Breaking Bad (saison 5)

Par , le 5 octobre 2016

Qu’il est compliqué de commencer ce billet ! Je l’avoue, je le laisse traîner depuis maintes semaines tant je pressens le syndrome de la page blanche. Pourquoi ? Parce que d’une, cela signifie que Breaking Bad a bel et bien fini son parcours, et de deux, car il me semble toujours plus difficile de fustiger quelque chose que d’en vanter les mérites sans tomber dans du prosélytisme outrancier. Allez, discutons donc de la cinquième et dernière saison de cette série étasunienne constituée de seize épisodes ; ceux-ci furent diffusés en deux temps sur AMC, les huit premiers entre juillet et septembre 2012, et le reste un an plus tard, soit en août et septembre 2013. À noter l’existence de Better Call Saul, une production dérivée sur le personnage du même nom que j’envisage de regarder un jour ou l’autre. Aucun spoiler. Voilà, Gustavo Fring est mort. Pulvérisé. Cet assassinat laisse ainsi le champ libre à Walt qui ne souhaitait que ça. Sauf qu’en tuant son patron, l’ancien professeur de chimie a aussi perdu toute l’infrastructure en place, qu’il s’agisse des locaux, de la distribution et des nombreux autres rouages nécessaires au marché de […]

En lire plus...

Breaking Bad (saison 4)

Par , le 15 décembre 2015

Comme je m’en doutais, je n’ai pas laissé les Blu-ray de Breaking Bad se reposer trop longuement puisque quelques mois à peine après avoir terminé la troisième saison, j’ai enchaîné avec la quatrième. Constituée de treize épisodes d’une petite cinquantaine de minutes, elle fut diffusée sur AMC entre juillet et octobre 2011. Je l’admets, j’ai un peu peur des spoilers et d’apprendre par mégarde l’issue de cette série que j’affectionne tout particulièrement. Aucun spoiler. La saison précédente s’orchestrait telle une partie d’échecs géante où la tension létale allait crescendo. Elle se concluait sur une terrible note où Jesse se trouvait face à Gale, l’arme au poing. L’écran noir s’abattait sur le téléspectateur qui n’entendait qu’un bruit tristement funeste. Ces aventures inédites démarrent sans surprise quelques millièmes de seconde après le meurtre du sympathique chimiste, alors que son assassin cherche à quitter sain et sauf les lieux. Contre toute attente, l’épisode du début se montre assez lent et prend à contre-pied l’audience qui s’attend à une explosion d’action et de violence. Le public ne le sait pas encore, mais ce faux rythme symbolise parfaitement l’intégralité de la saison qui, étonnamment, donne […]

En lire plus...