Girltrash! (épisodes 10 & 11) | web-série

En 2007, Girltrash!, la web-série sur des lesbiennes criminelles, apparaissait sur le net. Neuf épisodes plus tard et silence radio. Il a fallu attendre 2009 pour qu’Angela Robinson, la créatrice, puisse se remettre au travail. Enfin, façon de parler vu que les nouveaux épisodes n’en sont pas vraiment puisqu’ils datent également de 2007. Il s’agit davantage de scènes inédites. Depuis cette date, il n’y a plus aucune nouveauté. La faute à qui ? Principalement à un manque d’argent. Si la web-série emploie des bénévoles, il est toutefois nécessaire qu’il y ait des moyens. Cependant, deux films seraient en préparation et le premier semble sur de bonnes voies de sortir en novembre 2011 aux États-Unis. Intitulé Girltrash: All Night Long, il s’agira d’une préquelle musicale.

En 2009, les épisodes 10 et 11 furent ainsi diffusés. Oui, ce n’est que maintenant que je l’aperçois.

Il n’y a pas grand chose à en dire et c’est assez difficile de se remettre dedans lorsque l’on a vu les neuf épisodes précédents presque trois ans après… Quoi qu’il en soit, ils ne sont pas déplaisants et possèdent toujours cet esprit décalé et assez noir. Espérons que le film gardera ce ton mais je dois avouer que le fait qu’il soit musical me donne des sueurs froides.

Par |2020-04-03T18:42:42+02:00avril 28th, 2011|Girltrash!, Séries étasuniennes, Web-séries|0 commentaire

Girltrash! (épisodes 1 à 9) | web-série – Who the fuck moved my clothes ?

Tiens tiens, aucune web-série n’a jamais été traitée sur Luminophore. Pourtant j’en ai quelques unes en stock… Commençons par Girltrash! si vous le voulez bien. Il s’agit d’une série composée de neuf épisodes d’environ trois minutes chacun. Une suite devrait avoir normalement lieu mais probablement pas avant plusieurs mois, zut alors. Créée par Angela Robinson, qui a déjà travaillé sur The L Word, la web-série est diffusée sur OurChart en 2007. Aucun spoiler.

Girltrash! met à l’honneur quelques lesbiennes criminelles vivant à Los Angeles. C’est totalement décalé, absolument pas crédible pour un sou mais très humour noir et à fond dans le girl power. La web-série est tournée en noir et blanc ce qui donne une ambiance particulière. Cela dit, il arrive qu’il y ait quelques passages en couleurs.

Bref, pas grand chose à dire vu que c’est très rapide et que du coup il ne se passe pas tant de choses que ça. Par contre, on peut s’attarder sur le casting plutôt très alléchant. En effet, on retrouve Amber Benson (Buffy the Vampire Slayer), Lisa Rieffel du chouette groupe Killola, Rose Rollins (The L Word) ou encore Michelle Lombardo (Entourage). Personnellement, j’ai beaucoup apprécié les neufs épisodes. Mention particulière aux derniers puisque l’histoire commence à prendre forme et qu’on rentre donc vraiment dans la série. Il y a des rumeurs comme quoi la web-série pourrait se transformer un jour en série, ça pourrait être vraiment sympa.

Par |2017-05-01T14:02:51+02:00novembre 19th, 2008|Girltrash!, Séries étasuniennes, Web-séries|5 Commentaires