Après près de deux ans et demi sans pause, avec au moins un billet tous les trois jours, Luminophore part en vacances pour une durée indéterminée. Je sens le besoin de couper quelque peu les ponts avec ce blog pendant un certain temps. Je doute que cette pause dure deux semaines mais je ne pense pas non plus qu’elle s’installera sur des mois. Il n’est par ailleurs aucunement prévu que je ferme la boutique. Non, j’ai juste envie de rompre ce rythme au final plutôt éprouvant. Pour être tout à fait honnête, outre un soupçon de lassitude fluctuant selon les jours, j’ai en ce moment davantage l’impression d’être en mode automatique que d’être réellement gouvernée par la passion. Avant de finir par me dégoûter totalement du plaisir que me procure habituellement l’écriture d’articles sur mes récents visionnages, je préfère m’octroyer une coupure plus ou moins longue. Cette période devrait d’ailleurs me permettre de retravailler certaines entrées qui demandent à l’être, ou de me pencher sur d’autres nécessitant une élaboration plus importante. En d’autres termes, je ne vais malgré tout probablement pas chômer.

Merci de votre fidélité, et à bientôt pour de nouvelles aventures toujours aussi maladroitement verbeuses !