Borgia (saison 3)

Par , le 27 juillet 2016
Borgia (saison 3)

À l’instar de The Borgias, la série franco-allemande Borgia a dû s’arrêter en cours de route et se contenter de trois saisons. Tom Fontana capitalisait apparemment sur quatre années, mais il a tout de même eu le temps de mettre en chantier une conclusion en bonne et due forme. Pour l’occasion, quatorze épisodes d’une bonne cinquantaine de minutes, diffusés sur Canal+ entre septembre et octobre 2014, composent ce chapitre plus long que les autres. Aucun spoiler. Alors que les années précédentes illustraient les évènements sans forcément appuyer les dates de manière très précise, ce n’est pas le cas de celle-ci. En effet, à l’exception du 3×09 et 3×10, chaque épisode se concentre sur une année, ce qui permet à l’ensemble de commencer en 1495 pour se terminer en 1507. Cette approche s’avère dans les faits pertinente puisqu’elle brosse justement les fondamentaux de l’époque. Sauf qu’en réalité, elle montre assez rapidement ses faiblesses, car elle survole plusieurs moments méritant davantage d’exploitation et malgré un fil chronologique avançant brusquement, le rythme ne gagne curieusement pas en intensité. Caterina Sforza, par exemple, disparaît aussi vite qu’elle arrive. Résultat, l’homogénéité n’est pas le maître mot et l’agencement artificiel des scènes laisse perplexe. Il s’agit d’un défaut déjà connu de Borgia qui manque de vigueur et se contente parfois d’échanges presque monocordes au lieu de favoriser une chaleur épique et humaine. Les bonnes idées sont légion, mais elles restent trop souvent à l’état embryonnaire. Cette troisième année ne change donc pas la donne et si […]

En lire plus...

Borgia (saison 2)

Par , le 27 janvier 2016
Borgia (saison 2)

Pour une fois, Canal+ n’aura pas trop traîné pour mettre en chantier la continuation d’une de ses productions. Effectivement, seuls seize mois séparent la première saison de Borgia de la deuxième. Cette dernière est constituée de douze épisodes diffusés sur la chaîne française en mars et avril 2013. Rappelons que l’œuvre de Tom Fontana s’est conclue lors de sa troisième année d’existence. Aucun spoiler. En se montrant aussi didactiques et descriptifs, les débuts de Borgia perdaient en chaleur humaine et souffraient de leur absence d’impact émotionnel. La surenchère de violence et de sexe ne plaidait pas non plus en leur faveur et laissait parfois assez circonspect. À ce sujet, cette suite persiste dans cette approche assez racoleuse et multiplie des moments totalement gratuits desservant plus le scénario qu’autre chose. L’utilisation de la poire d’angoisse sur un homosexuel représente sûrement l’exemple le plus abject et concret. Au risque de faire preuve de fatalisme, il semblerait presque qu’il faille de toute manière composer avec ces séquences typiques des séries actuelles. Bref. En dehors de ça, cette saison opère un changement visuel positif, probablement apporté par l’augmentation du budget. Effectivement, les scènes d’extérieur sont beaucoup plus nombreuses, tournées pour certaines en Italie, et le résultat gagne immédiatement en authenticité. La fiction donne moins l’impression de se dérouler en huis clos et sort ses personnages de leur microcosme étouffant. Par ailleurs, les vues d’ensemble sur Rome et autres villes sont très appréciables d’autant plus que les effets spéciaux parfois un peu trop visibles de […]

En lire plus...

Borgia (saison 1)

Par , le 3 novembre 2015
Borgia (saison 1)

Simple coïncidence ou non, les Borgia ont récemment bénéficié d’un traitement plus que privilégié au sein du petit écran. Effectivement, outre The Borgias dont nous avons déjà discuté par ici, une seconde série a tenté d’illustrer le destin de cette famille continuant de fasciner les foules : Borgia. Cette fois, il s’agit d’une production franco-allemande créée par Tom Fontana à qui l’on doit Oz. Bien qu’elle soit terminée et constituée de trois saisons, c’est la première qui nous intéresse aujourd’hui. Ses douze épisodes de cinquante-deux minutes furent diffusés sur Canal+ en octobre et novembre 2011 ; à noter que le dernier dispose d’un quart d’heure additionnel. Aucun spoiler. Italie, années 1490. Au Vatican, le pape Innocent III est assez âgé et montre des signes de faiblesse. Les cardinaux savent que son heure est proche et plusieurs s’affairent dans l’idée d’obtenir la tiare pontificale. L’un d’entre eux, l’Espagnol Rodrigo Borgia, ne recule devant rien pour arriver à ses fins, déjoue des complots, en manigance d’autres et, progressivement, gagne en pouvoir. Même s’il se dit homme de foi, il ne parvient jamais à taire son goût immodéré pour les plaisirs charnels et est déjà père de plusieurs enfants. Il veille d’ailleurs à ce que chacun d’entre eux continue d’asseoir la réputation et la toute-puissance de sa famille. Ce serait mensonger que d’affirmer que la comparaison entre les deux fictions télévisées est aisément évitable. Il paraît en effet très compliqué de ne pas s’attarder sur leurs différences et d’avoir, de la sorte, une préférence pour l’une […]

En lire plus...

Page 1 sur 3123