Samurai Sentai Shinkenger ~ Films et autres bonus | 侍戦隊シンケンジャー

Par , le 13 septembre 2014
Samurai Sentai Shinkenger ~ Films et autres bonus

Avant de se réduire à des fictions attirant grandement un jeune public avide d’aventures colorées, les tokusatsu – des séries nippones employant en masse les effets spéciaux – se résument surtout à ces mannes financières régulièrement chéries par les maisons de production. Outre les maints produits dérivés tels que les cartes à jouer, les figurines, les peluches et autres objets apparentés, les univers de ces histoires permettent effectivement de nombreuses collaborations matériellement rentables. Prenant les spectateurs pour des vaches à lait, les dirigeants n’hésitent pas à profiter au maximum du filon en proposant parfois à outrance des films ou des épisodes dérivés. Bien sûr, le Super Sentai Samurai Sentai Shinkenger ne déroge pas à cette règle et s’est vu octroyer plusieurs à-côtés dont nous allons parler aujourd’hui. Cela étant, il existe également quelques autres petits bonus, mais ils sont tellement anecdotiques que ce billet se focalise sur les plus importants d’entre eux. Sans grande surprise, il est indispensable d’avoir visionné auparavant le j-drama. En revanche, il est fort possible de se contenter de ce dernier étant donné que ces ajouts n’apportent rien de particulier, si ce n’est peut-être le plaisir de retrouver les protagonistes et l’ambiance. Autrement dit, tout ceci est à réserver aux amateurs et aux psychorigides comme moi souhaitant toujours aller au bout des choses. Ces bonus sont présentés dans l’ordre chronologique de sortie.

En lire plus...

Gokusen | ごくせん (saison 2 – Gokusen DVD Special)

Par , le 24 septembre 2009

Alors que toute la sphère des fangirls de KAT-TUN est en ébullition suite à la publication des photos de Jin dans An-An, retour encore une fois sur un des ses rôles majeurs dans une série tv. Vous allez finir par croire que j’ai adoré la saison deux de Gokusen. Du tout, du tout. C’est juste que j’ai trouvé pas mal de vidéos là-dessus sous-titrées en anglais donc j’ai tout regardé. Rassurez-vous, c’est certainement la dernière fois que je vous parle de Gokusen 2. Après ce sera au tour de la saison 3 ^^; Place donc au Gokusen DVD special. Comme son nom l’indique, c’est un bonus présent dans le coffret DVD de la série. Il dure une heure et est une sorte de making of. Qu’y trouve-t- on ? Une longue interview de Nakama Yukie (Yankumi), on la suit depuis le début du tournage, on voit les trucages (haha) pour les combats. Ce n’est pas super intéressant mais ça passe assez vite. Ce qui est le mieux, ce sont les passages avec les autres acteurs. On voit ainsi énormément le trio Koide Keisuke / Hayami Mokomichi / Koike Teppei. A peine sont-ils arrivés sur le tournage qu’ils sont copains comme cochons et font les zouaves sur les plateaux. Ils sont super drôles et extrêmement sympathiques. Kame et Jin de KAT-TUN expliquent de quelle manière ils se sont appropriés leur uniforme. Jin espère ainsi avoir lancé la mode des chaussures argentées. Concernant Kame, il a changé les boutons de sa veste […]

En lire plus...

GARO Gaiden: Egao | 牙狼 外伝: 笑顔 (épisode bonus)

Par , le 24 janvier 2009
GARO Gaiden: Egao

Comme cela se fait parfois, la sortie en DVD de GARO a permis d’offrir aux fans un épisode bonus qui n’est donc pas passé à la télévision. Cette aventure disponible depuis décembre 2006 est intitulée GARO Gaiden: Egao, soit en français, une histoire à part de GARO : sourire. Son appellation l’indique explicitement, cet unitaire est totalement indépendant de la série et de ce qui s’y déroule vraiment, c’est-à-dire le combat des chevaliers Makai contre les Horrors. À vrai dire, il peut même se regarder sans rien connaître à l’univers de la fiction, mais l’on y perd dans ce cas beaucoup de sa saveur. Tout comme les épisodes le précédant, il ne dure que vingt-quatre minutes. Aucun spoiler. GARO Gaiden: Egao s’apparente effectivement à un épisode totalement déconnecté de la production et absolument hors-norme. Il commence avec Kaoru arborant une nouvelle coupe de cheveux – qui lui va très bien, d’ailleurs –, alors qu’elle se trouve sur une scène quelconque faisant penser à un théâtre. Cela n’est pas du tout anodin puisque la réalisation s’en amuse, n’hésite pas à profiter de son cadre et à demander à ses acteurs de cabotiner à outrance, quitte à en devenir volontairement ridicules. Pour cette fois, la capacité des Japonais à surjouer est un atout ! Au cours de cette vingtaine de minutes, l’héroïne interpelle régulièrement l’audience assistant à cette représentation particulière. Les spectateurs ne sont jamais montrés, mais il paraît évident qu’il s’agit d’un parallèle avec nous qui visionnons justement notre écran. Il ne se […]

En lire plus...