Nous voici encore repartis pour une nouvelle saison télévisuelle au Japon. L’été semble avoir été plutôt sympathique du côté des j-dramas. Je l’avoue, je n’ai encore rien testé même si certaines séries me font sérieusement de l’œil. J’ai largement le temps de toute manière. Comme d’habitude, qui dit nouvelle saison, dit nouvelles séries et donc nous allons nous attarder sur quelques unes qui semblent intéressantes et qui devraient un jour se retrouver sur Luminophore. Il n’y a que des renzoku, les tanpatu étant volontairement mis de côté.

Runaway ~Aisuru Kimi no Tame ni | ランナウェイ~愛する君のために

Chaîne : TBS
Début : 27 octobre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : Quatre jeunes hommes ont été arrêtés pour des crimes qu’ils n’ont pas commis. L’un d’entre eux, Katsuragi Ataru, a été condamné pour meurtre. Lorsqu’il apprend que sa fille est malade, il décide de s’évader de prison. Trois autres de ses compagnons, également innocents, le rejoignent dans cette tentative a priori impossible et où le temps compte. Et la sortie de prison n’est pas leur unique obstacle, il faudra ensuite parcourir de nombreux kilomètres avant de parvenir à Tôkyô.

Pourquoi diable le regarder ? On sent un petit relent de Prison Break et ce genre de sujet a tendance à bien me plaire en règle générale. Par contre, je trouve assez dommage le fait que comme par hasard, les quatre qui veulent s’échapper sont innocents. Il aurait été plus osé et probablement plus intéressant de ne pas hésiter à leur mettre sur le dos un bagage plus lourd. Je suis peut-être naïve mais je me dis que s’ils n’ont tué personne, cela ne veut tout de même pas forcément dire qu’ils sont blancs comme neige. Nous verrons bien. Côté distribution, le personnage principal est interprété par le sympathique et généralement convaincant Ichihara Hayato. On retrouve à ses côtés Tsukamoto Takashi mais aussi le Johnny’s Ueda Tatsuya qui s’est donc rasé la tête pour l’occasion. Pour ce dernier, je suis assez dubitative. Je ne l’ai jamais vu interpréter qui que ce soit et je ne sais pas s’il peut se montrer crédible dans ce rôle. J’avoue ne pas du tout connaître le quatrième acteur, Suda Masaki. En grande fan de Toyoda Toshiaki que je suis, je sais que je ne vais pas m’empêcher de comparer, au moins dans les premiers temps, avec 9 Souls, un excellent film sur des hors-la-loi qui s’échappent de prison.
Côté sous-titres, avec la présence d’Ueda Tatsuya, c’est quasi assuré d’en trouver même si aucune annonce n’est faite à l’heure à laquelle ces mots sont écrits.

Nankyoku Tairiku | 南極大陸

Chaîne : TBS
Début : 16 octobre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : En février 1957, onze membres sont partis pour la première fois dans le cadre d’un projet national en expédition au Pôle Sud. Accompagnés de chiens de traîneaux, des huskies Sakhalkin, leur but était d’explorer l’Antarctique. Malheureusement, lors de leur retour, ils sont obligés d’abandonner sur place les chiens en raison des mauvaises conditions météorologiques. En 1959, Kuramochi Takeshi et quelques autres retournent pour une autre expédition et retrouvent deux chiens issus de la portée de ceux qu’ils ont connus.

Pourquoi diable le regarder ? Cette série est réalisée en l’honneur des soixante années d’existence de TBS. Pour fêter cela, la chaîne lui offre un budget monstrueux et un des plus importants de la télévision japonaise. On se doute bien que si les personnages passent une bonne partie de leur temps en Antarctique, il vaut mieux que visuellement, ça suive. L’histoire est inspirée de faits réels et adaptée du livre d’un des scientifiques et du film Nankyoku Monogatari (Antarctica) de 1983.

Ce j-drama semble particulièrement intéressant. On se doute que TBS va mettre les petits plats dans les grands. Le synopsis laisse déjà supposer qu’il y aura de l’aventure et des sentiments, ce qui est toujours une association sympathique. Avec des paysages enneigés et des chiens de traîneaux, on devrait avoir des étincelles dans les yeux. Si en plus on sait que la distribution est extraordinaire, on a de quoi trépigner d’impatience. Le héros est joué par Kimura Takuya que l’on ne présente plus. On peut déjà trouver plein de photos de lui avec les chiens (ah…). Quant aux autres rôles, on peut citer la présence d’Ayase Haruka, de Nakama Yukie (bon…), de Yamamoto Yûsuke, de Sato Ryûta, d’Ashida Mana, de Terajima Susumu ou encore de Sakai Masako. Tout cela s’annonce donc très palpitant.
Aucun souci pour les sous-titres, forcément.

 

QP

Chaîne : NTV
Début : 5 octobre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : Misaki Gen rêvait de devenir un boxeur professionnel jusqu’à ce qu’on lui annonce qu’en raison d’une blessure à la main, il ne pourrait plus combattre. C’est en cumulant les petits emplois ne le satisfaisant nullement qu’il rencontre Azuma Ryô, un yakuza, et qu’il décide de le suivre dans son monde particulier.

Pourquoi diable le regarder ? C’est encore une adaptation d’un shônen. D’ailleurs, il a été écrit par le même auteur que Crows Zero que certains doivent forcément connaître via sa version cinématographique. Ce qui m’attire tout particulièrement ici est que le réalisateur n’est autre Miike Takashi dont j’adore l’univers. Je suis donc plutôt confiante, d’autant plus qu’il maîtrise à merveille le monde des gangsters / yakuzas. Néanmoins, je suis vraiment très déçue que le rôle principal ait été retiré à Takaoka Sôsuke en raison de ses derniers propos sur Twitter. C’est Saitô Takumi qui le remplace. Kaneko Nobuaki est de la partie ainsi que Hayashi Kento. MAXIMUM THE HORMONE est au générique, ouaaais~
Aucune annonce de sous-titre à l’heure où ces mots sont écrits.


Mitsu no Aji | 蜜の味

Chaîne : Fuji TV
Début : 13 octobre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : Morimoto Naoko est une jeune fille de la campagne amoureuse de son oncle, Ikezawa Masato. Lorsqu’il part à Tôkyô, elle décide de le suivre et est admise dans une université de médecine. Mais là, elle y rencontre la petite-ami et collègue de Masato, Aya. Celle-ci est une chercheuse belle et intelligente et n’est autre que la fille du directeur de l’hôpital. Les choses se compliquent lorsque Masato et Naoko se retrouvent…

Pourquoi diable le regarder ? À première vue, voici une énième romance. Le triangle amoureux n’est même caché. Outre son scénario que l’on ne demande qu’à pouvoir juger, on peut espérer que la force du j-drama résidera en partie dans sa distribution. L’oncle est incarné par ARATA et les deux femmes par Eikura Nana et Kanno Miho. Autrement dit, nous devrions avoir de la qualité. Il faut toutefois avouer que le côté oncle / nièce laisse quelque peu circonspect. Selon ce qu’on peut lire, les auteurs annonceraient cette série comme une ode à la sensualité…
Les sous-titres seront réalisés, une team ayant choisi la série.


11 Nin mo Iru ! | 11人もいる!

Chaîne : TV Asahi
Début : 21 octobre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : Il est question d’une famille de huit enfants, de leur père au chômage et de leur mère domestique. Mais il existe également une onzième personne qui serait un… fantôme que seul le plus petit peut voir.

Pourquoi diable le regarder ? À première vue, le synopsis est assez bizarre. Le j-drama s’annonce comme étant une comédie et lorsque l’on voit qui est au scénario, on se doute que l’on ne devrait pas trop être déçu. C’est effectivement Kudô Kankurô que l’on ne présente plus qui s’en charge. Je ne sais pas pour vous mais rien que pour lui, je suis prête à affronter n’importe quoi.
Aucune annonce de sous-titre à l’heure où ces mots sont écrits.


Tsukahara Bokuden | 塚原卜伝

Chaîne : NHK
Début : 2 octobre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : Tsukahara Bokuden est un légendaire maître d’armes de l’époque Sengoku (XVè – XVIè siècle) qui parcourut le Japon et remporta de nombreux combats.

Pourquoi diable le regarder ? C’est vraiment frustrant de voir qu’il y a tout plein de jidaigeki alléchants que l’on ne verra probablement jamais sous-titré. On peut toujours espérer mais sauf cas exceptionnel, il est rare que ce soit le cas. Je doute que la présence de Sakai Masato soit suffisante mais peut-être que Kuriyama Chiaki offrira aux amateurs ce qu’ils attendent ? Ce j-drama s’annonce probablement documenté et certainement intéressant. Il est donc inspiré d’un personnage ayant réellement existé. Il n’y a que sept épisodes.

 

Last Money | ラストマネー

Chaîne : NHK
Début : 13 septembre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : Mukojima Sakutaro travaille dans le département des assurances vie de la compagnie Seiwa. Chaque jour, il doit décider si oui ou non, de l’argent sera versé aux personnes en deuils. Il faut qu’il soit attentif aux fraudes, aux suicides et à tout ce qui s’en suit. Pour cela, il est aidé de Kisaragi Hiro, un détective. Il se rend toutefois compte que rien n’est jamais facile et doit faire à plusieurs difficultés.

Pourquoi diable le regarder ? Le j-drama s’annonce comme étant un thriller. Court et produit par NHK, il faut espérer qu’il ira à l’essentiel et saura trouver le ton qu’il faut. Le sujet peut en tout cas être vecteur de très bonnes choses. Le personnage principal est incarné par Itô Hideaki. On retrouve autrement le Johnny’s Nakamaru Yûichi, Takashima Reiko et Matsushige Yutaka. C’est fou ça, cette saison est celle de KAT-TUN ou quoi ?
Pas d’inquiétude pour les sous-titres, ils commencent déjà à sortir.


Kaitô Royale | 怪盗ロワイヤル

Chaîne : TBS
Début : octobre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : Kamimura Rei a été recruté par Nishizaki, le majordome d’une femme mystérieuse, afin de voler une bague. Mais pas n’importe laquelle ! L’objet de leurs désirs est une bague en alexandrite appelée « La larme d’Alexandre », réputée comme étant le plus beau des bijoux. Or, Rei n’est pas le seul a être sur le coup, deux autres voleurs également employés par Kitaba ont aussi des vues sur cette bague. Si Rei a accepté cette mission ce n’est pas tant pour le challenge mais davantage parce que Nishizaki aurait une clé sur une partie de son passé qu’il a oubliée. Les voleurs font ainsi équipe à part sans avoir connaissance les uns des autres et tentent d’atteindre leur but.

Pourquoi diable le regarder ? L’histoire me semble à première vue assez attirante. Il s’agit d’une adaptation d’un jeu pour téléphone portable. Forcément, j’avoue sans honte que le fait que Matsuzaka Tôri soit de la partie me plait beaucoup. De plus, étant donné que le drama est diffusé tard dans la nuit (à 0h20), on peut peut-être espérer qu’il osera certaines choses. Quant aux sous-titres, je suis plutôt confiante, Tôri étant apprécié par pas mal de fansubbers.


Shiawase no Kiiroi Hankachi | 幸福の黄色いハンカチ

Chaîne : NTV
Début : 11 octobre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : Shima Yûsaku vient de sortir de prison. Avec deux jeunes qu’il a rencontrés sur le chemin, il décide d’aller voir sa femme bien qu’il ne sache pas si elle, elle l’attend.

Pourquoi diable le regarder ? Parce qu’il y a Abe Hiroshi, tout simplement. Le fait qu’une des jeunes soit interprétée par la fade Horikita Maki me donne déjà des sueurs froides mais j’espère qu’Abe Hiroshi parviendra à la faire supporter. Le sympathique Hamada Gaku porte les traits de l’autre jeune. Certains d’entre vous connaissent peut-être déjà le film de 1977 dont cette série est une adaptation. La différence sera que l’histoire sera réactualisée puisqu’elle se déroulera à notre époque.
Aucune annonce de sous-titre à l’heure où ces mots sont écrits mais je pense qu’il n’y a pas trop de souci à se faire.


Bitter Sugar | ビターシュガー

Chaîne : NHK
Début : 18 octobre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : Trois femmes s’approchant de la quarantaine finissent par se révéler leurs véritables pensées et sentiments à la suite d’un incident.

Pourquoi diable le regarder ? Avec Ryô en actrice principale et en raison du léger synopsis disponible, on peut espérer que cette série fera la part belle à la psychologie. Il devrait notamment être question des difficultés du mariage, de la vie en couple et de ce qui peut passer par la tête d’une femme arrivé à cet âge. Ça me tente bien.
Aucune annonce de sous-titre à l’heure où ces mots sont écrits.


Himitsu Chôhôin Erika | 秘密諜報員 エリカ

Chaîne : NTV
Début : 6 octobre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : Takahashi Erika est une ancienne espionne. Un jour, elle rencontre un salaryman et son fils et décide de se retirer de cette vie mouvementée. Or, un an plus tard, son ancienne patronne lui demande de revenir. Elle accepte et doit alors jongler entre sa vie de famille et sa carrière secrète.

Pourquoi diable le regarder ? Je ne crois pas avoir en tête une série japonaise traitant des espions. Je ne demande donc qu’à voir. Cerise sur le gâteau, l’héroïne est jouée par Kuriyama Chiaki que j’apprécie beaucoup.
Aucune annonce de sous-titre à l’heure où ces mots sont écrits.


Zôka no Mitsu | 造花の蜜

Chaîne : WOWOW
Début : 27 novembre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : L’héroïne est une belle criminelle qui fait de drôles de demandes à ses victimes comme « si vous voulez payer, vous choisissez le montant ».

Pourquoi diable le regarder ? Bon, on ne peut pas dire que l’on croule sous les informations mais la série ne débute que fin novembre. Elle est adaptée du roman à succès de Renjô Mikihiko. Il n’y aura que quatre épisodes. Côté distribution, on pourra y retrouver Tamayama Tetsuji et Kuninaka Ryôko.
Aucune annonce de sous-titre à l’heure où ces mots sont écrits.

 

HUNTER

Chaîne : Fuji TV
Début : 11 octobre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : Quelques femmes s’unissent afin de devenir des chasseuses de prime.

Pourquoi diable le regarder ? Hum. C’est typiquement le genre de série qui peut soit être très bien, soit catastrophique. Je crains le pire. Chez les femmes, il y a la jolie Kiritani Mirei et Tanihara Shôsuke semble avoir un rôle assez important.
Aucune annonce de sous-titre à l’heure où ces mots sont écrits.


Yôkai Ningen Bem | 妖怪人間べム

Chaîne : NTV
Début : 22 octobre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : Bem, Bella et Bello sont des monstres hideux gentils, amicaux et héroïques. Ils n’hésitent pas à se mettre en quatre pour aider les humains. Mais en raison de leur apparence, ils sont craints et détestés par les humains. Pourtant, ils finissent par devenir ami avec un détective. Au fil des jours, tout en combattant le mal, Bell, Bella et Bello souhaitent devenir également humains et espèrent voir leur vœu être exaucé un jour.

Pourquoi diable le regarder ? Ah je vous jure… moi et mon faible pour les trucs fantastiques sortis de nulle part et a priori débiles… Il est clair et net que cette série surfe sur le succès de Kaibutsu-kun. C’est tout de même l’adaptation d’un anime que je ne connais pas. Reste à vérifier si elle arrivera à ne pas être trop moralisatrice et idiote. Ce qui me fait plaisir est de voir que l’adorable Suzuki Fuku incarne un des monstres. Le Johnny’s Kamenashi Kazuya et Anne sont les deux autres.
Ici, pas d’inquiétude pour les sous-titres avec la présence de Kame.


Kaseifu no Mita | 家政婦のミタ

Chaîne : NTV
Début : 12 octobre 2011
Site officielFiche Drama Wiki

Synopsis : Mita Akari travaille comme bonne dans une famille qui a vécu la perte de leur mère dans un accident soudain. Le père et ses quatre enfants ne parviennent pas à se remettre et Akari tente de les aider du mieux qu’elle peut.

Pourquoi diable le regarder ? L’histoire ne me tente vraiment pas, j’ai peur que cela sombre dans le mélo. Cependant, comme le scénariste n’est autre que Yukawa Kazuhiko, je me dis que l’on peut peut-être avoir confiance en ses capacités. Aibu Saki aura un rôle secondaire.

 

 

À l’instar de la saison passée, ma sélection est encore une fois plutôt importante. Certains d’entre vous seront possiblement tentés par Sengyô Shufu Tantei qui pourrait être pas mal mais j’ai du mal avec Fukada Kyôko donc je préfère éviter même si le reste du casting est sympa (Kiritani Kenta et Kohinata Fumiyo par exemple). Le getsuku Watashi ga Renai Dekinai Riyû possède également une distribution plutôt alléchante (Yoshita Yuriko et Karina) or le synopsis ne me tente pas du tout. Pareil pour Nazotoki wa Dinner no Ato de avec Sakurai Shô et Kitagawa Keiko. La saison deux de Shinya Shokudô attirera sûrement quelques uns. Et comme cela semble être dorénavant à la mode, Boku to Star no 99 Nichi, un des renzoku emploie une star sud-coréenne, Kim Tae Hui.
Ah… et ça se trouve où le temps de regarder tout ça ? ^^;