Comme prévu, après les péripéties des saisons passées, Luminophore reprend ses bonnes vieilles habitudes en proposant le programme des séries japonaises à venir. Vous devez dorénavant connaître le principe de ces billets, à savoir que les productions m’intéressant le plus – pour des raisons parfois hautement discutables – disposent d’une petite étoile (★) à la fin de leur description. Comme d’habitude, seuls les renzoku sont abordés, les tanpatsu étant volontairement mis de côté.

(Si l’affiche, le lien vers le site officiel ou la page Drama Wiki ne sont pas indiqués ici, c’est qu’ils ne sont pas encore disponibles ; je les ajouterai dès que possible.)

Aibô (saison 13)

Chaîne : TV Asahi
Début : 15 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Mizutani Yutaka et Narimiya Hiroki reprennent du service dans le rôle de deux détectives devant résoudre des affaires. Les saisons se suivent et se ressemblent étrangement.

 

Binta!

Chaîne : NTV
Début : 2 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Quand ce n’est pas la police, c’est la justice qui gouverne les séries japonaises. Dans ce cas précis, le héros a obtenu un travail de greffier dans un cabinet d’avocats par on ne sait quel miracle puisqu’il n’y connaît rien dans ce domaine. Ce n’est pas grave, car il est convaincu que l’amour résout tous les problèmes. Le voilà donc parti en quête d’aider ses clients du mieux qu’il peut, lui, l’ancien chef de gang ayant le cœur sur la main. C’est vraiment à se demander ce qui passe par la tête de certains pour inventer des histoires pareilles. En tout cas, nous le devons ici au manga Tokko Jimuin Minowa d’Ogawa Kei.

 

Bonkura

Chaîne : NHK
Début : 16 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

L’auteure de fictions policières Miyabe Miyuki continue d’avoir le vent en poupe puisqu’un autre de ses romans est transposé à l’écran. Suite au meurtre d’un marchand de légumes, un inspecteur (Kishitani Gorô) choisit de se pencher plus profondément sur l’enquête et découvre qu’elle pourrait bien être liée à une plus ancienne datant de dix-sept années auparavant. Ôsugi Ren, Kazama Shunsuke et Matsuzaka Keiko se partagent également l’affiche dans cette série au demeurant classique. L’écrivain a déjà montré son talent pour mener des récits bien ficelés donc espérons que le scénario saura mêler suspense, tension et efficacité.

 

Borderline

Chaîne : NHK
Début : 4 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

De toujours, les pompiers se retrouvent sur la brèche et provoquent des réactions opposées. Ils sont parfois félicités et remerciés alors qu’à d’autres moments, la colère et le mécontentement leur sont jetés à la figure. La vie, la mort, ils jouent perpétuellement avec. Koike Teppei prend les commandes de cette série propice à vanter les mérites de cette profession dangereuse. Le Japon prouve de nouveau sa propension à illustrer différents emplois en prenant bien soin de les sublimer.

 

Dark Suit

Chaîne : NHK
Début : 22 novembre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Pour l’instant, à part savoir que Saitô Takumi a le premier rôle, aucune information n’a filtré.

 

Dear Sister

Chaîne : Fuji TV
Début : 16 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Deux sœurs que tout oppose apprennent à cohabiter sous le même toit. Inévitablement, les disputes deviennent rapidement partie intégrante de leurs journées d’autant plus que des secrets gangrènent leur relation. À force de se côtoyer, elles finissent malgré tout par s’apprivoiser, évoluer et s’améliorer. Ishihara Satomi et Matsushita Nao se renvoient la balle au sein de ce j-drama à la jolie affiche, mais sentant bon la caricature.

 

Doctor X

Chaîne : TV Asahi
Début : 9 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

La chirurgienne jouée par Yonekura Ryôko est de nouveau confrontée à des supérieurs peu coopératifs et tente de mener sa carrière comme elle l’entend, sans rendre de compte à personne. Cette fois, le personnage interprété par le sympathique Endô Kenichi devrait lui donner du fil à retordre et tout un tas d’autres acteurs plus ou moins connus figurent également au programme. Depuis l’apparition de cette série à la télévision il y a assez peu de temps, je ne peux m’empêcher d’en être quelque peu attirée. Cela dit, plus les saisons s’enchaînent et plus mon intérêt s’étiole. Si c’est pour se retrouver face à une fiction incapable de s’arrêter, non merci.

 

First Class (saison 2)

Chaîne : Fuji TV
Début : 15 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Alors que la première saison de cette série fut diffusée au printemps, voilà déjà la seconde. Rappelons qu’elle met Sawajiri Erika à l’honneur en tant qu’une femme rêvant de faire carrière dans le milieu de la mode. Elle doit persévérer et batailler dans une mer visiblement infestée de requins et d’autres créatures plus que carnivores. J’étais assez tentée par ce j-drama dès son arrivée à l’écran donc j’imagine lancer également la suite un jour ou l’autre. (★)

 

Gomen ne Seishun!

Chaîne : TBS
Début : 11 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Kudô Kankurô scénarise cette série mettant à l’honneur Mitsushima Hikari et le Johnny’s Nishikido Ryô. Les deux incarnent respectivement des professeurs tout ce qu’il y a de plus banal exerçant dans des écoles non mixtes. Sauf qu’arrive un jour où les établissements doivent fusionner. Certes, le synopsis n’est pas très enthousiasmant vu de la sorte, mais en sachant qui se trouve à l’écriture, il y a de quoi être plus qu’intéressé. Bien sûr, la comédie décalée, la bonne humeur, un tas d’acteurs sympathiques et beaucoup d’amusement seront sûrement au programme. (★)

 

Gû-gû Datte Neko de Aru

Chaîne : WOWOW
Début : 11 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

La mort soudaine de son chat adoré plonge une mangaka dans une certaine dépression. Afin de sortir de sa torpeur et de retrouver l’inspiration, elle déménage, mais cela ne change finalement pas grand-chose. En revanche, alors qu’elle se promène dans un parc, elle rencontre une vieille femme dont le petit animal est malade. Sans la permission de sa propriétaire, elle décide d’envoyer le chat voir le vétérinaire, acte au demeurant trivial, mais qui finit par lui offrir tout ce dont elle a besoin. Le josei manga d’Ôshima Yumiko a déjà été adapté en un mignon film en 2008. Cette fois, place à une série télévisée de quatre épisodes où Miyazawa Rie prend les traits de l’artiste. Kikuchi Rinko l’accompagne dans ce qui devrait s’apparenter à un joli conte tout doux. (★)

 

Heisei Saru Kani Kassenzu

Chaîne : WOWOW
Début : 15 novembre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Quand un barman (Kôra Kengo) décide de faire chanter un violoncelliste de renom qu’il a vu commettre un crime, tout tourne à la catastrophe à cause de la manager (Suzuki Kyôka) du coupable. Cependant, celle-ci choisit de s’intéresser de plus près à ce jeune homme que, visiblement, personne n’arrive à détester. Mais se mêlent un ennemi surgi de nulle part, une multitude de personnes assez envahissantes et, rapidement, la situation devient vite compliquée. Le scénario de cette adaptation d’un roman de Yoshida Shûichi – l’auteur de l’efficace Akunin et de Parade – semble partir dans tous les sens et il est assez complexe de savoir ce qu’il en ressortira, si ce n’est qu’elle devrait aller à l’essentiel avec ses six épisodes. Quoi qu’il en soit, des rebondissements, de l’humour et des mystères seront apparemment de la partie. (★)

 

Itazura na Kiss (saison 2)

Chaîne : Fuji TV
Début : 24 novembre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Après une première saison, un épisode spécial le suivant directement et un autre épisode spécial récemment diffusé, la seconde saison de cette nouvelle adaptation du shôjo manga de Tada Kaoru est lancée. Malgré le message abominablement sexiste du scénario original et la première mouture de 1996 à la télévision, il paraîtrait que cette série est réussie. En tout cas, elle a très bien fonctionné lors de son passage, ce qui explique en partie pourquoi elle continue de s’afficher à l’écran. Les nombreux fans en seront donc ravis.

 

Jigoku Sensei Nube

Chaîne : NTV
Début : 11 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

De prime abord, le prof porté par le Johnny’s Maruyama Ryûhei est une poule mouillée maladroite ne réussissant jamais à mener à terme ce qu’il entreprend. Sauf qu’en réalité, il est probablement le seul enseignant du Japon possédant un bras démoniaque. Grâce à lui, il est comme transcendé et à même d’aider ses élèves qui sont régulièrement hantés par des monstres en tous genres. Sans grande surprise, ce scénario sort tout droit d’un shônen manga. Ayant un faible pour tout ce qui est surnaturel et horreur, je pense me laisser tenter même si le cadre écolier me rebute quelque peu. Bien sûr, il y a de fortes chances que l’ensemble soit surjoué et assez stupide, mais si l’humour est là, pourquoi pas ? Espérons également que le format ne disposera pas d’une formule trop mécanique. Kiritani Mirei, Hayami Mokomichi et quelques autres acteurs seront présents. (★)

 

Kabuka Bôraku

Chaîne : WOWOW
Début : 19 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Seuls cinq épisodes sont prévus pour cette adaptation d’un roman d’Ikeido Jun, déjà notamment connu pour Hanzawa Naoki et Soratobu Tire. La tension s’annonce explosive dans cette histoire mêlant finance, enquête policière, menace d’attentat à la bombe, chantages et un homme confronté à des supérieurs omnipotents. Oda Yûji, Takashima Masanobu, Seto Kôji ou encore la pénible Kawashima Umika sont à la distribution. La formule de ce genre de récit est dorénavant maintes fois éprouvée, mais si le style est efficace, le scénario solide et l’interprétation de qualité, pourquoi pas…

 

Kasôken no Onna (saison 14)

Chaîne : TV Asahi
Début : 15 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

La scientifique campée par Sawaguchi Yasuko reprend du service pour la quatorzième année. Des crimes, des enquêtes, bla, bla, bla, tout le monde connaît le principe.

 

Keiji Yoshinaga Seiichi Namida no Jikenbo (saison 2)

Chaîne : TV Tokyo
Début : 17 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Le duo d’inspecteurs dysfonctionnel continue de résoudre ses enquêtes, épisode après épisode. Nous retiendrons uniquement que Koizumi Kôtarô semble avoir définitivement le vent en poupe tant, depuis plusieurs saisons, il est omniprésent.

 

Kurofuku Monogatari

Chaîne : TV Asahi
Début : 24 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

L’étudiant campé par le Johnny’s Nakajima Kento vient encore une fois d’échouer au concours d’entrée d’une grande école médicale. Lorsqu’il rencontre une hôtesse dans la rue, c’est le coup de foudre instantané. Dans l’espoir de la conquérir, il intègre le club dans lequel elle travaille et décide d’y obtenir également un emploi. Là, il y découvre la dure réalité du monde de la nuit. Et encore une série multipliant les clichés et probablement vectrice d’un sentimentalisme appuyé ! Certes, la subtilité pourrait être de la partie, mais il y a plus de risque que cela ne soit pas le cas. Quoi qu’il en soit, Sasaki Nozomi et Yamamoto Yûsuke disposent d’un rôle important dans cette adaptation d’un manga de Kurashina Ryô, auteur déjà à l’origine de Jotei et de Yaô s’installant dans ce microcosme.

 

Kyô wa Kaisha Yasumimasu

Chaîne : NTV
Début : 15 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Cette adaptation d’un josei manga illustre une comédie romantique où une trentenaire n’ayant absolument aucune expérience en la matière commence à sortir avec un homme bien plus jeune qu’elle. Outre le fait qu’elle doive rattraper son manque de compétence dans ce domaine, la voilà courtisée par le dirigeant d’une entreprise florissante, grand amateur de triangle amoureux. Certes, là encore, le scénario s’annonce cliché et plus que prévisible, mais c’est quelque peu le cas de toutes les fictions de cet acabit. Il ne reste qu’à espérer qu’avec une distribution fort alléchante et une écriture pétillante, le divertissement soit de qualité. Côté acteurs, cela s’annonce à première vue pour certains sympathique : Ayase Haruka – de retour après son taiga de l’année dernière –, Tamaki Hiroshi, Fukushi Sôta, Naka Riisa, Taniguchi Junnosuke… (★)

 

Mama to Papa ga Ikiru Riyû.

Chaîne : TBS
Début : 20 novembre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Non, l’histoire de cette femme (Fukiishi Kazue) apprenant qu’elle un cancer du sein inopérable n’est pas une blague. Techniquement, ce point de départ peut de toute manière se révéler intéressant. En revanche, lire que le mari (Aoki Munetaka) de cette personne découvre rapidement après qu’il a lui aussi un cancer – du poumon cette fois, mais toujours en phase terminale, bien sûr – amène un rictus étrange sur son propre visage. Dans cette adaptation d’un roman de Gasei, ce couple ne baisse pas les bras, garde optimisme, fait preuve d’humour et continue de s’occuper de leur fils adoré. Au secours.

 

Massan

Chaîne : NHK
Début : 29 septembre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Fait assez incroyable, pour la toute première fois, l’asadora met à l’honneur une étrangère. De plus, le premier rôle n’est pas féminin, mais masculin. Durant l’ère Taishô, le gérant d’un magasin de spiritueux et son fils voyagent jusqu’en Écosse où ils découvrent une autre manière de vivre. La fiction est prévue pour créer une sorte de lien entre les deux cultures et illustrer la vie de Rita Cowan, une femme considérée comme ayant implanté le whisky sur l’archipel. C’est l’actrice Charlotte Kate Fox qui prend les traits de celle-ci. Tamayama Tetsuji lui donne la réplique. Ayant un faible pour ce format de série, je compte lui laisser sa chance, mais j’avoue tiquer un peu pour une raison que je ne peux réellement expliquer. La blondeur de la chevelure ? Le probable accent non écossais à venir ? Le fait que la comédienne ne parlait jusqu’à présent aucun mot de japonais ? Les stéréotypes à craindre ? Hmm. (★)

 

N no Tame ni

Chaîne : TBS
Début : 17 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Il y a dix ans, quatre amis sont retrouvés sur les lieux du crime d’un couple. L’un de ses jeunes avoue spontanément le meurtre, appuyé par le témoignage de ses camarades. Or, il semblerait que la réalité soit quelque peu différente. Dans tous les cas, il est conduit en prison et alors qu’il s’apprête désormais à en sortir, un inspecteur décide de reprendre le dossier et de déceler la vérité s’y cachant. Tout aurait commencé sur une île… Cette adaptation d’un roman de Minato Kanae est supposée mélanger romance et mystères ; autrement dit, voilà une recette traditionnelle bien que susceptible de délivrer un divertissement rondement mené. La distribution se veut plutôt sympathique avec Koide Keisuke, Kubota Masataka, Kaku Kento, Konishi Manami, Eikura Nana et Miura Tomokazu. (★)

 

Nobunaga Concerto

Chaîne : Fuji TV
Début : 13 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Le getsuku de l’automne adapte le manga d’Ishii Ayumi du même nom pour célébrer les 55 ans de la chaîne. Pour l’occasion, les moyens sont de la partie et rien que la distribution le prouve : Oguri Shun, Shibasaki Kô, Yamada Takayuki, Mukai Osamu, Fujiki Naohito, Arai Hirofumi, Kaho, etc. Le héros, lycéen de son état, est catapulté à l’époque Sengoku et y découvre Oda Nobunaga qui, contre toute attente, lui ressemble comme deux gouttes d’eau. La seule différence, c’est que le supposé grand seigneur de guerre a une santé fragile. C’est pourquoi il demande au voyageur dans le temps de prendre sa place et de tenter d’unifier le Japon. Le scénario semble utiliser maints ingrédients d’histoires surfant sur cette mode actuelle. Il n’empêche que la liste conséquente d’acteurs sympathiques et la tonalité historico-fantastique me donnent confiance et me font penser que cette série à première vue plutôt humoristique parviendra peut-être à exploiter son potentiel. En tout cas, je veux y croire. (N’empêche, Oguri Shun n’a plus rien d’un lycéen…) Notons que le j-drama sera conclu par un film. (★)

 

Onna wa Sore o Yurusanai

Chaîne : TBS
Début : 21 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

D’un côté, il y a une jeune femme (Fukada Kyôko) n’ayant jamais réussi à devenir avocate et suivant désormais une existence peu palpitante. De l’autre se trouve une carriériste juriste (Terajima Shinobu) ayant eu le malheur de faire une erreur et d’être mise au placard. Quand elles se rencontrent, elles choisissent de se serrer les coudes et de s’entraider à mener de front vie professionnelle et personnelle. Oui, vous aussi vous bâillez d’emblée en lisant ce synopsis cliché. Découvrir que Matsushige Yutaka est dans les parages ne réussit même pas à me réveiller de ma torpeur. Et puis, honnêtement, qui a eu l’idée de penser que Fukada Kyôko pouvait être crédible en apprentie avocate ?! Bon, sinon, Takenaka Naoto et Mizobata Junpei incarnent des rôles plus ou moins secondaires.

 

Ôoka Echizen (saison 2)

Chaîne : NHK
Début : 21 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Cette sorte de remake d’une série ayant débuté dans les années 1970 est déjà de retour pour une seconde saison. À l’instar de la précédente, elle illustre le parcours d’un magistrat évoluant à Edo et essayant d’administrer au mieux la ville. Les épisodes de 2013 de ce jidaigeki n’ont pas bénéficié d’un sous-titrage, ce qui permet presque de faire une croix sur ces inédits… Cela étant, l’espoir fait vivre, mais ce n’est pas le genre à obtenir des faveurs du public, ne le nions pas. Dommage, l’amatrice d’Histoire que je suis se serait bien laissée tenter.

 

Sakura

Chaîne : TBS
Début : 20 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Nakama Yukie endosse le matin le costume d’une animatrice de radio, et l’après-midi, celui d’une inspectrice ayant pour principale qualité de posséder une excellente écoute. À travers la discussion d’un simple quidam, elle parvient à détecter les non-dits et tout ce qui s’en suit. Avec sa tête brûlée d’équipier joué par Satô Ryûta, elle résout de nombreuses affaires. Oui, encore une de ces séries policières utilisant la même formule éprouvée depuis des décennies. Pouah.

 

Sayonara Watashi

Chaîne : NHK
Début : 14 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Le scénariste Okada Yoshikazu signe une production originale mettant à l’honneur Satô Hitomi, Ishida Yuriko, Lily, Fujiki Naohito et Tanimura Mitsuki. Deux anciennes camarades de classe se rejoignent vingt ans après leur dernier jour au lycée et constatent que leurs chemins se sont engagés dans des voies bien distinctes. Pourtant, c’est comme si elles venaient de se séparer et elles retrouvent leur complicité d’antan. La réalité paraît toutefois plutôt différente et il se pourrait que toutes les deux cachent des secrets… Ce n’est pas la première fois qu’Okada Yoshikazu s’attarde sur une tranche de la population peu plébiscitée, en l’occurrence ici les quarantenaires. Rien que pour cette raison, la série attise la curiosité. J’admets ne pas en être spécialement intéressée, mais si les échos sont bons, elle passera probablement sur mon écran un jour ou l’autre.

 

Shinya Shokudô (saison 3)

Chaîne : TBS
Début : 21 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Les bons petits plats préparés avec amour par le gérant du fameux établissement n’ouvrant que la nuit sont de retour pour une troisième saison. Ayant beaucoup apprécié les premières aventures culinaires et surtout humanistes de cette adaptation du manga du même nom, il va de soi que j’envisage de persévérer. J’espère que les épisodes sauront garder de leur authenticité et ce regard pointu bien que fédérateur sur le Japon. À noter qu’un film est prévu pour 2015, ce qui laisse tout de même assez perplexe. Effectivement, passer du format de vingt minutes à un long-métrage s’annonce compliqué. (★)

 

Subete ga F ni Naru

Chaîne : Fuji TV
Début : 21 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Ben voyons, il fallait bien que Takei Emi soit encore présente au cours de cette saison. Cette fois, elle embarque Ayano Gô dans des énigmes en chambre close qu’ils doivent élucider. Puisqu’ils sont extrêmement compétents, cela ne devrait guère leur poser de problème. Il s’agit d’une adaptation du roman de Mori Hiroshi, déjà transposé en manga dans un one-shot disponible en France sous le titre F – The Perfect Insider.

 

Suteki na Sen TAXI

Chaîne : Fuji TV
Début : 14 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Takenouchi Yutaka – accompagné d’une moustache – se transforme ici en un volubile chauffeur d’un taxi fort particulier. Effectivement, le véhicule en question permet de parcourir la vie d’un individu et de revenir à un moment clé de son existence. Le héros n’hésite pas à donner des conseils à ses divers clients, surtout qu’il est naturellement très bavard et agréable. L’acteur est en règle générale plus que charmant et pourrait autoriser cette série à dépasser son aspect consensuel. Il n’empêche que le scénario sonne vraiment déjà-vu et ne se montre guère affriolant. Qui plus est, je crains fortement que la structure narrative ne devienne mécanique.

 

Tamagawa Kuyakusho of The Dead

Chaîne : TV Tokyo
Début : 3 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Depuis que les zombies sont apparus au Mexique seize ans auparavant, ces créatures font désormais partie du paysage habituel. Lents et stupides, ils sont aisément contournables et ne posent guère de problème. Il existe tout de même une unité spéciale charger de les canaliser et, surtout, d’éviter que l’infection se propage. L’un des employés, le peu motivé vingtenaire incarné par Hayashi Kento, s’ennuie profondément et mène une vie monotone. Tout commence à changer quand une nouvelle arrive, car outre son physique de rêve, elle maîtrise les arts martiaux à la perfection. Des zombies à la télé japonaise ? Ce n’est pas tous les jours que l’on voit ça ! Rien que pour cette raison, je note cette série sur ma liste malgré des éléments fort peu originaux. Le résultat final pourrait être délicieusement décalé et très cool. Sinon, Hirose Alice, Katagiri Jin et Kaneko Nobuaki sont de la partie dans cette apparente comédie débridée. (★)

 

Yûbe no Curry, Ashita no Pan

Chaîne : NHK BS Premium
Début : 3 octobre 2014
Site officielFiche Drama Wiki

Bien que son mari soit décédé il y a sept ans, l’héroïne jouée par Naka Riisa continue de vivre sous le même toit que son beau-père (Kaga Takeshi). Progressivement, grâce au contact de personnes ayant connu son défunt époux, elle réussit à avancer et composer avec le chagrin. Ayant un faible pour les aventures familiales douces-amères, j’ai bien envie de me laisser tenter par cette adaptation d’un roman de Kizara Izumi, d’autant plus que la distribution s’annonce chouette : Mizobata Junpei, Mimura, Kaku Kento, etc. (★)

Les saisons précédentes ne s’annonçaient guère palpitantes et celle-ci donne l’impression de toucher le fond du fond. Pour terminer l’année, elle le fait en beauté ! Nous sommes d’accord que les maigres informations divulguées par les productions peuvent être trompeuses, mais il n’empêche que rien ne s’avère franchement excitant. Comme c’est le cas depuis désormais trop longtemps, les adaptations de romans et de mangas ainsi que les suites phagocytent toute originalité. Qui plus est, c’est assez incroyable comme les mêmes acteurs paraissent revenir inlassablement. Le renouvellement est-il un terme tombé en désuétude ?