Kerydwen est la créatrice et l’administratrice de Luminophore. Cela fait un petit bout de temps qu'elle travaille ici, depuis 2007 à vrai dire. Elle œuvre toute seule, dans la lueur qui émane de son ordinateur. Tous les textes apparaissant sur ce blog ont été rédigés par ses soins. Elle déteste parler d'elle à la troisième personne et ne sait jamais quoi dire pour se présenter donc elle va immédiatement couper court à ce banal message inintéressant ^^'.

Sleepy Hollow (saison 3)

Par , le 22 mars 2017
Sleepy Hollow (saison 3)

Malgré une érosion progressive de ses audiences, Sleepy Hollow continue sa route sur le réseau Fox et si elle termine actuellement sa quatrième saison, discutons auparavant de la troisième. Les dix-huit épisodes la composant furent diffusés aux États-Unis entre octobre 2015 et avril 2016. Aucun spoiler. Neuf mois se sont écoulés depuis la mort accidentelle de Katrina des mains d’Ichabod Crane. Probablement en partie parce qu’il a besoin de faire son deuil, il s’occupe l’esprit en s’envolant en Angleterre à la recherche de mystérieux artefacts et en s’offrant une nouvelle coupe de cheveux. Ce n’est qu’à son retour de l’autre côté de l’océan Atlantique qu’il contacte Abbie à qui il n’a pas parlé depuis. La jeune femme n’a pas chômé entre-temps puisqu’elle fait désormais partie du FBI et lance enfin sa carrière dans la direction qu’elle convoitait depuis un moment. La fin de saison précédente a permis de donner un bon coup de balai dans les intrigues de qualité douteuse et d’évacuer de la scène des personnages inutiles, voire irritants. Une fois de plus, Sleepy Hollow essaye alors maintenant de se créer une identité propre. À ses débuts, elle se montrait rafraîchissante, s’amusait de ses incohérences et ne prenait pas de grands airs. Malheureusement, certains ont visiblement souhaité simplifier les scénarios et employer une formule plus classique, procédurale même. Ces épisodes inédits continuent sur cet élan de récits à la semaine, tout en tentant bon gré mal gré de récupérer le sel d’autrefois et de broder une mythologie aux bases […]

En lire plus...

Neko Zamurai | 猫侍 (saison 1)

Par , le 15 mars 2017
Neko Zamurai (saison 1)

Malgré ce que je serine, comme quoi je me contente des séries japonaises traînant dans mes dossiers depuis trop longtemps, j’avoue en avoir récupéré quelques-unes en douce. Neko Zamurai fait partie du lot. Cette fiction comporte deux saisons télévisées, chacune étant suivie d’un film. Pour l’heure, discutons uniquement de la première, constituée de douze épisodes de vingt minutes diffusés entre octobre et décembre 2013 sur STV. À noter que neko signifie chat en japonais. Aucun spoiler. Avec sa mine sinistre, Madarame Kyûtarô effraye tout le monde, ce qui s’avère finalement souhaitable compte tenu de son statut de samouraï. Pour autant, il n’est plus qu’un rônin, un de ces guerriers sans maître cherchant vainement une nouvelle maison à laquelle se rattacher. En attendant, il accepte par désespoir les rares contrats susceptibles de lui être proposés, quitte à blesser son amour-propre. Sa mission du jour consiste cette fois à tuer le chat d’un puissant seigneur qui, aux dires de son fidèle serviteur, serait démoniaque et aurait corrompu l’esprit de son employeur. Bien que cette tâche répugne Kyûtarô, il se laisse attirer par son aspect financier. Sauf que le soir du supposé crime, il préfère maquiller la scène et prendre l’animal sous son aile. Ce choix totalement impulsif et surprenant de sa part annonce maints changements dans l’existence de cet individu au demeurant fort rigide. Comment pouvais-je ne pas craquer devant cette histoire totalement farfelue ? Un jidaigeki avec un chat ? Franchement ! Une fois de plus, la créativité des scénaristes japonais transpire à travers […]

En lire plus...

Prehistoric Park (mini-série/docu-fiction)

Par , le 8 mars 2017
Prehistoric Park

Si beaucoup ont découvert le concept de faire venir des animaux préhistoriques au XXIè siècle avec la passable série britannique Primeval, celle-ci n’a en réalité rien inventé. Effectivement, elle s’est fortement inspirée de la mini-série Prehistoric Park provenant de la même société de production, mais s’apparentant plutôt à un docu-fiction. Celle-ci, constituée de six épisodes de quarante-cinq minutes chacun, fut diffusée sur ITV en juillet et août 2006. Aucun spoiler. Avec son équipe, le présentateur et zoologiste Nigel Marven utilise une machine à remonter le temps afin de ramener à notre époque des espèces animales éteintes depuis des millions d’années. Son but est justement de les sauver de l’extinction et de leur offrir une nouvelle vie dans une réserve privée, le Prehistoric Park. Pour une raison qui m’est inconnue, je n’avais regardé que les quatre premières parties de cette courte série lors de son passage sur M6, fin 2006. Depuis lors, je me disais qu’il faudrait bien que je trouve la suite. Et me voici dix ans plus tard, enfin prête à la conclure. Histoire de rafraîchir mes souvenirs et une opinion somme toute correcte, j’ai bien sûr décidé de recommencer à zéro. Malheureusement, le constat s’avère dorénavant nettement moins positif tant ce Prehistoric Park ne rime pas à grand-chose et peine à la fois en tant que travail pédagogique et comme simple divertissement ludique. Son âge maintenant avancé ne joue pas forcément en sa faveur, car l’omniprésence de médiocres incrustations numériques détonne et empêche de se plonger dans cet univers […]

En lire plus...

Page 1 sur 37212341020Dernière page »