L’univers de Galileo avec l’excentrique scientifique Yukawa Manabu s’est installé plusieurs années durant au sein du petit écran japonais. Pour l’heure, il semblerait qu’il ait refermé ses portes, mais rien ne nous dit qu’il ne reviendra pas à l’antenne un jour. Rappelons qu’il s’agit là d’une adaptation d’une série de romans de l’écrivain populaire Higashino Keigo. Les productions ne manquant pas, il devient assez difficile de se repérer dans ce dédale, d’où l’intérêt d’un billet récapitulatif. Au bout du compte, l’ordre de visionnage importe assez peu, car plusieurs de ces histoires peuvent être regardées de manière indépendante sans en perdre de leur saveur.

  • (2007) Galileo ~ première saison de 10 épisodes
  • (2008) Galileo Φ ~ épisode spécial se déroulant trois ans avant la première saison
  • (2008) Yôgisha X no Kenshin ~ premier film s’inscrivant à une période indéterminée, mais clairement après le début de la saison une
  • (2013) Series Chôjô Genshô: Galileo Jikenbo ~ l’éternel assistant Kuribayashi remémore les temps forts de la première saison dans ces cinq épisodes d’une petite huitaine de minutes
  • (2013) Galileo 2 ~ deuxième saison de 11 épisodes
  • (2013) Tagârin ~ série dérivée de onze épisodes durant chacun sept minutes et s’attardant sur une enquête d’Ôtagawa Minoru, le collègue d’Utsumi Kaoru
  • (2013) Galileo XX ~ épisode spécial centré sur la dernière affaire d’Utsumi Kaoru et se déroulant juste avant le début de la seconde saison
  • (2013) Manatsu no Hôteishiki ~ deuxième film se passant après la fin de la seconde saison

Pour ma part, je serais surtout tentée de conseiller les fictions bonus disponibles sous forme d’unitaires et non pas les séries hebdomadaires avec leur petite dizaine d’épisodes.