À l’instar de l’hiver traité dernièrement, je tiens à vous proposer un récapitulatif des séries japonaises du printemps 2014 bien qu’elles aient déjà disparu de l’antenne. Les productions m’intéressant le plus – pour des raisons parfois hautement discutables – disposent d’une petite étoile (★) à la fin de leur description. Comme d’habitude, seuls les renzoku sont abordés, les tanpatsu étant volontairement mis de côté.

55-sai Kara no Hello Life

Chaîne : NHK
Début : 14 juin 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Seulement cinq épisodes pour cette adaptation du roman de Murakami Ryû qui se compose en réalité de cinq petites histoires indépendantes ; elle illustre l’avancée en âge d’individus et le fait que leur jeunesse se trouve, finalement, derrière eux. Cette anthologie se dote d’une distribution agréable et confirmée avec, notamment, Kobayashi Kaoru, Harada Mieko et plusieurs autres. Les j-dramas s’attardant sur les cinquantenaires et plus sont loin d’être fréquents, ce qui amène à juger celui-ci plutôt intéressant, surtout si l’on a un faible pour tout ce qui traite de la vie dans sa simplicité et son naturel. (★)

 

Alice no Toge

Chaîne : TBS
Début : 11 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Ueno Juri n’était pas apparue dans une série japonaise depuis , en 2011. Elle campe un médecin bien décidé à se venger des professionnels négligents qu’elle accuse d’avoir tué son père. Ce rôle devrait permettre à l’actrice de montrer un visage plus trouble, ce qui pourrait être agréable, à condition que le scénario suive et injecte une tension satisfaisante. En tout cas, je suis assez enthousiaste, surtout que la distribution est alléchante avec Kuriyama Chiaki, Odagiri Joe, Nakamura Aoi et quelques autres. (★)

 

Bitter Blood

Chaîne : Fuji TV
Début : 15 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Sans grande surprise, cette saison n’évite pas les fictions policières adaptant un roman, en l’occurrence un écrit par Shizukui Osamakai, et illustrant la dynamique d’un duo atypique. L’unique originalité provient du fait que cette fois, le novice est le fils du vétéran. L’affiche est sympathique, Watabe Atsurô et Satô Takeru compétents et agréables, mais il faut avouer que ce j-drama ne paraît pas particulièrement trépidant. Pour atténuer ses intrigues classiques, il doit certainement compenser avec l’alchimie de ses inspecteurs.

 

Black President

Chaîne : Fuji TV
Début : 8 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Sawamura Ikki endosse le costume du directeur d’une entreprise n’ayant aucun remords et favorisant le profit aux dépens de ses employés. Afin d’améliorer ses compétences, il retourne sur les bancs de l’université et y rencontre une jeune prof jouée par Kuroki Meisa. Là, il y découvre qu’il exploite totalement ceux travaillant sous ses ordres et commence à changer. Le scénario est d’Ozaki Masaya à qui l’on doit déjà Kekkon Dekinai Otoko et Shiroi Haru, ce qui s’annonce une bonne nouvelle. De plus, la pétillante Kuninaka Ryôko participe à cette comédie dramatique en mesure d’être divertissante, à défaut d’être originale.

 

BORDER

Chaîne : TV Asahi
Début : 10 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Ne vivant que pour son travail, un policier reçoit une balle en pleine tête et, miraculeusement, survit. Depuis, il a la capacité de voir et parler avec les morts, ce qui l’aide grandement dans ses enquêtes. Le scénario de cette série empruntant un certain registre fantastique est de Kaneshiro Kazuki à qui l’on doit déjà SP. Je dois admettre avoir bien envie de me laisser tenter malgré ma frilosité envers ce genre. La dominante surnaturelle ainsi que la présence d’Oguri Shun et d’Endô Kenichi ne sont probablement pas étrangères. Qui plus est, seulement neuf épisodes sont prévus, donc l’investissement sera minimum au cas où ce soit passable. (★)

 

Coffee-ya no Hitobito

Chaîne : NHK BS Premium
Début : 6 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Avec First Class, il s’agit du second j-drama de cette saison pour la scénariste Watanabe Chiho, bien que cette fois, elle adapte deux romans d’Ikenaga Yô. À travers cinq épisodes, la caméra plonge au sein d’un petit café de quartier tenu par un gérant, ancien prisonnier ayant assassiné le mari d’une de ses nouvelles clientes. Takahashi Katsunori et Kimura Tae se renvoient la balle dans ce qui s’apparente à un drame humain à la tonalité douce-amère. Cette série titille quelque peu ma curiosité, mais avant de l’inscrire sur ma liste de prévisions, j’aimerais autant lire quelques avis à son sujet.

 

First Class

Chaîne : Fuji TV
Début : 19 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Après des années d’errance, Sawajiri Erika semble vouloir retrouver sa place et se voit offrir le premier rôle de ce renzoku où elle incarne une femme rêvant de travailler dans le milieu de la mode. Suite à certaines circonstances, elle réussit à décrocher un emploi dans un magazine où elle apprend rapidement à ses dépens que ses collègues sont des vipères assoiffées de sang prêtes à tout pour grimper les échelons. Le synopsis paraît ne pas lésiner sur les clichés et sa morale s’annonce visible des kilomètres à la ronde, mais le climat pourrait être suffisamment tordu pour que la série se montre très divertissante. Qui plus est, j’admets avoir radicalement changé d’avis concernant l’actrice principale depuis 1 Litre no Namida et le film Helter Skelter que j’ai grandement apprécié. Nakamaru Yûichi et Sasaki Nozomi figurent également à la distribution. (★)

 

Ginnikan

Chaîne : NHK
Début : 10 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Cette adaptation d’un roman de Takada Kaoru retrace le parcours du fils (Hayashi Kento) d’un samouraï après que son père ait été assassiné et, lui, laissé pour mort. Sauvé par un commerçant, il accepte de travailler à ses côtés et de l’aider dans sa tâche. Pour peu que l’on soit un amateur de jidaigeki, celui-ci s’annonce plutôt intéressant et pourrait changer un petit peu des habitudes puisque le cadre se situe à Ôsaka. En plus, la mignonne Ashida Mana est de la partie. (★)

 

Gokuaku Ganbo

Chaîne : Fuji TV
Début : 14 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Le getsuku de Fuji TV adapte un seinen manga et met à l’honneur Ono Machiko qui a clairement le vent en poupe depuis quelque temps. Celle-ci est accompagnée d’une distribution plutôt conséquente, à savoir Shiina Kippei, Miura Shûhei, Naka Riisa, Kobayashi Kaoru, Odagiri Joe, Miura Tomokazu, Kudô Kankurô, etc. L’héroïne se retrouve endettée jusqu’au cou et, croyant emprunter de l’argent à un organisme honnête, constate que ce n’est pas le cas et que ses créanciers sont prêts à tout pour récupérer leur bien. Elle accepte alors de travailler pour ces escrocs. Compte tenu de ses acteurs et de l’ambiance humoristique, cette fiction pourrait être agréable, mais inversement, elle a également tous les risques d’être poussive et surjouée à outrance.

 

Hanako to Anne

Chaîne : NHK
Début : 31 mars 2014
Site officielFiche Drama Wiki

L’asadora Gochisô-san laisse sa place à un nouveau qui devrait donc s’étaler jusqu’au 27 septembre prochain. Cette fois, c’est la jolie et sympathique Yoshitaka Yuriko qui prend le relais. L’intrigue s’installe au début du XXè siècle et adapte le roman écrit par Muraoka Eri qui n’est autre qu’une biographie de sa grand-mère. La série illustre ainsi le parcours de cette dernière et de quelle manière elle est devenue traductrice en dépit des nombreuses embûches qu’elle a dû surmonter. Tout comme les fictions de ce genre, celle-ci devrait privilégier les tranches de vie, la chaleur humaine et les sentiments. Personnellement, j’en suis friande et j’espère que des sous-titres suivront. En plus, la distribution s’annonce chouette avec Kubota Masataka, Ihara Tsuyoshi, Kaku Kento, Tomosaka Rie, etc. (★)

 

Hanasaki Mai ga Damattenai

Chaîne : NTV
Début : 16 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Compte tenu du succès de Hanzawa Naoki, il n’est guère surprenant que d’autres romans de l’écrivain, Ikeido Jun, soient adaptés à l’écran. C’est le cas de celui-ci s’attardant sur les aventures d’une jeune banquière sans aucune diplomatie n’hésitant pas à dire à ses supérieurs tout ce qui ne va pas, tout en étant accompagnée d’un homme expérimenté dont la carrière est au point mort. An et Kamikawa Takaya se partagent l’affiche dans ce qui s’apparente à une sorte de comédie dramatique multipliant les invités.

 

Kamiya Genjirô Torimono Hikae

Chaîne : NHK BS Premium
Début : 4 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Comme s’il n’y avait pas déjà suffisamment de séries policières, il faut que les jidaigeki s’y mettent aussi. En l’occurrence, celui-ci adapte un roman de Fujisawa Shûhei où le personnage principal n’est autre qu’un policier vivant à l’époque Edo et, tout en s’occupant des habitants, il cherche à faire la lumière sur le meurtre de sa mère et de sa sœur ayant eu lieu quatorze années auparavant. Néanmoins, en sachant que l’auteur en question est derrière Tasogare Seibei (Le Samouraï du Crépuscule), il y a peut-être matière à devenir agréable.

 

Keiji 110 kg (saison 2)

Chaîne : TV Asahi
Début : 17 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Le policier de quartier observateur ayant été propulsé à la tête d’une unité spéciale est de retour pour de nouvelles aventures humoristiques. Qui plus est, ses compétences se sont améliorées et il attrape encore plus rapidement les criminels. Si l’on a apprécié la première saison, celle-ci a toutes les chances d’intéresser.

 

Kû Neru Futari Sumu Futari

Chaîne : NHK BS Premium
Début : 6 mai 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Les sympathiques Kaneko Nobuaki et Konishi Manami prennent les traits d’un couple de trentenaires résidant ensemble depuis plus de huit ans et commençant à se questionner sur la solidité de leur relation, l’importance de se marier ou non, etc. Il s’agit d’une adaptation d’un seinen manga toujours en cours à l’heure actuelle. Les épisodes ne durent qu’une petite vingtaine de minutes et illustrent respectivement le point de vue féminin et masculin, ce qui pourrait se révéler agréable à suivre, à condition d’avoir un faible pour les tranches de vie. (★)

 

Mahô Danshi Cherrys

Chaîne : TV Tokyo
Début : 21 juin 2014
Site officielFiche Drama Wiki

De jeunes hommes s’apparentant à des superhéros tentent de sauver le monde, mais pour cela, ils doivent impérativement demeurer vierges. Non, ce n’est pas une blague. Apprendre que la distribution met à l’honneur une multitude de Johnny’s ne surprend même pas.

 

Maruho no Onna

Chaîne : TV Tokyo
Début : 11 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Deux femmes aux caractères radicalement opposés veillent à ce que personne ne puisse arnaquer les assurances en faisant de fausses déclarations. Ouaw. Cela s’annonce trépidant et prouve à merveille cette nécessité absolue pour les Japonais de suivre envers et contre tout les règles. Certes, le scénario pourrait prendre le public à contrepied, mais avouons que les chances que cela soit le cas sont infinitésimales.

 

Mosaic Japan

Chaîne : WOWOW
Début : 18 mai 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Le scénariste aux doigts de fée Sakamoto Yûji propose ici une série interdite aux moins de quinze ans. Forcément, rien que ça titille la curiosité. Un jeune homme joué par le sympathique Nagayama Kento commence un travail qu’il croit tout ce qu’il y a de plus banal, si ce n’est que sa nouvelle société produit des films pornographiques. Toutes les personnes y exerçant semblent vouloir atterrir un jour devant la caméra. Arrive naturellement un moment où il est attiré par l’une de ces employées. (★)

 

MOZU

Chaîne : TBS
Début : 10 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Après le succès du tanpatsu DOUBLE FACE, TBS et WOWOW remettent le couvert dans l’adaptation de deux romans d’Ôsaka Gô. Ce j-drama comportera deux parties, la première sera diffusée sur TBS cette saison, et la seconde sur WOWOW à cheval ce printemps et au cours de l’été. Le duo d’acteurs que forment Nishijima Hidetoshi et Kagawa Teruyuki est de retour dans une fiction à mi-chemin entre le thriller et le registre policier. Action, suspense et tension à couper au couteau sont attendus. Maki Yôko, Namase Katsuhisa et beaucoup d’autres comédiens seront présents. Espérons que les ambitions clairement affichées sauront être respectées. (★)

 

Naruyôni Narusa (saison 2)

Chaîne : TBS
Début : 15 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Les sourires constipés de l’été 2013 sont de retour ! C’est que les audiences de la première saison furent probablement satisfaisantes. Il est bien sûr toujours question d’un couple de retraités ayant décidé de reprendre le travail, en montant leur propre restaurant. Leur famille est au centre de tout et ils font ce qui est en leur pouvoir pour conserver l’harmonie.

 

Ore no Dandyism

Chaîne : TV Tokyo
Début : 16 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Attention, place à une série s’annonçant vraisemblablement atypique ! Avec son affiche kitschissime au possible, elle tend à montrer qu’elle mettra à l’honneur les hommes sophistiqués appréciant prendre le temps de se bichonner. Tous les moyens sont bons pour paraître à leur avantage. La distribution est composée de visages assez méconnus et l’ensemble ne devrait clairement pas attirer les foules, surtout qu’il passe en plein milieu de la nuit.

 

Platonic

Chaîne : NHK BS Premium
Début : 25 mai 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Dans cette série signée Nojima Shinji, le Johnny’s Dômoto Tsuyoshi propose à une mère célibataire (Nakayama Miho) de donner son cœur à sa fille malade, puisque lui-même se meurt. Naturellement, les choses se compliquent lorsqu’ils tombent amoureux l’un de l’autre. Ne nions pas que ce scénario s’annonce cliché et mélodramatique à souhait, mais pour je ne sais quelle raison, j’ai bien envie de tenter l’aventure. En tout cas, ce n’est pas l’affiche extrêmement bizarre qui m’attire. (★)

 

River’s Edge

Chaîne : TV Tokyo
Début : 18 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Trois individus travaillant dans une petite agence de détectives s’occupent de cas mettant en scène des marginaux et des demandes atypiques. Dans cette série issue d’un manga, l’un de ces professionnels est incarné par Odagiri Joe. Malheureusement, le format a des chances de favoriser la structure d’une affaire par épisode, ce qui ne satisfera certainement pas ceux appréciant les histoires suivies au long cours dont je fais partie.

 

Roosevelt Game

Chaîne : TBS
Début : 27 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Décidément, l’écrivain Ikeido Jun a plus que le vent en poupe puisque, outre Hanasaki Mai ga Damattenai, un autre de ses romans est adapté à la télévision cette saison. Il faut croire que les chaînes rêvent toutes des audiences générées par Hanzawa Naoki. Le personnage campé par Karasawa Toshiaki cherche à sauver son entreprise du gouffre financier en vendant purement et simplement l’équipe de baseball lui étant rattachée. Bien sûr, ce choix n’est pas accepté et le directeur doit en plus régler des tentatives de sabotage. Corruption et espionnage industriel sont deux éléments susceptibles d’induire une certaine tension, mais je ne peux pas dire être particulièrement enchantée concernant cette série.

 

Sailor Zombie

Chaîne : TV Tokyo
Début : 18 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Trois membres d’AKB48 se transforment en lycéennes combattant des zombies. J’ai beau adorer l’horreur et être en manque de fictions japonaises s’y attardant, celle-ci n’aura jamais le privilège de se retrouver sur ma télé. Au secours !

 

SAVEPOINT

Chaîne : TV Tokyo
Début : 5 juin 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Une membre d’AKB48, Akajô Aki se prend pour une garde du corps ayant mystérieusement perdu la mémoire. Déjà que l’idole a toutes les chances de ne pas être très crédible dans ce genre de rôle, le scénario ne devrait pas du tout l’aider à concrétiser quoi que ce soit. Heureusement, il n’y aura que quatre épisodes.

 

SHARK (saison 2)

Chaîne : NTV
Début : 20 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Le groupe de Johnny’s rêvant de succès et de paillettes est déjà de retour après une première saison diffusée cet hiver. Sans grande surprise, cela s’annonce toujours aussi mauvais et préformaté.

 

Shinigami-kun

Chaîne : TV Asahi
Début : 18 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Un shinigami – une sorte de Faucheuse – incarné par le Johnny’s Ôno Satoshi se voit en mauvaise posture lorsqu’il perd le fameux carnet supposé l’aiguiller dans sa tâche de collecte d’âmes, ce qui ne l’empêche pas d’aider les morts à passer dans l’au-delà. Naturellement, le scénario laisse penser au manga Death Note, mais aussi dans une certaine mesure à Ikigami. Quoi qu’il en soit, il s’agit justement d’une adaptation du manga du même nom d’Endô Kôichi. Ayant un énorme faible pour tout ce qui est à connotation fantastique, je me dois de tester ce j-drama, d’autant plus qu’à la distribution se trouve un de mes chouchous, le génial Matsushige Yutaka. Sinon, Suda Masaki et Kiritani Mirei sont de la partie. Pour la petite information, Nakata Hideo (Ring) se charge de la réalisation de quelques épisodes. (★)

 

Silent Poor

Chaîne : NHK
Début : 8 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Après avoir vécu de nombreuses adversités et souffert de dépression, une jeune femme décide de se lancer dans l’accompagnement social afin d’aider ceux qui sont sur le bord du chemin. Elle est persuadée que chacun est en mesure de retrouver un sens à sa vie et d’aller de l’avant. Dans les faits, ce j-drama pourrait s’avérer intéressant s’il illustre des problèmes de société avec finesse et exhaustivité. Malheureusement, il y a de forts risques que le sentimentalisme soit de la partie et que l’interprétation soit plus qu’approximative, l’héroïne étant incarnée par la très médiocre Fukada Kyôko.

 

SMOKING GUN

Chaîne : NTV
Début : 16 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Le Johnny’s Katori Shingo arbore une coupe de cheveux horrible dans cette énième resucée de CSI. Son personnage travaille effectivement dans la police scientifique et, si, en dehors du terrain il est excentrique et adore les donuts, il se montre excellent dès qu’il se trouve confronté aux missions que requière son emploi. Comme par hasard, son passé contient quelques zones d’ombre qu’il convient d’éclaircir. Cette série adapte un seinen manga encore en cours à l’heure actuelle. Même ma grande affection pour Tanihara Shôsuke ayant un rôle secondaire ne devrait pas me faire regarder ce j-drama.

 

TEAM

Chaîne : TV Asahi
Début : 16 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Place à un inspecteur de police ayant gravi les échelons alors qu’il n’est guère ambitieux et passionné par son métier. Toutefois, il convainc par son sens aigu de la justice. Avec son équipe, il remplit toutes ses missions parfaitement. Les saisons défilent et cette case horaire de la chaîne se révèle toujours aussi peu enthousiasmante. À la distribution se côtoient Ozawa Yukiyoshi, Tanabe Seiichi, Tsukamoto Takashi et plusieurs invités.

 

The Long Goodbye

Chaîne : NHK
Début : 19 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Fait suffisamment rare pour être noté, ce j-drama adapte un roman étranger et non pas japonais, à savoir celui du même titre de Raymond Chandler, et mettant en scène le fameux détective privé Philip Marlowe. Le j-drama conserve le cadre des années 1950, la tonalité du polar noir, et se dote d’une distribution plutôt prestigieuse entre Ayano Gô, Koyuki, Furuta Arata, Endô Kenichi et, surtout, dans le rôle principal, Asano Tadanobu qui s’est fait très discret à la télévision ces dernières années, essentiellement parce qu’il s’amusait à Hollywood. (★)

 

Tokubô

Chaîne : NTV
Début : 3 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

À croire que c’est la mode des coiffures plus que discutables si l’on regarde celle d’Ihara Tsuyoshi dans cette adaptation du seinen manga Tokubô Asakura Sôhei. Le héros est un policier utilisant des méthodes peu recommandables dans l’exercice de sa fonction où, en compagnie de deux collègues, il extermine ceux ne pouvant être arrêtés ou méritant plus qu’une simple tape sur les doigts.

 

Tokusô

Chaîne : WOWOW
Début : 11 mai 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Procureurs, journalistes et policiers se mêlent dans l’adaptation du roman Shihô Kisha de Yura Hideyuki qui s’annonce comme un récit à suspense si cher aux yeux de cette chaîne. Yoshioka Hidetaka et Miura Tomokazu sont en tête d’affiche.

 

Tsuma wa, Kunoichi (saison 2)

Chaîne : NHK BS Premium
Début : 4 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

La femme ninja et le samouraï passionné d’astronomie reviennent dans le cadre d’une seconde saison, toujours adaptée du roman de Kazano Machio. N’ayant pas visionné les débuts de ce jidaigeki bien que j’en sois intéressée, je note cette suite sur ma liste, en me disant qu’elle passera peut-être sur mon écran avant 2020. Ah, les joies de la sériephile débordée… (★)

 

Watashi to Iu Unmei ni Tsuite

Chaîne : WOWOW
Début : 23 mars 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Courant après une carrière professionnelle très difficile à concrétiser du fait de la société dans les années 1990, une femme apprend que son ex-petit ami et collègue se marie. Avant la cérémonie, celle qui aurait pu être sa belle-mère lui demande pourquoi ce n’est pas elle qui se trouve devant l’autel, alors qu’elle y aurait eu sa place. Il est amusant de découvrir que la chanson de fin est interprétée par Jane Birkin. Nagasaku Hiromi et Eguchi Yôsuke obtiennent les rôles principaux dans cette adaptation en cinq épisodes d’un roman de Shiraishi Kazufumi. Les quelques éléments divulgués ainsi que savoir que le scénario est d’Okada Yoshikazu me donne bien envie de tenter ce renzoku. (★)

 

White Lab

Chaîne : TBS
Début : 14 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Nous repartons du côté d’une unité de police scientifique où ses membres possèdent tous des capacités sensiblement atypiques, comme la détection de mensonges. Bref, voilà une énième série de ce genre s’approchant du modèle étasunien initié par la franchise CSI. En dépit de la présence de Kitamura Kazuki et de Tanihara Shôsuke que j’adore, je doute très sérieusement oser m’y mettre.

 

Yowakutemo Katemasu

Chaîne : NTV
Début : 12 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Se retrouvant sans emploi, un jeune homme joué par le Johnny’s Ninomiya Kazunari choisit de travailler comme professeur dans un établissement favorisant en premier lieu les aptitudes scolaires et non sportives. Pourtant, plusieurs élèves souhaitent s’améliorer en baseball et rêvent d’aller au Kôshien un jour. C’est pourquoi leur enseignant décide de leur montrer qu’en s’exerçant, tout est possible même si l’on est faible. Cette série transpose à l’écran un roman de Takahashi Hidemine et devrait encenser les valeurs si chères au Japon que sont l’endurance, l’importance de l’amitié et du groupe, etc. Notons qu’Asô Kumiko est de la partie.

 

Zoku. Saigo Kara Nibanme no Koi (saison 2)

Chaîne : Fuji TV
Début : 17 avril 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Okada Yoshikazu redonne vie aux personnages de Saigo Kara Nibanme no Koi dans une seconde saison après une première et un épisode spécial. N’ayant toujours pas commencé le j-drama, je ne regarderai clairement pas cette suite de si tôt, mais elle figure sur ma liste. Cette romance s’intéresse à différentes générations et, d’après les échos lus de-ci de-là, serait fort réussie. (★)

La saison précédente n’était pas des plus attirantes et, malheureusement, celle-ci ne s’annonce guère davantage réussie. De surcroît, elle accumule les adaptations de romans et de mangas au lieu de privilégier les fictions originales, ce qui a le don de prodigieusement agacer. Elle est loin l’époque où les scénaristes veillaient à proposer des histoires inédites… Pour terminer, il est amusant de constater à quel point Odagiri Joe est sur tous les fronts au cours de ce printemps, mais il n’est pas le seul à se manifester un petit peu partout, les Johnny’s et les membres d’AKB48 pullulant plus que de raison.