Natsu no Koi wa Nijiiro ni Kagayaku | 夏の恋は虹色に輝く

Par , le 23 février 2011

Histoire de bien débuter l’année, j’avais prévu de la commencer par une série japonaise paraissant douce et tranquille. Pas de chance pour moi, les premiers épisodes récupérés étaient illisibles. Zut. Après m’être rabattue sur Shôkôjo Seira, ce mauvais départ a pu être rectifié et c’est ainsi que Natsu no Koi wa Nijiiro ni Kagayaku s’est retrouvé sur mes écrans. Comme son nom à rallonge l’indique, il s’agit d’un j-drama. Il est composé de dix épisodes diffusés entre juillet et septembre 2010 sur Fuji TV. Seul le premier épisode est doté d’un quart d’heure supplémentaire au temps habituel. Grosso modo, le titre, que l’on va généralement raccourcir en NatsuNiji pour des raisons évidentes, signifie un amour d’été aux couleurs de l’arc-en-ciel. La réalisatrice n’est autre qu’Omori Mika qui est notamment à l’origine de Long Love Letter, My Boss, My Hero ou plus récemment, de Buzzer Beat. Aucun spoiler. Kusunoki Taiga est le fils d’un acteur extrêmement populaire au Japon. Malheureusement pour lui, il ne semble en aucun cas posséder le talent de son père et passe son temps à courir les castings et les émissions de variété. Il ne peut non […]

En lire plus...

[Générique] Natsu no Koi wa Nijiiro ni Kagayaku | 夏の恋は虹色に輝く

Par , le 14 janvier 2011

C’est fou comme le dernier générique d’une série japonaise publié ici remonte à loin ! Il faut dire que peu de renzoku passés sur mon écran en avaient un ou un suffisamment intéressant pour être montré. Fort heureusement, 2011 débute sur de bonnes bases car mon deuxième j-drama de l’année possède un générique sympathique. Il s’agit de Natsu no Koi wa Nijiiro ni Kagayaku, bizarrement souvent raccourci en NatsuNiji. Comme c’est étrange, le titre est pourtant tellement facile à retenir ;). À partir de l’épisode sept, on peut voir un autre générique mais il est sensiblement le même.     Il s’agit donc d’un générique de début, ce qui n’est pas si courant que cela au Japon. Il n’y en a pas à la fin cela dit. En tout cas, il est assez long puisqu’il approche d’une minute trente. Il est loin d’être exceptionnel mais il est plutôt agréable, notamment en raison des couleurs pastelles et de l’ambiance légère. Il est ainsi assez caractéristique de la série. Étant donné que le héros est interprété par un Johnny’s, à savoir Matsumoto Jun, c’est son groupe, Arashi, qui interprète la chanson, Love Rainbow. […]

En lire plus...