E Mo Zai Shen Bian | 惡魔在身邊 (Devil Beside You)

Fin 2009, Luminophore s’est envolé à Taïwan pour découvrir les séries du pays. Puisque Mars s’est révélée être une série on ne peut plus correcte, il était évident que le blog retournerait faire un tour sur l’île. Place donc à la série taiwanaise qui fait certainement le plus parler d’elle, à savoir Devil Beside You. Il s’agit là de son titre international mais en VO, c’est E Mo Zai Shen Bian. Adapté du manga Akuma de Sôrô (Lovely Devil chez nous, disponible chez Panini Comics) de Mitsuba Takanashi, le drama fut diffusé sur CTV entre juin et septembre 2005. Il est composé de 14 épisodes pour la version télé mais la version dvd en contient 20 d’environ 45 minutes. C’est cette dernière que j’ai regardée. Aucun spoiler.

Qi Yue est une lycéenne ordinaire. Elle est amoureuse d’un joueur de basket nommé Yuan Yi et se décide enfin à se déclarer en lui donnant une lettre d’amour. Cependant elle se trompe de personne et donne sa lettre à Jiang Meng ‘Ahmon’, fils unique du principal de l’école, réputé pour être diabolique et pour aimer embêter les filles.
Le lendemain, il la menace de faire des copies de sa lettre et de les jeter du toit de l’école, si elle n’accepte pas de devenir son esclave. Alors qu’elle tombe bien bas et qu’elle n’ose pas affronter le « Diable », elle apprend que celui-ci va devenir son frère puisque le principal et sa mère ont décidé de se marier.
Comment va-t-elle s’en sortir ?
Source : NewsAsia

Le gros défaut de Mars lorsque je l’ai regardé est que la qualité de la vidéo était abominable. C’est apparemment souvent le problème avec plusieurs tw-dramas, sauf s’il existe une version DVD qui circule sur la toile. Par chance, pour Devil Beside You c’est le cas. De ce fait, aucun souci de ce genre. Cette fois, j’entendais enfin les discussions. Mine de rien, même si l’on ne comprend rien, c’est de suite plus agréable et aide à l’appréciation. Néanmoins, il paraît clair que le budget des tw-dramas n’a rien à voir avec ceux de la Corée du Sud ou du Japon. Devil Beside You sent bon l’amateurisme, ne serait-ce que pour la réalisation avec les perches que l’on voit dans tous les épisodes ou presque ou le son. En effet, lorsque les personnages sont dans un bus, on entend réellement le bruit du véhicule, comme si on y était. Du coup, il couvre les paroles. C’est assez drôle une fois qu’on s’y est fait. Autrement, encore une fois, on a le droit à des petits bruitages très kitsch comme les bruits de coup de pieds, de gifles, etc. C’est tout à fait compréhensible si cela agace mais on peut aussi y voir un charme particulier. Cela pour dire que Devil Beside You souffre de quelques défauts au niveau de la réalisation mais qui ont l’air inhérents aux séries taiwainaises.

Après tout, le budget n’est pas forcément nécessaire lorsque tout le reste suit. Sauf que ce n’est pas trop le cas ici. Le scénario manque clairement d’originalité, les rebondissements sont éculés et prévisibles. On sait plus ou moins ce qu’il va se passer et se dire avant les personnages. N’ayant pas lu le manga, je serais incapable de dire d’où vient la faute. C’est une comédie romantique on ne peut plus basique, n’apportant pas grand chose au genre. Toutefois, on se laisse assez facilement prendre au jeu, souvent niais mais mignon, il faut bien l’avouer. Si Devil Beside You a son couple phare, il met aussi à l’honneur d’autres couples, d’âges différents. De ce point de vue là, c’est plutôt correct car chacun a sa minute de gloire et même si le développement n’est pas des plus poussés, il y a un effort.
Le synopsis laisse penser que Qi Yue restera l’esclave d’Ahmon un bon moment. Ce n’est pas du tout le cas. Ça ne dépasse même pas le second épisode si mes souvenirs sont bons. C’est l’élément déclencheur de l’histoire mais tout le reste du drama est l’éveil des sentiments amoureux des deux héros avec tous les problèmes que le rapprochement de leurs parents peut laisser imaginer. Les ressorts sont classiques à ce sujet.

Un point fort de Devil Beside You est son ambiance. Elle est décontractée mais pas trop, il y a beaucoup d’humour et les personnages sont attachants. Bien que l’interprétation soit extrêmement fluctuante, voire mauvaise pour certains acteurs, on en fait fi et on s’amuse plutôt. La star taiwanaise Mike He n’est autre qu’Ahmon, le bad boy par excellence mais qui cache bien son jeu. Comme un peu tout le monde, moi aussi je n’ai pas pu m’empêcher de le trouver fort charmant ^^ Il tombe très vite amoureux de Qi Yue, incarnée par la sympathique Rainie Yang, jeune fille romantique bien rêveuse. Se forme une bande d’amis agréable et souvent pleine d’entrain. Il y a des disputes, des incompréhensions mais aussi des joies et de bons moments. S’il s’agit là d’une série à destination des adolescents/jeunes adultes, les parents de Qi Yue et Ahmon sont eux aussi un peu de la partie. Ils sont d’ailleurs hilarants, très frais et extrêmement pétillants.
La bande-son est assez répétitive mais les chansons comme Ai Mei de Rainie Yang ou encore Set Me Free de Huang Yida sont franchement jolies.

Au final, pas grand chose à dire sur Devil Beside You. Le scénario est classique à faire peur, il y a par exemple le triangle amoureux ou encore les destructeurs de couples qui sont comme par hasard des êtres un peu cassés de l’intérieur. Les acteurs ne sont pas très bons mais il faut avouer que les répliques sont parfois tellement niaises que l’on ne peut réellement les blâmer. Visuellement, c’est moche car mal filmé et très kitsch. Dit ainsi, cela ne donne pas spécialement envie de le regarder mais les personnages sont attachants, ce n’est pas prise de tête et ça divertit bien. A vrai dire, à part le premier épisode où j’ai eu une grosse frayeur, je me suis laissée prendre au jeu et je n’ai pas décroché jusqu’à la fin. A noter qu’il existe Why Why Love, un autre tw-drama avec Mike He, Rainie Yang et Kingone Wang, soit les acteurs principaux de celui-ci mais il n’a rien à voir.