Anciennes versions de Luminophore

Anciennes versions de Luminophore 2018-07-06T18:14:38+00:00

L’archiviste maniaque que je suis apprécie garder une trace de tout ce que je fabrique ; il est par conséquent normal que je tienne à retrouver les différents visages de Luminophore au fil des années. Je pousse même le bouchon jusqu’à conserver le look de mon compte Twitter !

Version 1

  • Dates : du 21 mars au 2 octobre 2008
  • Outils : Photoshop 7 ; WordPress ; Thème inconnu dont je ne retrouve pas la trace
  • Ressources : Farscape Universe ; Rain Harbour ; Hybrid Genesis

Cette première version met en avant le merveilleux couple phare de la tout aussi fabuleuse série Farscape. La citation provient de l’épisode 3×22, Dog with Two Bones. Il fallait bien débuter Luminophore sur de bonnes bases, donc quoi de mieux que cette fiction ne m’ayant jamais déçue ? Le thème n’est pas de moi, mais la bannière, si.

 

Version 2

  • Dates : du 2 octobre 2008 au 29 janvier 2009 (billet d’annonce)
  • Outils : Photoshop CS3 ; WordPress ; Thème inconnu dont je ne retrouve pas la trace
  • Ressources : Legendoftheseeker.org ; Moargh

Cette version met à l’honneur la série Legend of the Seeker. Étant assez flemmarde, le thème demeure, seule la bannière du haut change. Toutefois, le blog passe à trois colonnes tant le nombre de catégories devient conséquent. N’ayant pas du tout été convaincue par le pilote de ladite production, j’ai rapidement regretté mon choix de l’illustrer. C’est pourquoi ce nouveau visage n’est pas resté très longtemps en ligne. Ceci étant dit, avec le recul, j’admets avoir apprécié la série. Comme quoi le premier épisode n’est pas toujours révélateur…

 

Version 3

Pour la première fois sur Luminophore, j’ai décidé de mettre en avant différentes séries en même temps. Et comme je regarde des productions de plusieurs nationalités, tout ce que j’aime est à l’honneur. De gauche à droite vous retrouvez Cappie de GREEK, John et Aeryn (Farscape), Cylon ancienne génération et nouvelle (Battlestar Galactica), Oguri Shun, et Chiaki et Nodame (Nodame Cantabile).
(La capture d’écran n’est pas l’originale, mais, globalement, le blog ressemblait à ça à ce moment.)

 

Version 4

Cela faisait un petit moment que je voulais modifier l’en-tête, mais je n’avais ni l’inspiration ni la motivation. Le thème reste le même à vrai dire, j’ai uniquement changé les couleurs. Au niveau de la bannière du haut, on retrouve encore cette fois des séries occidentales et japonaises. De gauche à droite : Matsuda Shôta, Cappie et Casey de GREEK, Mine et Nodame de Nodame Cantabile, Dômyôji de Hana Yori Dango, Eric de True Blood, et Scorpius de Farscape.
(La capture d’écran n’est pas l’originale, mais, globalement, le blog ressemblait à ça à ce moment – enfin, avec du texte bien sûr !)

 

Version 4.1

Comme son numéro l’indique, cette version n’est pas une nouvelle à proprement parler. J’ai uniquement modifié plusieurs éléments. Lesquels me direz-vous ? L’affichage du menu est sensiblement différent, les listes à puces ont désormais des petites images, il y a des souris partout (^^’), etc. Concernant la bannière du haut, je ne l’ai presque pas touchée, j’y ai inclus une pointe coréenne avec le remplacement de Matsuda Shôta par Il Ji Mae (de… Iljimae) et celui d’Eric de True Blood par Su Ji Ni et Dam Deok de The Legend.

 

Version 5

Que de clarté ! Le moins que l’on puisse dire, c’est que cela change des versions précédentes sur ce point. Jusque-là, j’employais toujours le même thème et, là, j’ai décidé d’opter pour le réussi Jenny. Forcément, je l’ai modifié à ma sauce de manière à le rendre plus individuel et adapté à Luminophore. Concernant la bannière, je dois avouer ne pas être très à l’aise, car j’ai utilisé pas mal d’icônes réalisées pour la plupart par des personnes autres que moi. En fait, j’étais partie pour tout faire moi-même, mais j’en ai en stock de tellement superbes que j’avais envie de les mettre en avant… Ceci dit, j’ai un peu tout modifié avec des textures.

Quelles sont les séries représentées ? On commence en haut, à gauche de l’écran :
1ère ligne : Prison Break ; Télé lambda ; Dexter ; Lee Jun Gi ; Hanazakari no Kimitachi e ; Stargate SG-1 ; Hex ; You’re Beautiful
2è ligne : Misfits ; Friday Night Lights ; Farscape ; GREEK ; Legend of the Seeker ; Hana Yori Dango ; Xena: Warrior Princess ; Game of Thrones
3è ligne : Buffy the Vampire Slayer ; Lost | Carnivàle ; Kings ; Supernatural ; Luminophore ; Doctor Who ; Rome
4è ligne : Nodame Cantabile ; Television, Teacher, Mother… ; Love Shuffle ; Generation Kill ; The X-Files ; The 10th Kingdom ; Battlestar Galactica ; North & South (BBC)

 

Version 6

Pour la cinquième bougie de Luminophore, j’ai tenté de m’affairer en offrant au blog un visage inédit. J’ai grandement travaillé en interne, au niveau du code source, afin de rendre l’ensemble mieux écrit et plus fonctionnel. J’y ai aussi ajouté un tas d’éléments en CSS3 dans le but de dynamiser le tout. Visuellement, j’ai décidé de ne plus mettre une quelconque série en avant. À la place, je suis partie sur l’idée de créer une sorte d’identité graphique, avec une palette de couleurs me plaisant, en espérant que l’atmosphère soit chaleureuse. Le résultat final me convient assez malgré ma propension à toujours détester tout ce que je fabrique cinq minutes après l’avoir terminé.

 

Version 7

Déjà envisagé lors de la précédente version, j’ai sauté le pas du site web adaptatif. Enfin ! Il était effectivement grandement temps que Luminophore se dote d’un visage lisible correctement sur la majorité des supports, à savoir l’ordinateur, mais aussi les smartphones et tablettes tactiles. Ce fut un travail titanesque bien que je me sois grandement facilité la tâche en choisissant un chouette thème. Étant tatillon, j’ai veillé à le modifier intégralement afin de l’adapter au maximum à l’univers visuel du blog. J’ai remodelé le logo et, surtout, repensé entièrement la navigation malgré un style global similaire à la version précédente. Adieu la longue barre latérale contenant toutes les séries traitées ; elle était devenue immense et ridicule. Tout est supposé être le plus fonctionnel possible, en espérant donc que ce soit effectivement le cas. Comme d’habitude, mon souhait est que l’ensemble demeure moderne, mais en gardant une touche originale et personnelle.

Et sur Twitter

Version 1

  • Dates : de août 2010 au 16 septembre 2011
  • Outils : Photoshop CS3
  • Ressources : FTIsland China ; Rain Harbour

Au cas où vous ne l’auriez pas compris, oui, je suis une dingue de customisation. Ce qui explique le fait que j’attache aussi un soin tout particulier au compte Twitter de Luminophore. Après une première période de flou artistique, j’ai décidé d’utiliser les mêmes couleurs que la version 4 et cette jolie photo promo de Jang Geun Seok, le fameux Hwang Tae Gyeong du k-drama de l’année 2009, You’re Beautiful. Des notes de musique sont présentes un petit peu partout parce que dans cette série, il en est justement question.

 

Version 2

  • Dates : du 16 septembre 2011 au 14 juin 2012
  • Outils
  • Ressources : ColourLovers

On ne peut pas réellement parler de version 2 puisque cette fois, je n’ai pas cherché à créer quelque chose qui reflète l’identité visuelle de Luminophore. Enfin… si, j’ai quand même essayé, mais je n’arrivais à rien qui me convienne. De ce fait, j’ai tout simplement choisi un joli motif de fond avec des couleurs qui correspondent, et puis c’est tout.

 

Version 3
  • Dates : du 14 juin 2012 au 4 août 2014
  • Outils
  • Ressources : ColourLovers

Malheureusement, je n’ai pas pensé prendre à temps une capture d’écran du look de cette version ; et comme Twitter a totalement modifié son apparence pour la énième fois, le visuel d’origine restera dans les limbes d’Internet pour toujours. Zut. Il m’est seulement possible de garder en mémoire le joli avatar de Cara de Legend of the Seeker que j’ai longuement utilisé.

 

Version 4

  • Dates : du 4 août 2014 à actuellement
  • Outils : Photoshop CS6
  • Ressources : Daydreaming

Twitter ayant de nouveau imposé une nouvelle disposition, il fallait bien que j’en profite pour ajouter une image afin d’égayer le haut de la page. Très rapidement, j’ai su que je souhaitais privilégier la magnifique Lagertha Lothbrok de Vikings, et je ne le regrette aucunement tant mon compte a fière allure de la sorte.