se trouvent deux que j’aime beaucoup ^^;;;;. Nan, mais je comprends, il y a tellement de séries à découvrir ou d’autres à revisionner, car elles sont chouettes, que c’est dommage de se priver en regardant des trucs qui plaisent moyennement.

    @ Éclair ~ Je ne choisis pas mes k-dramas au hasard puisque c’est souvent suite à des articles lus sur vos blogs que je me lance. Vous êtes de bons guides. Et il m’en reste plein à voir, en effet. Le pire étant que je suis intéressée par quasiment tous les sageuk dont j’ai entendu parler ; je ne suis donc pas sortie de l’auberge.
    Par contre, pour les j-dramas j’y vais plus au hasard, car je connais mieux le « système ». Du coup, je passe dorénavant du moyen au mauvais, et réciproquement. Mais au final, je pense que c’est comme ça qu’on peut réellement évaluer la qualité de la production.

    Répondre

  8. Livia• 4 janvier 2011 à 22:19

    Tous mes voeux de bonheur pour cette nouvelle année, qu’elle soit pleine de réussites et de découvertes téléphagiques !

    J’admire ton éclectisme, ta curiosité et tous les bilans que tu nous proposes tout au long de l’année. Merci beaucoup de partager cela avec nous. Bonne continuation !

    Mais sinon, les sageuk c’est le bien, tu as raison. :P La résolution de 2011 : il faut que tu ailles au bout de Jumong ! ^^

    Répondre

  9. Miyuse• 6 janvier 2011 à 0:19

    J’adore ton blog même si je me manifeste fort peu et ce genre de bilan pour récapituler l’année écoulée est toujours très intéressant. ♥ Ça me donne des idées de ce qu’il faut absolument que je regarde (j’ai bien envie d’essayer un k-drama après les examens ; je vais relire tes critiques et puis me décider, Friday Night Lights me donne envie aussi depuis le temps).

    Bonne continuation en tous caaas. :D

    Répondre

  10. Nephthys• 9 janvier 2011 à 12:03

    Je vais essayer aussi de finir les séries que j’ai commencé !

    Répondre

  11. Caroline• 9 janvier 2011 à 15:42

    @ Livia ~ Je pense que je commencerai Jumong cette année. C’est le sageuk qui m’intéresse le plus. Mais… 81 épisodes c’est long ^^;;. En plus, après il y a The Kingdom of the Winds pour être bien, argh. Du temps, du temps, il me faut du temps !

    @ Miyuse ~ Merci, c’est gentil. Te connaissant un petit peu, je te conseillerais surtout en k-drama You’re Beautiful. Je pense que ça te devrait te plaire. My Girl a aussi de fortes chances de t’intéresser. Et puis, après des examens, souvent pénibles, rien de tel que de se détendre le cerveau en regardant un bonbon qui fait du bien au cœur.

    @ Nephthys ~ Bon courage alors !

    Répondre

Laisser un commentaire