Oz (série complète)

Par , le 9 décembre 2014

Cinq ans. Il aura fallu attendre cinq années pour que j’ose enfin essayer d’écrire quelque chose concernant Oz. Les plus anciens lecteurs de Luminophore se souviennent peut-être qu’en 2009, je discutais du générique de cette série américaine n’ayant pas volé sa réputation. Créée par Tom Fontana (Borgia), elle est composée de six saisons diffusées entre 1997 et 2003 sur HBO. À l’exception de la quatrième ayant été doublée, toutes disposent de huit épisodes d’approximativement cinquante-six minutes. Pour l’anecdote, Oz est le premier drame de cette chaîne câblée. En France, la production n’a pas été choyée sur le réseau hertzien, c’est le moins que l’on puisse dire, puisqu’elle n’est jamais passée en intégralité. Aucun spoiler. Oz, comme Oswald State Correctional Facility, le surnom d’une prison de haute sécurité. L’idéaliste Tim McManus y a initié et gère un quartier assez particulier, Emerald City, dans lequel vivent notamment les criminels les plus redoutables du pays. Dans le but d’améliorer les relations entre les détenus et leur permettre de se diriger vers la voie de la réinsertion, il a décidé de leur offrir une certaine liberté de mouvement, cela via la réalisation de tâches […]

En lire plus...

(Générique) Oz

Par , le 10 avril 2009

HBO a souvent le chic d’offrir à ses séries des génériques plutôt longs. C’est le cas de celui d’Oz, fiction qui sera traitée dans sa globalité sur Luminophore lorsque je l’aurai terminée – comprendre dans un petit moment, car je prends tout mon temps, histoire de savourer, mais aussi parce qu’elle est quand même dure et intense. Pour l’instant, je n’ai regardé que les deux premières saisons. Pour être honnête, j’adhère peu à ce générique. Certes, il s’avère rondement réalisé et a le mérite de plonger immédiatement dans l’ambiance de la prison, mais il est vraiment long. En plus, le visuel dévoile à mon goût beaucoup trop les différentes intrigues. À noter que la personne qui se fait tatouer Oz avec la goutte de sang sur le bras n’est autre que Tom Fontana, le créateur de la série. La musique a apparemment été composée par David Darlington et par Stephen Rosen. En résumé, voici donc un générique soigné, bien qu’il ne me convienne pas spécialement.

En lire plus...