L’été 2017 des j-dramas

Par , le 5 juillet 2017

Nous voilà déjà repartis pour une nouvelle salve de séries japonaises. L’été étant une période creuse, les sorties sont moins fréquentes qu’à l’accoutumée. À l’instar des derniers récapitulatifs, j’ai décidé de ne proposer qu’une sélection plus succincte que par le passé. Les productions m’intéressant le plus – pour des raisons parfois hautement discutables – disposent d’une petite étoile (★) à la fin de leur description. Comme d’habitude, seuls les renzoku sont abordés, les tanpatsu étant volontairement mis de côté. (Si l’affiche, le lien vers le site officiel ou la page Drama Wiki ne sont pas indiqués ici, c’est qu’ils ne sont pas encore disponibles ; je les ajouterai dès que possible. Il en va de même en ce qui concerne le synopsis de certaines séries.) Aishitetatte, Himitsu wa Aru Chaîne : NTV Début : 16 juillet 2017 Site officiel – Fiche Drama Wiki Afin de protéger sa mère victime de violence conjugale, un garçon assassina son père et réussit à faire passer ce meurtre comme une banale affaire de disparition. Quelques années plus tard, alors qu’il étudie dans l’espoir de devenir avocat, il rencontre une jeune femme dont il tombe amoureux. […]

En lire plus...

L’hiver 2010 des j-dramas

Par , le 16 janvier 2010

Le froid a sérieusement commencé à pointer le bout de son nez, pas d’hésitation nous sommes bien en hiver. Et qui dit nouvelle saison, dit de nouveaux j-dramas ! Toutefois, je ne peux pas dire être franchement attirée par un grand nombre de ces nouvelles séries… Que ce soit au niveau du synopsis ou même des distributions, je trouve cette saison à première vue bien faible. On verra en mars ce qu’il en aura été en réalité. Yamato Nadeshiko Shichi Henge | ヤマトナデシコ七変化 Chaîne : TBS Début : 15 janvier 2010 Site officiel – Fiche Drama Wiki Synopsis : Le confort d’une villa gratuit ou le loyer triplé… Il suffira aux quatre adolescents qui la louent actuellement d’héberger Sunako, la nièce de la propriétaire, et d’en faire une lady avant le retour de sa tante. Simple… en apparence. En effet, la jeune Sunako se révèle être quelqu’un d’apparence plutôt négligée. Fascinée par le morbide et le gore ( du style tête de mort, squelette, film d’horreur), les gens doutent souvent de son appartenance à l’espèce humaine; elle a renié toute forme de beauté et de communication avec le reste du […]

En lire plus...

(Galerie) Toda Erika | 戸田恵梨香

Par , le 21 décembre 2009

Continuons les galeries avec une nouvelle actrice japonaise. Vous m’en voyez désolée si cela n’intéresse pas la majorité d’entre vous, mais j’admets que récupérer des photos se révèle très facile lorsque les artistes en question sortent des photobooks à la pelle. Oui, je suis une vile paresseuse. Bref, parlons donc de Toda Erika. Née en 1988, elle a déjà une filmographie plutôt impressionnante et joue autant pour la télévision que pour le cinéma. Ses rôles notables sont pour le moment ceux qu’elle a eus dans LIAR GAME, Code Blue, Ryûsei no Kizuna ainsi que dans les films Death Note. Personnellement, je la trouve très mignonne, très kawaii si je peux me permettre. C’est généralement un côté qui plaît bien aux Japonais, d’ailleurs. Du point de vue de l’interprétation, ça va, je n’ai pas de gros reproches à émettre. Bref, il s’agit d’une comédienne semblant sympathique et que j’aime assez croiser dans ce que je regarde. Enfin, si l’on exclut Hana Yori Dango 2 où j’ai eu des envies de meurtre incroyables.

En lire plus...