Épisode 03
Première diffusion : 22 avril 2012 Durée : 72 minutes Captures d’écran 

Résumé

     

Après que Night se soit présenté sur son lieu de travail, Xiao Fei ne réfléchit pas et l’entraîne immédiatement en haut de l’immeuble pour lui demander ce qu’il fabrique. De manière très naturelle, le robot lui explique que chaque seconde passée loin d’elle lui coûte. Dès qu’elle quitte la maison, elle lui manque et il n’a de cesse d’attendre son retour. S’ils exercent dans la même entreprise, ils seront toujours ensemble. La jeune femme n’est pas du tout convaincue car elle a peur que son secret soit éventé. Or, Lei Wu Wu, qui vient d’apparaître d’on ne sait où, a un argument imparable. Effectivement, avec ce nouvel emploi, Night sera au contact de nombreuses femmes et pourra donc apprendre sur les femmes pour Kronos Heaven beaucoup plus rapidement ; Xiao Fei sera ainsi libérée de ses engagements. C’est pour cette raison que le commercial loufoque a aiguillé son produit vers ce poste. L’androïde essaye lui aussi de persuader sa chérie en lui affirmant qu’il est inusable et qu’il ne sera donc pas fatigué ou quoi que ce soit. Il lui explique qu’ils pourront passer au moins 85 ans ensemble et que lui, il ne bougera pas. Forcément, Xiao Fei s’imagine à cet âge-là, avec un bel éphèbe tel que Night et elle, ratatinée comme une vieille pomme ; et elle en ressort drôlement perturbée. Finalement, elle accepte que le robot travaille dans l’entreprise mais à une unique condition : qu’il ne dise à personne qu’il est son petit-ami.

Lorsqu’une personnalité comme Night est en contact avec les autres, il va de soi que rien ne se passe comme prévu. En raison de ses réactions prises au pied de la lettre, de sa candeur et de sa naïveté, tout le monde trouve très particulier ce nouvel arrivant. En plus, il a tendance à sur-analyser certaines informations que lui seul peut déceler tels que le battement du cœur, la sueur ou les hormones dégagées. Xiao Fei le présente comme un cousin très éloigné mais là aussi, il est clair que quelque chose n’est pas très clair. Malgré tout, personne ne dit rien, probablement parce que beaucoup sont charmés par le physique de Night. Les informations circulant très vite, toutes les femmes de la société désirent rencontrer le robot. Plus particulièrement, c’est le trio travaillant dans une autre section qui sort ses griffes. Composé de trois femmes dédaigneuses et superficielles, elles semblent prêtes à tout pour arriver à leurs fins. Mei Jia leur rend justement une petite visite à l’heure de midi, avec un cadeau. Cette attitude n’est clairement pas désintéressée et ce serait loin d’être la première fois qu’elle agirait de cette manière. La grande amie de Xiao Fei révèle en fait son véritable visage en discutant avec Shi Guan. Ce dernier, convoité par l’héroïne depuis quelque temps, l’a volontairement rejetée brutalement car Mei Jia lui aurait dit de le faire, lui promettant qu’il pourrait ensuite sortir avec elle. En plus d’être une traîtresse, elle ne tient pas non plus ses engagements puisqu’elle avoue à Shi Guan, après l’avoir aspergé d’un spray piquant dans les yeux, qu’elle n’a aucune intention d’honorer sa promesse. Tout ce qu’elle veut, c’est enlever toute trace de sourire chez Xiao Fei. Shi Guan lui ayant expliqué que Night serait probablement le petit-ami de la jeune femme, Mei Jia change d’objectif et s’apprête à se focaliser sur le robot…

Night n’a même pas encore réellement travaillé qu’il apprend qu’il part en sortie professionnelle avec plusieurs de ses collègues, dont Xiao Fei, Zong Shi, Mei Jia et le trio infernal. La veille du départ, il prépare sa valise avec son amoureuse et est ravi de voir que celle-ci est légèrement jalouse de toute l’attention qu’il a reçue au bureau. Il la taquine quelque peu et la serre dans ses bras, lui assurant qu’il n’a qu’elle dans son cœur et que toutes ces femmes vont lui permettre d’atteindre plus rapidement son but. Sur cet interlude romantique, Zong Shi sonne à la porte pour rappeler à Xiao Fei de ne pas oublier de prendre ses médicaments pour le mal des transports. Il demande à sa voisine pourquoi elle a présenté Night comme son cousin et non pas comme son petit-ami. Celle-ci se fâche et lui rétorque qu’il n’a pas intérêt de piper mot à ce sujet. Autrement, elle risque d’avoir de grosses difficultés avec les femmes travaillant au secrétariat.

Le lendemain, tout le monde monte dans le car en direction d’un complexe hôtelier pour passer du bon temps. Mei Jia confesse à Xiao Fei qu’elle est au courant de son petit secret mais qu’elle ne dira rien. Au contraire, elle va tout faire pour octroyer au couple des moments d’intimité. Pour l’instant, cela est mal parti étant donné que le trio de secrétaires s’accroche à Night. Il en est de même lorsqu’ils font un arrêt dans un centre commercial, Xiao Fei n’a jamais la possibilité de rester seule avec son petit-ami. Zong Shi en profite pour l’accompagner et il ne peut s’empêcher de l’interroger sur ce qu’elle trouve au robot, surtout que de l’extérieur, il donne plus l’impression de s’amuser avec de jolies filles qu’avec l’héroïne ! Dans un des magasins, Xiao Fei achète deux bracelets coordonnés dont un qu’elle offre à Mei Jia, afin de lui montrer à quel point elle tient à elle. Le groupe retourne dans le car et cette fois, direction l’hôtel. Les chambres ne sont pas individuelles et la répartition est loin d’être du goût de tout le monde. Night et Zong Shi sont ensemble et Mei Jia est avec une autre de leurs collègues, Fang Zhi Xi. Xiao Fei n’a pas d’autre choix que de supporter Yun Fei, la chef du trio qui a manigancé dans son coin pour qu’elle puisse manipuler à sa guise la jeune femme. Effectivement, elle propose un marché à Xiao Fei : si elle lui permet de passer du temps privilégié avec Night en créant des occasions, elle pourra l’aider à intégrer la section du secrétariat dont elle a toujours rêvé. Comme par hasard, Mei Jia qui se trouve derrière la porte de leur chambre entend tout et est fortement dépitée. Elle se souvient d’un épisode où elle a été prise en flagrant délit de mensonge et de non-compétence devant son ancienne supérieure. En raison de la maladresse de Xiao Fei qui voulait l’aider, elle n’a été que davantage humiliée et c’est depuis ce jour qu’elle voue une rancœur tenace contre l’héroïne. Elle est persuadée que c’est de sa faute si elle n’a pas non plus été sélectionnée pour intégrer le rang du secrétariat administratif.

Pour l’instant, l’heure est au vélo en tandem. Avant de faire un peu de sport, Yun Fei pousse volontairement du haut des escaliers Xiao Fei qui, visiblement, l’a dérangée à être aussi proche de Night. Heureusement, l’héroïne est rattrapée par Zong Shi qui la sauve de blessures évidentes. Ce dernier est très en colère après Yun Fei et ne se gêne pas pour le lui faire savoir. Il s’en prend aussi à Night qui n’est pas assez ferme avec le trio lui tournant autour. La réaction du robot ne calme aucunement les ardeurs du voisin. Il faut dire que la naïveté de l’androïde ne le fait pas voir à travers les mensonges, et Yun Fei a beau lui dire qu’elle n’a pas fait exprès sur un ton se voulant plus ironique qu’autre chose, il ne comprend pas. Quoi qu’il soit, après ces péripéties tout le monde monte en selle. Xiao Fei laisse Yun Fei pédaler avec Night tandis qu’elle se trouve sur le même vélo que Mei Jia. Celle-ci, toujours aussi menteuse essaye tant bien que mal de manipuler sa supposée meilleure amie en lui expliquant que si elle change de section, elles ne seront plus ensemble. Comprenant que Mei Jia veut pénétrer les rangs du secrétariat, Xiao Fei décide de simuler une blessure à la cheville pour que Night vole à son secours et qu’elle perde par la même occasion toute chance d’intégrer cette section tant rêvée en suivant les menaces déguisées de Yun Fei. Après tout, ce serait de la triche et elle se doit d’être fidèle envers sa meilleure amie qui, pense-t-elle, tente d’intégrer le secrétariat de manière loyale. Finalement, à part le couple restant en arrière, tous les autres continuent leur chemin. Night est aux petits soins envers celle qu’il sert, mais il découvre qu’elle a en réalité menti et qu’elle n’est pas blessée. Lorsque Xiao Fei lui explique qu’il fallait qu’elle le récupère, lui, il est ravi car il croit qu’elle était jalouse qu’il soit autour de Yun Fei. En vérité, ce n’est donc pas tout à fait le cas et elle lui révèle le pourquoi de son geste. Depuis de longues années, elle apprécie Mei Jia qui a toujours été là pour lui remonter le moral. Elle continue en racontant un épisode où, déprimée par un garçon, son amie l’aida à lui redonner le sourire. C’est d’ailleurs depuis cette date qu’elle a une affection particulière pour les galettes de riz car elles représentent parfaitement cette journée. Night est peut-être encore plus épaté parce qu’il réalise à quel point Xiao Fei est gentille avec ses proches. Très content et profitant de se trouver seuls, près d’un lac, il l’embrasse. Sauf que quelques pas plus loin, Mei Jia est revenue en arrière et tire bénéfice de la situation en prenant en photo les amoureux…

De retour à l’hôtel, le trio infernal qui, comme par hasard, a découvert via une photo que Night et Xiao Fei sont en couple, enferme la jeune femme dans la soute du car ! Pendant ce temps, Night se délasse dans la piscine avec quelques uns des collègues et répond à toutes leurs questions sur son physique. Quant à Zong Shi, cherchant sa voisine, il commence à réaliser que quelque chose ne tourne pas rond en entendant les trois pestes critiquer Xiao Fei. Les menaçant d’avertir les supérieurs, et notamment parce qu’il possède un certain ascendant sur ces pimbêches, il réussit à obtenir la vérité et court sauver son amie. Juste à ce moment, Night réalise à travers sa bague que sa chérie a des problèmes. Il sort en trombe de la piscine pour finir par arriver quelques secondes trop tard au car, Zong Shi ayant délivré Xiao Fei. Le jeune homme en profite encore pour réprimander le robot, en lui reprochant de ne pas veiller assez sur sa petite-amie. La nuit arrivant, Xiao Fei change de chambre et passe la nuit avec Mei Jia qui décide de veiller sur elle. À côté, Zong Shi comprend qu’en dépit de certaines de ses actions fort curieuses, Night tient à Xiao Fei et la connaît suffisamment puisqu’il tient à trouver absolument des galettes de riz. En d’autres termes, l’androïde sait ce qui est capable d’aider la jeune femme. Au téléphone, la réception informe par la suite Night que Xiao Fei souhaite le voir aux sources chaudes. Sauf qu’en réalité, il s’agit ni plus ni moins que d’un piège de Mei Jia, celle-ci cherchant à attirer Night dans ses filets en lui disant que sa petite-amie ne l’aime plus et qu’elle veut rompre ! Fidèle à Xiao Fei, il ne craque pas et remet à sa place Mei Jia à qui il rétorque qu’en plus, elle n’est même pas amoureuse de lui alors pourquoi agit-elle de la sorte ?

Le lendemain matin, tous les collègues sont réunis dans la salle du petit-déjeuner et l’ambiance est assez froide. Night colle Xiao Fei à qui il révèle qu’il ne veut désormais plus collecter d’informations sur les femmes. Soudainement, leur supérieur arrive bien qu’il n’était absolument pas attendu. Plutôt jovial et sachant que Xiao Fei et Mei Jia veulent intégrer le secrétariat, il leur propose un petit concours. Il doit organiser un dîner au cours duquel du vin sera bu, à elles de deviner quel est celui qui s’accordera le mieux au plat principal. Celle qui aura la bonne réponse obtiendra le Graal. Mei Jia opte pour une approche digne de son caractère en pactisant avec le trio des pestes, proches du supérieur. En s’alliant avec elles, elle leur promet de séparer Night et Xiao Fei, chose qu’elle a déjà commencée grâce à la fameuse photo. Xiao Fei, elle, est entourée de Night, Zong Shi et de Sky. Or, Zong Shi lui dit que ce sera probablement du vin rouge et Night, du vin blanc. À la jeune femme de faire un choix. Quelques instants plus tard, arrive donc le moment fatidique devant le supérieur. Mei Jia choisit le vin rouge et Xiao Fei opte pour du blanc, à la grande surprise de Zong Shi. Qui a la bonne réponse ?

 

Commentaires

Ce que c’était laborieux ! Après un second épisode nettement supérieur au précédent, celui-ci retombe dans de la médiocrité. C’est bien simple, tout y est insupportable. L’écriture est lourde, poussive et use et abuse des facilités scénaristiques. Il est vrai que tous les problèmes de ce côté ne viennent pas que de la série, le manga étant également à incriminer, mais l’épisode accentue tous les défauts. Les personnages se trouvent toujours au bon moment, au bon endroit et n’importe qui entend des discussions alors qu’il se trouve à plusieurs mètres. Ajoutons-y des réactions caricaturales et c’est la goutte d’eau faisant déborder le vase. À vrai dire, le visionnage aurait pu être quelque peu correct s’il n’y avait pas le trio des femmes superficielles et pimbêches. Elles n’existent absolument pas dans la version papier ou dans le j-drama. Cet ajout inédit est totalement stupide. D’une part, il ne sert strictement à rien si ce n’est à horripiler, et d’autre part, il est tellement stupide qu’il donne envie de tout stopper. Les actrices sont en plus extrêmement mauvaises.

Sinon, l’humour est totalement absent de l’épisode, Lei Wu Wu n’est vu que très rapidement au début, et tout le reste n’est que répétition après répétition. L’idée est probablement de développer le triangle amoureux en train de naître ainsi que de corser la situation avec Mei Jia mais c’est tellement mal écrit et monté que cela en devient douloureux. Naturellement, Xiao Fei plombe totalement ce qui est encore potable en raison de ses réactions d’adolescente effarouchée ne comprenant absolument rien. Le doublage ou ses grandes lunettes atroces n’arrangent rien à la situation. Night ne dégage pas non plus grand-chose au cours de ces 70 minutes et il ne se dégage aucune alchimie entre lui et celle qu’il est supposé servir. Pour continuer dans la souffrance, la musique qui, jusque-là, était plutôt réussie devient totalement intrusive et n’en rate pas une pour accentuer la lourdeur de l’ensemble avec des bruitages dispensables.

Malgré tout, l’exploration de la personnalité de la meilleure amie de Xiao Fei est plutôt intéressante en dépit de quelques maladresses. Sky, le collègue habillé de rose – probablement homosexuel vu les remarques et l’attitude stéréotypée – est très sympathique et rafraîchissant. À noter qu’il n’existe pas dans le manga. Incontestablement, Zong Shi, lui, semble être une des valeurs sûres de ce Jue Dui Darling. Bref, cela ne fait quand même pas beaucoup d’éléments positifs en plus d’une heure !

Enfin, concernant l’adaptation du manga à l’écran, la série commence progressivement à se détacher de ce que l’on connaît. C’était inévitable, ne serait-ce que parce que le cadre est différent. Au lieu de se trouver dans un lycée, les personnages sont dans le monde de l’entreprise. Pour cette raison, l’épisode ne reprend que quelques éléments des chapitres six à neuf pour garder l’idée globale. Au moins, pour quiconque ayant déjà connaissance de l’histoire, de nombreuses surprises demeurent.

Pour conclure, ce troisième épisode est extrêmement raté et laisse très craintif quant à la suite. L’humour n’est pas présent, les situations idiotes et insipides s’enchaînent à ne plus savoir qu’en faire, l’interprétation est plus que fluctuante, la romance n’est jamais palpable à l’écran et seuls les soupirs de dépit rythment les minutes.