Dr. Horrible’s Sing-Along Blog (web-série)

Au cours de l’été 2008, une web-série fit parler d’elle et ce, à juste titre. Il s’agit de Dr. Horrible’s Sing-Along Blog. Derrière ce titre se cache une petite série de trois épisodes d’une quinzaine de minutes. Elle fut diffusée sur internet entre le 15 et le 20 juillet 2008. Dr. Horrible’s Sing-Along Blog a été écrite par Joss Whedon que l’on ne présente plus et ses deux frères, Jed et Zach, ainsi que par Maurissa Tancharoen Whedon (elle est mariée avec Jed). Bref, c’est une web-série écrite en famille au cours de la grève des scénaristes de 2008. Le but des Whedon était de montrer que l’on peut très bien proposer de la qualité sans forcément posséder un immense budget. La web-série a effectivement été tournée à leur frais et les acteurs ont joué gratuitement. Je l’avais regardée à ce moment-là mais je n’avais encore jamais pris le temps d’écrire quoique ce soit à son sujet. Cette erreur est désormais réparée et j’en ai même profité pour la regarder à nouveau. Aucun spoiler.

Dr. Horrible, joué par Neil Patrick Harris (How I Met Your Mother), est un vilain pas si vilain que ça qui souhaite intégrer les rangs de The Evil League of Evil, une société secrète de méchants. Il commet donc plusieurs méfaits histoire de se faire remarquer mais à chaque fois, il se fait couper l’herbe sous les pieds par Captain Hammer, un égocentrique idiot acclamé par beaucoup. Ce dernier porte les traits de Nathan Fillion (Firefly, Buffy the Vampire Slayer). Tout aurait pu continuer comme d’habitude, c’est-à-dire Dr. Horrible manigance dans son coin et se fait botter les fesses par Captain Hammer si le super-vilain n’était pas tombé amoureux de Penny (Felicia Days | Buffy the Vampire Slayer), rencontrée au lavomatic. N’osant l’approcher, il espère un jour pouvoir lui parler convenablement. C’est là toute l’ambivalence du Dr. Horrible. Il veut être reconnu comme étant horrible mais il n’a rien de méchant. Assez pathétique, il est très attachant et l’on souhaite sa réussite. A contrario, son némésis, soi-disant gentil, est un véritable goujat prêt à tout pour arriver à ses fins. Comme souvent avec Joss Whedon, il utilise le contre-pied et les stéréotypes à bon escient.
Pour la petite info, les présentateurs de télé que l’on voit sont joués par Marti Noxon et David Fury. Ces noms disent forcément quelque chose à ceux qui ont regardé Buffy the Vampire Slayer et Angel puisqu’ils y ont travaillé comme scénaristes.

Dr. Horrible’s Sing-Along Blog est une web-série musicale. Chacun des épisodes comporte de nombreuses chansons interprétées par les acteurs. Joss Whedon avait déjà pu montrer dans Buffy the Vampire Slayer qu’il maîtrisait ce genre et c’est donc sans surprise qu’il réussit le même pari ici. Les paroles sont bien écrites, collent parfaitement à l’univers de la web-série et ne font pas pièce rapportée. Il faut également ajouter que le trio possède une jolie voix et que les arrangements musicaux sont particulièrement réussis.
Outre l’aspect musical, ce qui fait la force de Dr. Horrible’s Sing-Along Blog est son ambiance et son ton. Usant de sarcasme, de répliques piquantes et jouissives très second degré ou encore d’un rythme enlevé, la série se permet également d’utiliser l’émotion comme il faut. Ceux qui connaissent les travaux de Joss Whedon ne seront pas étonnés tant l’ensemble transpire sa touche. La fin est d’ailleurs typique et pince le cœur.

Dr. Horrible’s Sing-Along Blog est une mini-web-série dans la tradition Whedonienne la plus pure. Ceux qui apprécient devraient adorer car on y retrouve du cynisme, de l’humour parfois décalé, des dialogues incisifs, des thématiques pas si légères que ça et au final, de l’émotion. En plus, la série se permet de posséder de nombreuses jolies chansons et un anti-héros apprenti vilain attachant comme tout. Le seul défaut serait peut-être que l’on a à peine le temps de se dire que l’on adore ce que l’on voit que c’est déjà terminé. Une suite serait apparemment en projet…