L’été 2014 des j-dramas

Par , le 29 août 2014

Contrairement aux deux dernières saisons nippones récapitulées récemment, je suis encore à peu près dans les temps concernant l’été puisque les séries sont pour certaines en cours de diffusion. Luminophore ayant repris son rythme de croisière, les j-dramas de l’automne seront traités à la bonne période. Vous devez dorénavant connaître le principe de ces billets, à savoir que les productions m’intéressant le plus – pour des raisons parfois hautement discutables – disposent d’une petite étoile (★) à la fin de leur description. Comme d’habitude, seuls les renzoku sont abordés, les tanpatsu étant volontairement mis de côté.

Again!!

Chaîne : TBS
Début : 20 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Ce n’est pas la première fois qu’un manga de Kubo Mitsurô est adapté en j-drama, Moteki figurant effectivement à son palmarès. Il est question d’ôendan, ces supporters mettant extrêmement d’énergie dans leurs encouragements multiples. Alors qu’il s’apprête à quitter le lycée, assez morose parce qu’il réalise qu’il n’a ni ami ni quoi que ce soit de satisfaisant dans sa vie, un adolescent a l’opportunité de retourner dans le passé et de changer ce qu’il souhaite. Il décide ainsi d’entrer dans le club de supporters mené par une jolie fille. Le Johnny’s Junior Fujii Ryûsei et Hayami Akari se partagent l’affiche dans ce qui s’apparente à une comédie utilisant quelques ficelles fantastiques. Si je suis généralement bonne cliente face à ce type d’histoire, je suis très sceptique concernant celle-ci qui s’annonce surjouée à l’extrême.

 

Aoi Honô

Chaîne : TV Tokyo
Début : 18 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Au sein de cette adaptation du manga de Shimamoto Kazuhiko, le héros espère percer un de ces jours en tant que mangaka et ose enfin envoyer ses travaux à des maisons d’édition. D’ailleurs, il semblerait que l’auteur s’est inspiré de sa propre expérience pour créer son œuvre s’installant à Ôsaka dans les années 1980. Yagira Yûya, Yasuda Ken et plusieurs autres répondent présents dans ce qui devrait être un récit initiatique humoristique. J’admets être assez intriguée par ce j-drama, mais avant de l’inscrire sur ma fameuse liste, je pense que je préférerai consulter des amateurs éclairés l’ayant testé.

 

Around 30-chan

Chaîne : TV Tokyo
Début : 26 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Une trentenaire est invitée par l’un de ses ex à une sorte de partouze. Au lieu de s’amuser, elle finit par tomber amoureuse. Ceux espérant se rincer l’œil seront déçus étant donné qu’il y a très peu de chance que l’on voie quoi que ce soit de croustillant. Quant aux autres, ils passeront certainement leur chemin sans regret devant cette adaptation d’un manga de Mine Yakuya vraisemblablement assez coquin.

 

Asunaro San San Nana Byôshi

Chaîne : Fuji TV
Début : 15 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Dans cette adaptation d’un roman de Shigematsu Kiyoshi, un salaryman (Yanagiba Toshirô) est obligé de prendre la tête d’une équipe universitaire d’ôendan, ce sport japonais ressemblant au cheerleading où il convient de tout mettre en œuvre pour supporter ses favoris. Alors que cette nouvelle mission lui étant imposée ne lui plaît pas, il finit par y prendre goût et adhérer aux valeurs y étant liées. Au-delà du ridicule du scénario, cette série semble extrêmement poussive et privilégier la surenchère et le surjeu. Je passe volontiers mon tour. Gôriki Ayame, Sorimachi Takashi et Kazama Shunsuke sont également de la partie. Cette fiction est par conséquent la seconde de cet été à s’attacher à cette pratique assez particulière.

 

Dôsôsei

Chaîne : TBS
Début : 10 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Cette série adapte le seinen manga de Saimon Fumi et s’attarde sur quatre quarantenaires se retrouvant à une réunion de lycée, vingt-cinq ans après l’avoir quitté. Ils réalisent qu’ils ont encore la possibilité de recommencer à zéro et de diriger leur vie vers une voie radicalement différente. ARATA, Inamori Izumi, Itaya Yuka et Matsuoka Masahiro endossent le rôle de ces personnages remplis d’espoir. C’est toujours agréable de voir des j-dramas chercher à sortir quelque peu des sentiers battus et ne pas proposer une énième romance adolescente ou clichée. Cela ne signifie pas que cette série sera réussie, mais au moins elle laisse imaginer qu’elle peut l’être. (★)

 

Fuyô no Hito

Chaîne : NHK
Début : 26 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Il y a 120 ans, une femme tente de rejoindre son mari se trouvant en plein hiver au sommet du mont Fuji. Il ne veut pas bouger de là, car il s’agit d’un excellent point d’observation pour la météo. Les conditions de vie sont rudes, mais le couple résiste autant que possible à toutes les difficultés. Ce court j-drama de seulement six épisodes adapte un roman de Nitta Jirô inspiré d’une histoire vraie. Satô Ryûta et Matsushita Nao détiennent les principaux rôles de ce drame. (★)

 

GTO 2012 (saison 2)

Chaîne : Fuji TV
Début : 8 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Le professeur aux méthodes discutables est de retour dans cette nouvelle adaptation du manga culte de Fujisawa Tôru. Il parait évident qu’il saura aider les jeunes se trouvant sur son chemin bien qu’il devra de nouveau s’expliquer sur son passé trouble. Les fans seront certainement ravis de retrouver AKIRA dans ce rôle, et il est toujours accompagné de Shirota Yû et de Yamamoto Yûsuke.

 

Henshin

Chaîne : WOWOW
Début : 27 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Cela faisait un petit moment qu’un roman de Higashino Keigo n’avait pas été transposé à la télévision. Kamiki Ryûnosuke incarne ici un homme recevant un terrible coup sur la tête qui aurait pu le laisser pour mort. Grâce à la toute première greffe cérébrale, il réussit à survivre, mais il semblerait que sa personnalité ait changé au passage. Les thématiques chères à l’auteur sont facilement décelables à travers ce récit qui devrait se montrer ambivalent, mystérieux et privilégiant la science. Parmi cette pléthore de fictions moribondes, celle-ci s’annonce rafraîchissante. (★)

 

HERO (saison 2)

Chaîne : Fuji TV
Début : 14 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Faire revenir cette série à l’antenne alors qu’elle est terminée depuis 2001 – outre le tanpatsu de 2006 et le film de 2007 – a de quoi de laisser plus que perplexe, surtout qu’il s’agit en plus du getsuku de la chaîne. Tristement, elle reflète parfaitement l’absence de créativité des scénaristes japonais et amène à s’interroger sur la santé mentale de Kimura Takuya. Le Johnny’s retrouve donc son costume de procureur au passé de délinquant. Kitagawa Keiko, Sugimoto Tetta et Hamada Gaku viennent lui prêter main forte.

 

Hirugao

Chaîne : Fuji TV
Début : 17 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Kichise Michiko et Ueto Aya – que l’on ne s’attendrait pas à voir dans ce genre de récit – se partagent l’affiche de cette série s’apparentant à un remake très libre du film français Belle de Jour de 1967, lui-même adapté du roman de Joseph Kessel. Au programme, de l’adultère féminine, de la sensualité, des mensonges, des secrets et beaucoup, beaucoup de tension. Les charmants Saitô Takumi et Kitamura Kazuki n’hésitent apparemment pas à donner de leur personne dans cette histoire de tromperies. Sachant qu’il s’agit justement d’une production japonaise, il est légitime de se montrer dubitatif et de craindre une certaine aseptisation, mais essayons de demeurer positifs. En tout cas, j’attends beaucoup de ce j-drama signé Inoue Yumiko. (★)

 

Jûi-san Jiken Desu yo

Chaîne : YTV
Début : 3 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Jinnai Takanori se prend pour un vétérinaire plus qu’horripilant puisqu’en plus de soigner avec empathie les animaux qui lui sont confiés, il se permet de tenter d’aider les humains.

 

Kazokugari

Chaîne : TBS
Début : 4 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Une psychologue pour enfants et un professeur d’arts plastiques n’ayant a priori rien en commun se retrouvent mêlés à un crime assez violent qu’un inspecteur de police tente d’élucider. Autant les séries de ce genre ne sont pas ma tasse de thé, autant cette adaptation d’un roman de Tendô Arata m’intéresse assez. Les thématiques abordées entrent dans mes favorites et le trio d’acteurs que forment Matsuyuki Yasuko, Itô Atsushi et Endô Kenichi devrait être plus que solide. Comme d’habitude, il est logique d’espérer que le suspense et le scénario sauront se montrer à la hauteur. (★)

 

Keishichô Sôsa Ikka 9 Gakari (saison 9)

Chaîne : TV Asahi
Début : 9 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Un an après la huitième saison, une nouvelle arrive déjà à l’antenne et continue de dépeindre les affaires traitées par une unité de police. Tout naturellement, les membres souhaitent concilier leur vie personnelle avec les difficultés inhérentes à leur profession, tout en essayant de composer avec les collègues. Vu qu’elle revient sur la chaîne à un rythme régulier, elle doit plaire à certains, mais ce n’est pas moi qui oserai tenter l’aventure pour savoir si ce succès est mérité.

 

Kindaichi Shônen no Jikenbo N (neo)

Chaîne : NTV
Début : 19 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

L’adolescent détective issu du shônen manga de Satô Fumiya est de retour pour une sorte de remake mettant à l’honneur le Johnny’s Yamada Ryôsuke. Deux tanpatsu avaient déjà amorcé la reprise de cette fiction en janvier 2013 et 2014. Grâce à sa grande intelligence et ses capacités héritées de son grand-père, un ancien illustre détective, il résout des crimes difficiles tout en faisant preuve de nonchalance. Après Dômoto Tsuyoshi, Matsumoto Jun et Kamenashi Kazuya, il s’avère logique qu’une nouvelle génération de Johnny’s reprenne le flambeau.

 

Kinkyori Renai

Chaîne : NTV
Début : 19 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

À l’origine se trouve un shôjo manga de Mikimoto Rin. Une adaptation cinématographique avec Yamashita Tomohisa est prévue pour octobre 2014, mais auparavant il y a la version télé qui devrait reprendre l’adolescence du personnage joué par le Johnny’s ; cette fois, Abe Aran offre ses traits au héros. Des jeunes individus croyant être soudés à la vie comme à la mort constatent que rien n’est aussi facile et que les relations finissent souvent par s’étioler.

 

Kodoku no Gourmet (saison 4)

Chaîne : TV Tokyo
Début : 9 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Qui aurait cru que cette adaptation du manga de Taniguchi Jirô aurait une telle exposition à la télévision ? Alors qu’elle ne montre techniquement pas grand-chose si ce n’est le génial Matsushige Yutaka en train de manger, elle multiplie les saisons. Ayant grandement apprécié les deux premières salves d’épisodes, il va de soi que je compte déguster ces nouveautés. (★)

 

Last Doctor

Chaîne : TV Tokyo
Début : 11 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

La pétillante Aibu Saki se transforme pour la première fois en médecin et voit son héroïne obligée de collaborer avec des individus excentriques ne travaillant pas du tout comme elle. Médecine et police s’entremêlent dans cette fiction au premier abord plus que classique. Malgré mon appréciation de l’actrice susnommée, je passe volontiers mon tour. Elle sera sinon notamment accompagnée de Terawaki Yasufumi.

 

MOZU (saison 2)

Chaîne : WOWOW
Début : 22 juin 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Le thriller coproduit par TBS et WOWOW continue son chemin sur la seconde chaîne déjà amorcé la saison passée. (★)

 

Nobunaga no Chef (saison 2)

Chaîne : TV Asahi
Début : 9 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Le chef propulsé à l’époque Sengoku continue ses aventures auprès d’Oda Nobunaga et devient même son principal cuisinier. Bien que je l’avais notée sur ma liste, la série ne me disait rien qui vaille lors de sa première saison diffusée au cours de l’hiver 2013 tant elle me paraissait être un grossier calque de JIN. Toutefois, les échos positifs lus concernant le manga qu’elle adapte – et édité depuis peu en France –, m’amèneraient presque à réviser ma copie et oser lancer le tout assez rapidement. Que voulez-vous, je ne résiste que rarement à l’appel du jidaigeki. Bien sûr, la majorité des acteurs – dont le Johnny’s Tamamori Yûta – est de retour. (★)

 

Osoroshi

Chaîne : NHK BS Premium
Début : 30 août 2014
Site officiel – Fiche Drama Wiki

Après le meurtre de son fiancé, une jeune femme interprétée par Haru s’est construit une carapace apparemment incassable et a quitté son village natal. Travaillant désormais pour son oncle, elle passe toutes ses journées muette comme une tombe. Sa vie commence à changer le jour où elle entend parler de légendes horrifiques. Ce jidaigeki se déroule au cours de la période Edo et s’annonce assez intrigant, surtout si l’on a un faible pour les ambiances mystérieuses mâtinées de fantastique et autres genres apparentés. En tout cas, je suis personnellement plutôt attirée par cette adaptation d’un roman de Miyabe Miyuki – oui, encore un cet été ! (★)

 

Owakon TV

Chaîne : NHK BS Premium
Début : 1er juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Cette adaptation d’un roman de Mizano Munenori nous plonge dans le quotidien du dirigeant d’une chaîne de télévision bien en peine après avoir vécu son heure de gloire dans le passé. Les fictions japonaises s’intéressant à l’industrie du petit écran ne sont pas nombreuses, et rien que pour cette raison, j’ai bien envie de m’y pencher. Ce sera en plus l’occasion d’y retrouver l’illustre Chiba Shinichi, mais aussi Koizumi Kôtarô qui bénéficie donc de deux rôles principaux cette saison puisqu’il est également à la tête de Peter no Sôretsu. Il faudra malheureusement se farcir la pénible Ichikawa Yui, mais elle sera peut-être contrebalancée par la sympathique Katase Nana. (★)

 

Oyaji no Senaka

Chaîne : TBS
Début : 13 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Ce j-drama est une anthologie où dix scénaristes différents proposent une histoire dépeignant la relation entre un père et l’un de ses enfants. Comme d’habitude, ce format particulier peut se révéler intéressant bien qu’il puisse malheureusement souffrir d’une hétérogénéité assez irritante. Ôizumi Yô, Nishida Toshiyuki et Mitsushima Hikari devraient être dans les parages. (★)

 

Peter no Sôretsu

Chaîne : TBS
Début : 7 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

La trilogie de romans de Miyabe Miyuki continue d’être adaptée à la télévision avec cette suite de Namonaki Doku, diffusée au cours de l’été 2013. À l’époque, je me posais la question de savoir si je lui donnais sa chance ou pas, et je ne me suis toujours pas décidée. Il n’empêche que cette histoire faisant la part belle aux mystères, à des morts, à la tension et au suspense a de quoi titiller la curiosité. En plus, l’affiche se veut plutôt jolie.

 

Sailor Fuku to Uchûjin

Chaîne : NTV
Début : 27 juin 2014
Site officielFiche Drama Wiki

C’est loin d’être la première fois qu’une série illustre une héroïne arborant un uniforme de marin tandis qu’elle se trouve dans une situation compliquée. En l’occurrence, ici, elle est dans un vaisseau spatial avec dix autres rescapés de la Terre qui, malheureusement, a été pulvérisée par une météorite. Elle a le choix entre se rendre sur la planète de l’extraterrestre lui ayant sauvé la vie, ou essayer de s’enfuir avec ses congénères dans le but de recréer une sorte de civilisation humaine. D’aucuns pourraient s’attendre à une histoire assez sérieuse, mais il y a de fortes chances que ce j-drama soit surtout à destination des fétichistes des vêtements d’écolières, alors…

 

Seijo

Chaîne : NHK
Début : 19 août 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Un jeune avocat retrouve une femme qui lui donnait dix ans plus tôt des cours particuliers et qui, avant de disparaître, lui avait demandé de devenir son amant une fois qu’il aurait terminé ses études. Maintenant, elle est accusée de meurtre. Nagayama Kento et Hirosue Ryôko entretiennent ici une relation ambiguë, et les mystères, jeux de dupe et autres éléments croustillants seront peut-être de la partie. En tout cas, cette série signée Ômori Mika me tente bien et ne devrait pas être trop diluée puisqu’elle ne comportera que sept épisodes. (★)

 

Soko wo Nantoka (saison 2)

Chaîne : NHK
Début : 3 août 2014
Site officielFiche Drama Wiki

L’avocate est devenue grande et continue de travailler du mieux qu’elle peut en dépit des difficultés que vit la société qui l’emploie. Il s’agit donc de la suite de la première saison adaptant un shôjo manga d’Asô Mikoto. Les histoires s’annoncent toujours aussi mécaniques et peu inspirées, cela va s’en dire.

 

ST

Chaîne : NTV
Début : 16 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Les œuvres de Konno Bin continuent de faire des émules avec cette adaptation d’un autre de ses romans policiers. Celui-ci transpose à l’écran le quotidien d’une équipe composée de membres excentriques dont personne ne veut. Pour autant, cela ne les empêche nullement d’être compétents et efficaces. BOSS, dites-vous ? Eh non, voilà une fiction différente employant pourtant un canevas similaire. En fait, ce renzoku est la suite du tanpatsu diffusé en avril 2013 et que j’ai eu le malheur de visionner il y a quelques mois. Sachant que je suis incapable de ne pas aller au bout des choses, je crois être condamnée à tester cette série plus longue. Zut, parce que pour être honnête, cette fiction est d’un classicisme à faire peur. La distribution permet toutefois d’atténuer sensiblement ses lacunes : Fujiwara Tatsuya, Okada Masaki, Shida Mirai, Ashina Sei, Kubota Masataka, Hayashi Kento, etc. L’ensemble devrait se conclure par un film prévu en 2015.

 

Suikyû Yankees

Chaîne : Fuji TV
Début : 12 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Un adolescent ayant vécu jusqu’à peu à l’étranger rêvait de devenir un yankee une fois arrivé au Japon. Il déchante rapidement en voyant que ceux-ci n’ont pas grand-chose d’extraordinaire. Qu’importe, il n’a pas dit son dernier mot et espère bien se lancer dans une équipe de waterpolo et s’amuser à jouer au rebelle. Comme par hasard, les Johnny’s pullulent dans cette production peu inspirée.

 

Time Spiral

Chaîne : NHK BS Premium
Début : 2 septembre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Le chanteur Gackt retourne à la télévision dans cette adaptation de Tokeru Rasen, un roman publié sur Internet de Mizumori Eren. L’héroïne incarnée par Kuroki Meisa est une étudiante en physique ayant été kidnappée dans son enfance. Depuis lors, elle est psychologiquement fragile et se repose grandement sur son meilleur ami. Quand elle rencontre un nouveau professeur, d’étranges évènements commencent à se manifester autour d’elle. Qui plus est, ce dernier serait fort particulier puisqu’il aurait la capacité de voyager dans le temps. De la science-fiction, j’achète ! Ce genre de thématiques a toutes mes faveurs et, même si j’avoue que la distribution ne me plaît pas particulièrement – je crains surtout des approximations dans l’interprétation –, je suis grandement prête à faire un effort. J’espère seulement que la dominante romantique sous-jacente ne sera pas prépondérante. (★)

 

Tokumu Tantei (saison 2)

Chaîne : TV Asahi
Début : 4 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

L’inspecteur campé par Takahashi Katsunori reprend du service et continue ses affaires assez atypiques tout en sirotant du bourbon et en écoutant du jazz. Cette figure originale change justement peut-être de ces histoires calquées les unes sur les autres, mais il paraît toutefois assez clair que le format doit s’avérer schématique et plus que classique.

 

Tôkyô Scarlet

Chaîne : TBS
Début : 15 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

La police de Tôkyô est gênée par une critique anglophone pointant du doigt l’absence de femmes au sein de ses unités. C’est pourquoi ses dirigeants décident d’installer une inspectrice expérimentée à un poste à responsabilité. Certes, techniquement cette série pourrait profiter de ses épisodes pour aborder des thématiques sociétales intéressantes, mais avouez que les chances que cela arrive sont minces. À la place, nous aurons probablement le droit à des clichés – l’affiche en disant déjà long – et des enquêtes rébarbatives. Pourtant, la distribution est plutôt correcte avec Mizukawa Asami et Namase Katsuhisa.

 

Wakamonotachi 2014

Chaîne : Fuji TV
Début : 9 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Ce remake de la série Wakamonotachi diffusé en 1966 est supposé fêter le 55è anniversaire de Fuji TV. Il s’attarde sur le quotidien et les difficultés de cinq frères et sœurs ayant perdu leurs parents il y a plusieurs années et vivant ensemble dans une grande maison. La distribution est plus qu’alléchante puisque Tsumabuki Satoshi, Eita, Mitsushima Hikari, Emoto Tasuku, Aoi Yû et beaucoup d’autres se côtoient. Le scénariste, Mutô Shôgo, n’est pas le plus subtil et compétent qui existe, mais espérons qu’il saura tirer profit des comédiens à sa disposition et de cette histoire humaine au potentiel certain. (★)

 

Yoshiwara Uradôshin

Chaîne : NHK
Début : 26 juin 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Ne supportant pas de voir son amie d’enfance être traitée comme une moins que rien, un jeune samouraï décide de s’enfuir avec elle. Ils errent trois longues années avant de s’installer dans le quartier des plaisirs de Yoshiwara. Là, tandis que le premier travaille comme garde du corps, la seconde enseigne aux prostituées à lire et à écrire. Les chouettes Koide Keisuke et Kanjiya Shihori tiennent le haut de l’affiche de ce jidaigeki disposant visiblement de caractéristiques susceptibles de plaire aux amateurs du genre dont je fais partie, et adaptant un roman de Saeki Yasuhide. Qui plus est, ce n’est pas si fréquent que les séries s’attardent sur ce type de quartier peu recommandable. (★)

 

Zainin no Uso

Chaîne : WOWOW
Début : 31 août 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Un avocat – incarné par Itô Hideaki – prêt à tout pour gagner ses affaires se retrouve pris à son propre jeu lorsqu’il est victime de chantage. Comme souvent, cette chaîne privilégie les histoires à suspense où les mensonges, la corruption et autres sujets épineux sont abordés. Il va de soi que les amateurs de séries plus matures savent toujours où regarder et ce j-drama pourrait s’avérer divertissant, voire intense si le scénario suit. En plus, avec seulement cinq épisodes, le rythme devrait être assez dense. (★)

 

Zero no Shinjitsu

Chaîne : TV Asahi
Début : 9 juillet 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Attendez, Takei Emi n’avait pas eu de rôle la saison passée, il fallait donc impérativement rectifier le tir. Ici, elle joue une jeune femme disposant d’un QI de plus de 150 travaillant comme médecin légiste. Forcément, elle n’a que son emploi en tête, aucun ami et ne fait guère d’efforts pour se montrer social. Son temps libre, elle l’occupe à tenter de découvrir la cause du décès de sa mère l’ayant abandonnée quand elle était enfant. Autant de clichés en une seule fiction ne devrait même pas être permis. Sasaki Kuranosuke et Namase Katsuhisa participent aussi à ce probable j-drama insipide.

Au risque de me répéter, j’ai la désagréable sensation que les saisons se succèdent, se ressemblent, et se veulent peu inspirantes. L’été a beau multiplier les séries à tort et à travers, il n’y en a presque que pour les suites et des sujets apparentés. Toutefois, c’est suffisamment rare pour être noté, les fictions policières ne sont pas trop omniprésentes. À part deux ou trois j-dramas, je suis peu motivée pour tester rapidement quoi que ce soit, ce que je trouve particulièrement dommage.


2 Commentaires

  1. Kerydwen
    Nac• 29 août 2014 à 13:00

    Je ne regarde que Wakamonotachi et j’aime énormément!Ça a un air de Woman (déjà avec Mitsushima Hikari à qui je voue un culte!) dans la simplicité et l’authenticité qui se dégage. Ces frères et soeur passent leur temps à se disputer, sont excessifs parfois mais s’aiment et se soutiennent sans condition!
    Rien d’autre ne m’intéresse vraiment.Peut être Seijo.

    Répondre

    • Kerydwen
      Kerydwen• 31 août 2014 à 10:43

      Tu confirmes le fait qu’il faut que je place cette série en haut de ma liste ! De toute manière, rien que la distribution me donne envie de m’y pencher rapidement.

      Répondre

Laisser un commentaire