Mukodono 2003 | ムコ殿 2003

Par , le 16 octobre 2015

Si, à l’instar de nombreux pays, le Japon n’hésite jamais à proposer un remake d’une fiction à succès, il n’est pas si commun que de le faire seulement deux ans après l’original. Après Mukodono!, place à Mukodono 2003. Il ne s’agit en aucun cas d’une suite de la production susnommée, les deux pouvant en plus être regardées séparément sans aucun problème. Celle qui nous concerne aujourd’hui fut diffusée sur Fuji TV entre avril et juin 2003 ; elle comporte onze épisodes et seul le premier est doté de quinze minutes de plus que les quarante-cinq habituelles. Aucun spoiler. Sakuraba Yûichirô est une superstar adulée sur l’archipel nippon. Artiste aux multiples casquettes, il créé l’émeute partout où il passe. Bien qu’il cultive consciencieusement son image de playboy charismatique, il est en réalité bien plus terre à terre, voire assez niais. Quand il rencontre Ishihara Minami, c’est le coup de foudre instantané. Même s’il sait que l’épouser risque de corser son quotidien, il s’en fiche et choisit de s’installer dans sa belle-famille plutôt survoltée. Avant de commencer Mukodono 2003, je croyais qu’elle se déroulait après Mukodono! et continuait de mettre en avant les aventures du […]

En lire plus...

L’automne 2015 des j-dramas

Par , le 9 octobre 2015

Alors que les arbres commencent à perdre leurs feuilles, c’est l’heure de voir la télévision japonaise se parer de nouvelles couleurs. Vous devez dorénavant connaître le principe de ces billets, à savoir que les productions m’intéressant le plus – pour des raisons parfois hautement discutables – disposent d’une petite étoile (★) à la fin de leur description. Comme d’habitude, seuls les renzoku sont abordés, les tanpatsu étant volontairement mis de côté. (Si l’affiche, le lien vers le site officiel ou la page Drama Wiki ne sont pas indiqués ici, c’est qu’ils ne sont pas encore disponibles ; je les ajouterai dès que possible. Il en va de même en ce qui concerne le synopsis de certaines séries.) 5-ji Kara 9-ji Made Chaîne : Fuji TV Début : 12 octobre 2015 Site officiel – Fiche Drama Wiki Le getsuku de la saison de Fuji TV adapte le shôjo manga d’Aihara Miki, toujours en cours à l’heure actuelle et disponible en France sous le titre From 5 to 9. L’héroïne incarnée par Ishihara Satomi enseigne l’anglais dans un lycée et rêve de partir vivre à New York. Alors qu’elle n’a encore jamais eu de […]

En lire plus...

Honjitsu mo Hare. Ijô Nashi | 本日も晴れ。異状なし

Par , le 2 octobre 2015

L’opération vidage de mon stock de séries japonaises se poursuit avec Honjitsu mo Hare. Ijô Nashi dont le titre à rallonge peut être très approximativement traduit en il fait beau aujourd’hui ; il n’y a pas d’incidents à relever. Elle n’est constituée que de neuf épisodes diffusés sur TBS entre janvier et mars 2009 ; le premier dure quinze minutes de plus que les quarante-cinq usuelles. Les scénarios inédits se noyant désormais dans les adaptations, il convient d’en saluer un lorsque l’on y est confronté. En l’occurrence, c’est Fujimoto Yuki (Love Revolution, Chiritotechin) qui s’en est chargé. Aucun spoiler. Un policier au sang chaud habitué à pourchasser les yakuzas de Tôkyô est muté sur une île isolée de l’archipel d’Okinawa. Au départ, les autochtones ne voient pas son arrivée d’un très bon œil puisqu’il ne risque pas de servir à grand-chose tant tout y est calme. Mais grâce à son sourire et son entrain, il prouve rapidement qu’il est en mesure de s’intégrer à la vie locale. À l’instar d’un peu trop de fictions sommeillant dans mes dossiers, je n’ai aucune idée de pourquoi celle-ci s’y est retrouvée. Elle ne m’intéresse nullement […]

En lire plus...