Films

GARO: Gold Storm Shô | 牙狼: GOLDSTORM 翔 (film)

Par , le 2 mars 2016

C’est un fait, la franchise GARO n’a pas dit son dernier mot. Après avoir mis sur les rails une nouvelle chronologie avec Yami wo Terasu Mono, Dôgai Ryûga a récemment repris du service. Pour cela, le chevalier a commencé par un film intitulé GARO: Gold Storm Shô. Durant quatre-vingt-deux minutes, il est sorti dans les salles japonaises le 28 mars 2015. Il existe également une série du même nom ; elle s’inscrit à la suite du long-métrage et sera traitée sur Luminophore d’ici quelque temps. Les productions dérivées de cet univers ayant de quoi donner le tournis, n’hésitez pas à consulter ce billet récapitulatif. À noter que cette fiction inédite peut très bien être regardée indépendamment du reste et, d’ailleurs, officier comme porte d’entrée. Aucun spoiler. À une période indéterminée, le prêtre Makai Sôtatsu (Emoto Akira – Soredemo, Ikite Yuku) mourrait au combat dans les bras d’Agô, un individu fort particulier à qui il avait au préalable transmis son désir de voir un jour le monde débarrassé des Horrors. C’est aussi à cette époque qu’apparut pour la première fois le chevalier Garo, l’acteur le plus susceptible d’exaucer leur souhait. Finalement, les années se sont écoulées et la conjoncture n’a guère évolué. Agô semblait avoir définitivement disparu, mais il surgit de nulle part et choisit de tout faire pour accomplir le but de son ancien maître. Sans le vouloir, Ryûga et Rian se retrouvent mêlés à cette situation et comprennent qu’il convient d’arrêter Agô avant qu’il n’anéantisse dans sa quête l’humanité. Comme […]

En lire plus...

Entourage (film)

Par , le 29 décembre 2015

Alors qu’Entourage venait de se conclure sur HBO, il fut rapidement annoncé la préparation d’un film. Celui-ci aura nécessité plusieurs années avant de sortir en raison d’un financement compliqué à obtenir ; et ce n’est donc que le 3 juin 2015 qu’il est arrivé dans les salles américaines. Durant cent quatorze minutes, il a été mis en scène par Doug Ellin, le créateur de cet univers, et porte sobrement le nom de la série télévisée. Aucun spoiler. Depuis peu, Ari Gold dirige un grand studio de cinéma tout en demeurant en Italie, auprès de sa femme. Pendant ce temps, Vince et ses copains continuent leurs aventures habituelles. Sauf que l’acteur star a bien envie de se lancer le défi de réaliser et d’interpréter le premier rôle d’un long-métrage. Entre des Texans ne voulant pas ajouter un centime de plus, un fils à papa visiblement pétri de jalousie, un bébé sur le point de naître et les colères explosives de l’ex-agent, la tension semble à son paroxysme du côté d’Hollywood. Au risque de laisser de côté une bonne tranche de son hypothétique public, le film d’Entourage choisit de se dérouler directement après la huitième saison de la série et de s’apparenter à une vraie suite n’expliquant pas le contexte. Il peut se regarder en total néophyte, mais il doit alors perdre une grande partie de ce qui fait son sel. En fait, ce long-métrage ressemble surtout à une conclusion en bonne et due forme, une sorte d’hommage aux fans et à la bande […]

En lire plus...