Soredemo Ikite Yuku

//Soredemo Ikite Yuku

Soredemo, Ikite Yuku | それでも、生きてゆく

Par , le 8 septembre 2012

Puisque cela faisait un petit moment que je n’avais pas regardé quelque chose avec Eita, j’ai eu envie il y a quelques semaines de le retrouver. C’est ainsi que mon choix s’est porté sur Soredemo, Ikite Yuku, déjà repéré dans la sélection des j-dramas de l’été 2011. Ayant lu un peu tout et son contraire concernant cette série, je n’avais aucune idée de ce qu’elle pouvait valoir et j’étais donc plutôt curieuse. Composée de onze épisodes de quarante-cinq minutes à l’exception du premier rallongé de quinze minutes, elle fut diffusée sur Fuji TV entre juillet et septembre 2011. Le scénario a été écrit par Sakamoto Yûji, également derrière d’autres renzoku comme Mother, Last Christmas, Chase ou encore Makete, Katsu, actuellement en cours de diffusion sur NHK.  Soredemo, Ikite Yuku signifie approximativement en français et pourtant, je dois continuer de vivre. Aucun spoiler. Par un bel après-midi ensoleillé de 1996, la petite Fukami Aki est assassinée de sang froid par un adolescent, Misaki Fumiya, et laissée pour morte dans un lac environnant. Quinze ans plus tard, les deux familles tentent de continuer de vivre malgré leur difficile passé.     Son titre et le synopsis peuvent le laisser croire, Soredemo, Ikite Yuku semble être un mélodrame. On imagine immédiatement des scènes supposées poignantes fabriquées de toutes pièces, des invraisemblances et des excès car c’est bien connu, les héros doivent subir une multitude de drames avant de finir par mourir de la manière la plus tragique qu’il soit. Or, cette série prend […]

En lire plus...