Earthsea | Terremer : La Prophétie du sorcier (mini-série)

Par , le 16 novembre 2016
Earthsea (mini-série)

Entre la fin des années 1990 et le début du XXIè siècle, les productions de la société Hallmark Entertainment, depuis devenue Sonar Entertainment, passaient très régulièrement à la télévision française. C’est ainsi que j’en ai regardé un bon paquet ; plusieurs comme Merlin, Dinotopia et Cleopatra ont déjà eu leur quart d’heure de gloire ici. J’ai pour projet probablement un peu idiot de revisionner tout ça au fur et à mesure. Pour l’heure, place à Legend of Earthsea, plus tard raccourcie en Earthsea, et connue dans nos vertes contrées sous l’intitulé Terremer : La Propéthie du sorcier. Cette mini-série de deux épisodes de quatre-vingt-dix minutes chacun fut diffusée les 13 et 14 décembre 2004 sur Syfy. Elle adapte à sa manière les premiers romans A Wizard of Earthsea et The Tombs of Atuan du cycle de fantasy Earthsea (Terremer en version française) créé par Ursula K. Le Guin. Aucun spoiler. Le jeune Ged vit dans un petit village avec son père travaillant comme forgeron. La logique voudrait qu’il embrasse cette profession et s’en satisfasse, mais ce n’est pas du tout le cas. En son for intérieur, il est convaincu d’être destiné à de grandes choses. Alors qu’il commence à découvrir de mystérieux pouvoirs magiques et être envahi par une même vision tournant en boucle, le roi Tygath cherche de son côté à conquérir Earthsea dans son intégralité. Pour cela, ce vil individu cupide tente de libérer les Innommables, des démons susceptibles de lui apporter le don d’immortalité. Le monde entier s’apprête à plonger dans […]

En lire plus...

Tut | Toutânkhamon : Le Pharaon maudit (mini-série)

Par , le 24 août 2016
Tut (mini-série)

Qui dit production se déroulant dans l’Antiquité signifie que je vais m’y intéresser à un moment donné. Alors si en plus elle pose ses décors en Égypte, je ne cours pas, je vole. C’est donc sans aucune surprise que j’ai regardé la mini-série canadienne Tut, plus connue en France sous l’appellation Toutânkhamon : Le Pharaon maudit – Tut comme Tutankhamun en anglais. Constituée de trois épisodes d’une heure et demie chacun, elle fut diffusée sur Spike TV les 19, 20 et 21 juillet 2015. Aucun spoiler. Thèbes, 1332 avant J.-C. Le pharaon Akhenaton se meurt, empoisonné par l’un de ses plus fidèles serviteurs. Avant de décéder, il s’accorde le temps d’assurer sa succession en plaçant sur le trône son fils, Toutânkhamon, alors seulement âgé de neuf ans. Tout en composant avec les complots et autres luttes de pouvoir nourrissant le palais dont il ne sort guère, le petit garçon doit ainsi apprendre à rapidement grandir afin de mener l’Égypte vers la gloire et la prospérité. Sûrement échaudée par la médiocre Cleopatra et l’horrible The Cleopatras, je ne partais pas du tout en terrain conquis, m’attendant à soupirer devant un probable ramassis de bêtises et maintes prises de liberté. Rien que le postulat de base tendrait à me hérisser les poils. Entre l’écorchement du nom de naissance du protagoniste qui, rappelons-le, est Toutânkhaton, ou les erreurs concernant la capitale d’Akhenaton et son véritable héritier, les passionnés d’Histoire ont déjà des raisons de s’irriter. Par un miracle totalement invraisemblable, j’ai réussi dès le […]

En lire plus...

Vikings (saison 3)

Par , le 20 avril 2016
Vikings (saison 3)

Alors que la première moitié de la quatrième saison de Vikings se termine aux États-Unis et qu’une cinquième a déjà été annoncée, il est l’heure de discuter de la troisième. Celle-ci se compose de dix épisodes diffusés sur History entre février et avril 2015. Aucun spoiler. Maintenant que Horik a été violemment déchu de son trône, Ragnar est devenu le nouveau roi. Il ne lui reste donc plus qu’à gouverner comme il se doit, ce qui ne l’enchante en réalité guère parce qu’il admet préférer s’occuper de sa ferme et des siens. Il n’a plus le choix, de toute manière, et pour ses premiers pas dans ce costume de souverain, l’idée est de retourner en Angleterre chercher les terres promises par son confrère, Ecbert. Après une première saison un peu trop didactique et une deuxième plus fluide et grandement épique, cette suite s’avère différente sur plusieurs registres. Elle laisse d’ailleurs assez perplexe, car si elle ne manque pas d’atouts, elle s’empêtre dans des intrigues secondaires à l’intérêt discutable ne menant pas à grand-chose de concret. De même, plusieurs personnages se placent en retrait et ne disposent que peu d’occasions de rayonner. Le constat se veut d’autant plus étonnant que le héros de la série, le fascinant Ragnar Lothbrok, ne détient pas beaucoup plus l’opportunité que d’autres d’être mis en avant. Si les premières années illustraient son ascension, celle-ci s’attarde surtout sur ses échecs autant intimes que sur un niveau plus global. La seconde moitié de la saison l’oublie totalement, l’isole […]

En lire plus...

Page 1 sur 11123410Dernière page »