Kerydwen est la créatrice et l’administratrice de Luminophore. Cela fait un petit bout de temps qu'elle travaille ici, depuis 2007 à vrai dire. Elle œuvre toute seule, dans la lueur qui émane de son ordinateur. Tous les textes apparaissant sur ce blog ont été rédigés par ses soins. Elle déteste parler d'elle à la troisième personne et ne sait jamais quoi dire pour se présenter donc elle va immédiatement couper court à ce banal message inintéressant ^^'.

Heroes Reborn (mini-série)

Par , le 19 avril 2017
Heroes Reborn (mini-série)

Tim Kring, le créateur de Heroes, semblait croire pouvoir revenir sur le devant de la scène et y demeurer. Cinq ans après l’annulation de cette médiocre production, quelqu’un a subitement décidé qu’elle se rappelle au bon souvenir des téléspectateurs se passant pourtant très bien d’elle. Heroes Reborn est ainsi arrivée à l’écran alors que personne ne l’attendait. Bien qu’elle fut initialement annoncée comme une mini-série de treize épisodes diffusés sur NBC entre septembre 2015 et janvier 2016, il paraît évident que le scénariste souhaitait qu’elle perdure. Sauf que la chaîne a retrouvé ses esprits et rétorqué que non, toute bonne chose avait clairement une fin. Est-ce que cet univers de science-fiction a donc totalement refermé ses portes ? Seul l’avenir nous le dira, car après tout, tout est envisageable en qui le concerne. Aucun spoiler. Un an s’est écoulé depuis l’attaque terroriste d’Odessa, au Texas, ayant fait un grand nombre de victimes. Le gouvernement et l’opinion publique accusent ouvertement les individus possédant des capacités extraordinaires, les Évolués ou Evos, de ce massacre. C’est pourquoi ceux-ci sont obligés de se cacher, de fuir et de veiller à toujours dissimuler leurs pouvoirs surtout qu’un couple les assassine de sang-froid. Depuis l’attentat, Noah Bennet s’est rangé et suit une existence aussi paisible que possible, mais quand le passionné de conspiration Quentin Frady surgit de nulle part, la situation commence à se corser. Et si tout n’était que secrets et manipulations ? Que fabriquent la puissante société Renautas et Erica Kravid, sa dirigeante visiblement dénuée de conscience […]

En lire plus...

Le printemps 2017 des j-dramas

Par , le 12 avril 2017
Le printemps 2017 des j-dramas

Les jonquilles, le soleil et les températures très douces ne trompent pas : le printemps est parmi nous depuis plusieurs semaines. Et donc cela signifie que de nouvelles séries japonaises s’annoncent. Comme pour l’hiver dernier, j’ai décidé de ne proposer qu’un récapitulatif plus succinct que d’habitude. Les productions m’intéressant le plus – pour des raisons parfois hautement discutables – disposent d’une petite étoile (★) à la fin de leur description. Comme d’habitude, seuls les renzoku sont abordés, les tanpatsu étant volontairement mis de côté. (Si l’affiche, le lien vers le site officiel ou la page Drama Wiki ne sont pas indiqués ici, c’est qu’ils ne sont pas encore disponibles ; je les ajouterai dès que possible. Il en va de même en ce qui concerne le synopsis de certaines séries.) 4-go Keibi Chaîne : NHK Début : 8 avril 2017 Site officiel – Fiche Drama Wiki Ils ne se ressemblent absolument pas, mais doivent collaborer pour assurer la protection de leurs clients aux profils très variés. Deux gardes du corps n’ayant à l’origine aucune appétence pour ce travail se retrouvent dans des situations parfois compliquées, alimentées par l’insouciance du jeune et la couardise du plus âgé. Des scénarios de cette trempe pullulent depuis la nuit des temps et habituellement, je les fuis comme la peste. Mais je suis convaincue que le duo que forment Kubota Masataka et Kitamura Kazuki, deux acteurs pour qui j’ai beaucoup de sympathie, peut faire des étincelles, à condition que l’écriture suive. La série promet sur le papier […]

En lire plus...

Braquo (saison 4)

Par , le 5 avril 2017
Braquo (saison 4)

Contre toute attente, la quatrième et dernière saison de la série française Braquo ne s’est pas trop fait prier comme les autres et est sortie assez rapidement après la fin de la troisième. Enfin, il aura tout de même fallu patienter plus de deux ans. Ses huit épisodes de cinquante-deux minutes chacun furent diffusés sur Canal+ en septembre et octobre 2016, avec un scénario toujours signé d’Abdel Raouf Dafri. Aucun spoiler. Les aventures précédentes se terminaient sur le démantèlement d’un vaste trafic de drogues impliquant les Russes et les Turcs. Si le succès de la police s’avère incontestable, les conséquences directes s’annoncent compliquées pour Caplan et ses collègues. Effectivement, Morlighem ayant tué le fils unique de Baba Aroudj au cours d’une opération, ce patron de la pègre turque entend bien se venger tout en continuant ses activités souterraines. Pour cela, il s’associe à des gangsters marseillais tombant dans le piège de la caricature et des stéréotypes du genre. Leur dirigeant âgé (Michel Subor) ne tolère guère la frustration, règne tel un tyran et abat quiconque le gênant, même un éventuel bras-droit. Braquo montre une certaine ressource en changeant du cadre parisien, mais comme d’habitude, elle s’y adonne maladroitement et range toute finesse au placard. Ce manque de subtilité représente de toute manière l’un de ses principaux écueils, la surenchère de violence gratuite en étant un autre. Alors qu’il veille à mettre de l’ordre avec cette mafia se croyant tout permis et se jouant de la police, Caplan décide de régler une […]

En lire plus...

Page 1 sur 37412341020Dernière page »