(Bilan) Mon année sériephile 2016

Par , le 1 janvier 2017
(Bilan) Mon année sériephile 2016

En ce 1er janvier, place au billet traditionnel ! Avant d’entrer dans le vif du sujet, j’en profite pour vous souhaiter une très bonne année 2017, en espérant qu’elle vous apporte tout ce que vous désirez et que, sur le plan international, elle soit moins moribonde que celle venant de s’écouler. Les plus anciens lecteurs de Luminophore savent qu’à cette période, j’aime discuter des douze derniers mois et établir une sorte de bilan. Je rappelle qu’il s’agit de mon propre récapitulatif, autrement dit de ce que j’ai regardé, et non pas de ce qui est passé à la télévision durant ce laps de temps. De toute manière, ma déconnexion de l’actualité saute rapidement aux yeux ! Pour faire bref et me faciliter la vie, je pourrais reprendre le commentaire concernant 2015. Effectivement, en 2016, je me suis contentée de mon programme en ne jetant qu’un œil abstrait sur les nouveautés et autres productions populaires. Oh, j’en ai récupéré un certain nombre (Westworld, Tutankhamun, The Young Pope, The Shannara Chronicles, The Crown, Hooten & the Lady…), sûrement parce que je suis incorrigible, mais je n’ai pas testé grand-chose. J’ai également visionné moins de fictions que les années précédentes, du moins si l’on se base sur les chiffres en tant que tels. Quoi qu’il en soit, je demeure plutôt satisfaite même si, comme toujours, j’ai l’impression de ne jamais arriver au bout de ce que je désire voir. D’un côté, c’est aussi rassurant puisque cela signifie que je ne tomberai jamais en panne d’inspiration.

En lire plus...

(Bilan) Mon année sériephile 2015

Par , le 1 janvier 2016
(Bilan) Mon année sériephile 2015

Avant toute chose, je vous souhaite une excellente année 2016, en espérant qu’elle vous soit profitable dans de multiples domaines ; d’un point de vue plus mondial, si elle pouvait se montrer davantage clémente que 2015, ce ne serait pas de refus. Après ce message de circonstance, il est comme d’habitude l’heure de s’attarder sur mon bilan des douze mois venant de s’écouler. Les plus fidèles lecteurs de Luminophore savent déjà qu’il n’est question que de ma consommation de séries et non pas des dernières diffusions. Les années passent et se ressemblent. Je suis encore une fois très en retrait de ce qui fonctionne à la télévision, me contentant de suivre mon petit programme dans mon coin, à mon propre rythme. Je ne m’en plains pas, mais comme toujours, mon ressenti s’avère assez étrange. J’ai parfois le sentiment d’être déconnectée de la civilisation. C’est d’ailleurs assez paradoxal, car j’estime avoir tout de même un sacré bagage sériephile, mais je suis totalement incapable de tenir une discussion avec la majorité puisque je ne me dirige pas pour l’instant vers les productions du moment. Résultat, je donne probablement l’impression de décidément rien n’y connaître. Heureusement que je ne cherche pas la popularité avec ce blog parce qu’il est clair que si c’était le cas, je m’y prendrais comme un manche ! En 2015 j’ai donc choisi de continuer le tri par le vide de mes dossiers et, alors que j’imaginais arriver au bout du bout, je constate qu’il me faudra encore certainement une bonne année […]

En lire plus...

(Bilan) Mon année sériephile 2014

Par , le 2 janvier 2015
(Bilan) Mon année sériephile 2014

Comme d’habitude pour un début de janvier, Luminophore ne déroge pas à la règle. Vous vous en doutez, il est l’heure de passer au bilan des douze derniers mois venant de s’écouler. Je rappelle qu’il ne s’agit que d’un récapitulatif personnel et il ne reflète donc clairement pas les séries diffusées durant cette période – loin de là, même ! Avant d’entrer dans le vif du sujet, je profite de ce billet pour vous souhaiter à toutes et à tous une excellente année 2015, en espérant qu’elle vous sera avantageuse et saura répondre à vos aspirations. À l’instar de 2013, 2014 fut de mon côté assez étrange. Je ne peux pas dire avoir passé une mauvaise année du côté des séries, mais ce serait mentir que d’affirmer qu’elle fut pour autant merveilleuse. En fait, je n’ai pas l’impression d’avoir ressenti une quelconque exaltation ou de m’être retrouvée dans une phase de franc enthousiasme. Bien sûr, quelques productions m’ont davantage plu que d’autres, ce qui ne signifie malheureusement pas qu’elles se sont définitivement inscrites dans mon esprit. Je ne saurais trop expliquer le pourquoi de ce sentiment mitigé. Je me demande si ce n’est pas lié à mon mode de fonctionnement actuel qui est de vider mes stocks envers et contre tout et non pas de favoriser mes envies du moment. Je suis assez déconnectée depuis ces derniers mois de ce qui se passe à la télévision, qu’elle soit française, américaine ou japonaise. Je fabrique mon propre emploi du temps dans mon coin, veillant à […]

En lire plus...

Page 1 sur 51234Dernière page »