Mother | マザー

Par , le 13 septembre 2017

Il aura fallu attendre plusieurs années pour que j’ose lancer Mother, la série ayant vraiment révélé Sakamoto Yûji au public international. Les onze épisodes la constituant furent diffusés sur NTV entre avril et juin 2010. Comme souvent, le premier et le dernier ont été rallongés, de vingt-cinq minutes pour l’un et de quinze pour l’autre. Forts du succès de cette production, quelques pays comme la Turquie et la Corée du Sud ont plus récemment proposé leur remake. Aucun spoiler. Bien qu’elle n’en ait pas la vocation, la scientifique Suzuhara Nao travaille comme institutrice remplaçante dans une école primaire, sur l’île de Hokkaidô. La ruralité de la région et les dures conditions climatiques s’accordent avec son tempérament effacé, impassible. Pourtant, quand elle remarque qu’une de ses élèves est maltraitée par sa mère et le compagnon de celle-ci, elle décide d’agir en écoutant uniquement son cœur. Elle kidnappe alors la petite Reina et s’enfuit. Loin. Le plus loin possible, pour sauver cette enfant et lui offrir une vraie vie. Elle est désormais sa maman et compte bien la protéger. Coûte que coûte. L’affiche et le synopsis ne laissent guère de doute sur […]

En lire plus...

Atsu-hime | 篤姫

Par , le 13 février 2015

Avec l’époque Sengoku et ses perpétuelles batailles, la chute du shogunat Tokugawa doit figurer parmi les périodes les plus retranscrites dans les médias japonais. Sans grande surprise, les taiga en font la part belle et n’hésitent pas à multiplier les angles d’approche afin de l’illustrer sous différentes facettes. En l’occurrence, la série historique Atsu-hime s’attarde sur une vision féminine plutôt inédite. Composé de cinquante épisodes diffusés sur NHK entre janvier et décembre 2008, ce j-drama adapte le roman du même nom de Miyao Tomiko et a été scénarisé par Tabuchi Kumiko, elle qui s’est justement occupée récemment de Gô. Aucun spoiler. Ce 47è taiga illustre le parcours atypique de Katsu, la fille d’un samouraï de la province de Satsuma, au cours du XIXè siècle. Alors que rien ne la destine à une telle existence, elle épouse l’un des derniers shoguns du pays et se voit offrir l’opportunité d’influencer à sa façon les évènements.       La passionnée d’Histoire que je suis n’allait pas s’arrêter en si bon chemin après avoir mis les pieds dans l’incroyable monde des taiga via le solide Fûrin Kazan. Effectivement, il me paraissait évident que […]

En lire plus...