Gakkô ja Oshierarenai! | 学校じゃ教えられない!

Par , le 20 décembre 2017

Malgré toute la qualité de la plupart des travaux du scénariste Sakamoto Yûji, je me suis dit que ce ne serait pas un mal que de changer temporairement de fusil d’épaule. C’est pourquoi je me suis dernièrement consacrée à un autre ayant tout pour mon intérêt : Yukawa Kazuhiko (Magerarenai Onna, Mahiru no Tsuki). Attaquons-nous à la série Gakkô ja Oshierarenai!, constituée de dix épisodes diffusés sur NTV entre juillet et septembre 2008 ; le premier détient quinze minutes additionnelles. Aucun spoiler. Le lycée Tôai était encore jusqu’à peu uniquement dédié aux filles. Parce qu’il commence à battre de l’aile, son équipe administrative accepte d’ouvrir les portes aux garçons. Seuls cinq d’entre eux intègrent les rangs de l’établissement dès la nouvelle rentrée. S’ils croient dans un premier temps arriver dans un harem, ils réalisent qu’il va peut-être plutôt leur falloir survivre dans cet environnement parfois presque hostile. Heureusement, leur jeune et fraîche professeure principale est là pour les aider et les mener vers le succès.     Impossible de le cacher, Gakkô ja Oshierarenai! ne me disait rien qui vaille sur le papier. Comme je l’ai déjà répété à maintes reprises, le cadre […]

En lire plus...

Blackboard | ブラックボード

Par , le 12 décembre 2014

Les séries japonaises se déroulant au sein d’une école pullulent depuis plusieurs décennies. Ne nions pas qu’elles finissent toutes par se ressembler et qu’elles reposent quasi systématiquement sur un schéma identique. Qui plus est, elles ont le malheur de chercher surtout à plaire à une tranche adolescente. Bien sûr, il existe plusieurs contre-exemples et le tanpatsu Blackboard fait partie de ceux-ci. Composé de trois épisodes d’approximativement deux heures chacun, il fut diffusé sur TBS les 5, 6 et 7 avril 2012. Inoue Yumiko (Shiroi Kyotô, Engine, Shiawase ni Narô yo, Pandora, Samurai High School) s’est chargée du scénario de cette fiction. Aucun spoiler. Trois générations. Trois professeurs. Trois individus essayant tant bien que de mal de mener à bien les missions de leur noble profession. De prime abord, Blackboard s’intéresse non pas aux élèves, mais aux professeurs et, honnêtement, cela fait grandement plaisir, car elle s’y prend sérieusement et évite les écueils et poncifs habituels des productions de ce genre. Qui plus est, son approche est plutôt originale puisqu’à travers ses parties, elle s’attarde sur des périodes différentes. À l’exception du métier de leur héros et de quelques éléments ténus […]

En lire plus...