Nodame Cantabile

//Nodame Cantabile

Nodame Cantabile : Saishû Gakushô – Kôhen | のだめカンタービレ 最終楽章 後編 (film)

Par , le 5 février 2012

Et voilà, c’est terminé. Plus de trois ans après avoir mis un point final au renzoku, j’ai dit au revoir à Nodame Cantabile à la fin de l’année 2011. Comme j’avais déjà eu l’occasion de l’écrire il n’y a pas très longtemps, la série japonaise a bénéficié, outre ses épisodes spéciaux, de deux films pour conclure son aventure. L’article du premier se trouve ici et nous allons donc parler tout de suite du second, Nodame Cantabile : Saishû Gakushô – Kôhen, soit dans sa version internationale, Nodame Cantabile : The Final Score – Part 2. Il est sorti au cinéma au Japon le 17 avril 2010 et dure un tout petit peu plus de 120 minutes. Aucun spoiler. Malgré la déchirure que ressent Nodame, Chiaki déménage et décide de se concentrer sur sa carrière. Il craint la réaction de cette dernière lorsqu’elle apprendra qu’il collabore désormais avec Son Rui. Du côté de Nodame, elle passe du bon temps en compagnie de Mine et Masumi, en vacances à Paris, tout en essayant de trouver sa propre voix. Quand bien même il fut loin d’être raté, le premier film manquait un tant soit peu de profondeur et était un poil décevant pour qui avait adoré jusqu’à la moelle la série télévisée. C’est donc avec beaucoup d’appréhension que j’ai lancé cet ultime volet. Comme on pouvait s’en douter, la première partie lance véritablement l’intrigue. Lorsque l’on débute ce film-ci, il n’y a pas d’introduction et on rentre immédiatement dans l’intrigue. Les personnages sont […]

En lire plus...

Nodame Cantabile : Saishû Gakushô – Zenpen | のだめカンタービレ 最終楽章 前編 (film)

Par , le 22 novembre 2011

Afin de boucler l’histoire de Nodame Cantabile, deux films sont sortis sur deux années après le renzoku et les épisodes spéciaux. Seul le premier sera traité aujourd’hui sur Luminophore, le second viendra plus tard. Nodame Cantabile : Saishû Gakushô – Zenpen, aussi intitulé internationalement Nodame Cantabile : The Final Score – Part 1, est sorti au cinéma au Japon le 19 décembre 2009 et dure un peu plus de deux heures. Aucun spoiler. Chiaki et Nodame vivent toujours à Paris et tentent de vivre de leur passion. Le jeune homme ayant remporté la compétition internationale de musique Platini, il est propulsé chef de l’orchestre Roux-Marlet. Malheureusement, alors qu’un de ses rêves est en train de se réaliser, il déchante vite car ses musiciens sont peu motivés et peu aidés par le cadre de travail. Nodame de son côté prépare ses examens du Conservatoire de musique et rêve toujours de jouer un jour avec celui qu’elle aime. Nodame Cantabile est une de mes séries japonaises préférées car elle est drôle, rythmée, attachante et traite ses personnages et ses thématiques comme il faut. Lisant le manga, je peux en plus ajouter que l’adaptation est de très grande qualité, ce qui fait toujours plaisir. Si le renzoku est une véritable perle, les épisodes spéciaux sont plus faibles car trop longs et ne donnant pas assez la parole aux personnages secondaires. Malheureusement, ce premier film souffre exactement des mêmes défauts. Ce n’est pas tant que l’on s’ennuie au cours de ses deux heures mais […]

En lire plus...