Les Maîtres du pain (mini-série)

Par , le 22 février 2017
Les Maîtres du pain (mini-série)

Toujours dans l’optique de faire du tri dans diverses affaires, je suis tombée sur un DVD que mes parents avaient visiblement obtenu gratuitement avec leur magazine de télévision. Je me suis dit que c’était l’occasion de rafraîchir de vieux souvenirs, car effectivement, j’ai regardé Les Maîtres du pain lors de son passage à l’antenne. Pourtant, si je calcule bien, j’étais très jeune ! Ou bien était-ce dans le cadre d’une rediffusion ? Bref, on s’en fiche. La grosse blague, c’est que j’ai réalisé après coup que le DVD en question ne comporte qu’une partie de la production, mais il s’agit là d’une autre histoire. Cette mini-série française créée par Hervé Baslé (Entre terre et mer) adaptant le roman de Bernard Lenteric se constitue de trois épisodes de cent cinq minutes chacun qui furent diffusés sur France 2 les 20, 21 et 22 décembre 1993. Aucun spoiler. Nuit de Noël 1928, Perpezac, en Corrèze. Le boulanger Jérôme Corbières s’active au fournil pendant que Jeanne, son épouse, s’apprête à accoucher pour la première fois, après une décennie à attendre un miracle. Malheureusement, l’enfant tant désiré ne vient pas, ce qui plonge le couple dans une tristesse d’autant plus que accablante que la jeune femme apprend sa stérilité. Connaissant le souhait de son mari de devenir un jour père, elle décide de quitter le foyer et retourner chez ses parents. Mais c’est sans compter sur l’amour de Jérôme qui choisit d’adopter deux garçons d’une dizaine d’années pour notamment leur transmettre son goût du pain, en espérant que […]

En lire plus...

Fais pas ci, fais pas ça (saison 8)

Par , le 25 janvier 2017
Fais pas ci, fais pas ça (saison 8)

La fin de Fais pas ci, fais pas ça est désormais actée, mais avant cela, discutons de son avant-dernière saison, la huitième. À l’instar de la précédente, elle se constitue de six épisodes qui furent diffusés sur France 2 en février 2016. Aucun spoiler. Les Lepic nous avaient quittés de manière fracassante en annonçant leur déménagement en Sologne. Ils y vivent donc dorénavant et aident Christophe et Tiphaine à gérer leur gîte perdu au milieu de nulle part. L’ambiance s’avère assez moribonde, car les clients ne s’y pressent pas. Et pour cause, entre l’absence de connexion Internet, les conditions météorologiques peu avenantes, une sorte de gouvernante sortie tout droit d’un film d’horreur, des chauffages ne fonctionnant guère et maints autres éléments, rien n’est fait pour créer un cadre convenable. Tandis que Renaud s’accroche, Fabienne se morfond, rêvant de retourner à Sèvres dans leur maison dont ils n’ont en plus perçu pour l’instant que 10 % du prix de vente ! Comme tout le monde s’en doute, la famille revient rapidement en région parisienne et cet interlude provincial ne sert vraiment à rien, même pas à divertir convenablement. De toute manière, l’intégralité de la saison lance des idées disparates, n’approfondit pas quoi que ce soit et oublie d’injecter une franche dimension humoristique ou enthousiasmante. Seul le capital sympathie pour ces personnages devenus attachants permet de ne pas trop soupirer bien qu’avouons-le, certains d’entre eux se sont transformés en de vraies parodies d’eux-mêmes. L’épouse Lepic symbolise à merveille cette perte d’authenticité avec cette absence de […]

En lire plus...

Entre terre et mer (mini-série)

Par , le 14 décembre 2016
Entre terre et mer (mini-série)

Bien avant l’ouverture de Luminophore, je regardais évidemment déjà des séries. Enfant, j’étais amatrice des sagas françaises s’installant souvent au cours de la période estivale. Ça m’amuserait assez d’en revoir quelques-unes et de les passer à la moulinette sur ce blog, d’ailleurs. Dès décembre 1997, je me trouvais donc devant ma télévision pour tester sur France 2 Entre terre et mer. Hervé Baslé adapte ici son propre roman du même nom sorti un peu plus tôt et y ajoute le sous-titre Le grand banc. Depuis 2015, l’histoire est également transposée en BD dans un triptyque d’Erwan Le Saëc et Pascal Bresson. La mini-série nous concernant aujourd’hui se constitue de six épisodes durant chacun approximativement cent cinq minutes. Pour l’anecdote, notons que l’affiche annonce un film, probablement pour une question de prestige, car nous savons tous que le petit écran ne mérite pas ses lettres de noblesse… Aucun spoiler. 1920, les monts d’Arrée, en Bretagne. Pierre Abgrall vient d’inhumer sa mère et choisit de quitter sa campagne natale pour aller travailler comme saisonnier sur le littoral. Il se rapproche de Saint-Malo où il s’y fait embaucher par Jeanne, l’épouse du patron du bateau La Charmeuse, parti en mer depuis plusieurs mois y pêcher la morue. Le contact avec l’océan lui plaît, le fascine et le retour au pays de ces marins lui donne envie de voguer avec eux sur le grand banc, autour de Terre-Neuve. L’intérêt qu’il porte à Marie, la jolie lavandière, n’est pas étranger à cette décision susceptible de bouleverser […]

En lire plus...

Page 1 sur 11123410Dernière page »