Hotaru no Hikari | ホタルノヒカリ (saison 1)

Par , le 4 septembre 2015

Après toutes ces reliques du petit écran japonais nous ayant occupés récemment, il est l’heure de revenir à une fiction plus jeune ; bien qu’en y réfléchissant, elle commence aussi à dater. Toutefois, elle est probablement plus connue et affectionnée parmi les amateurs, sûrement parce que la comédie romantique a toujours la cote. Discutons donc de Hotaru no Hikari si vous le voulez bien, et plus particulièrement de sa première saison constituée de dix épisodes diffusés sur NTV entre juillet et septembre 2007 ; le premier et le dernier sont rallongés d’une dizaine de minutes. Il s’agit d’une adaptation du josei manga en quinze tomes du même nom de Hiura Satoru, publié entre 2004 et 2009 au Japon, et disponible en France sous le titre Hotaru. Fort du succès de ce passage à la télévision, la série a repris l’antenne en 2010 avant de se conclure en 2012 avec un film ; les deux seront traités plus tard sur Luminophore. Aucun spoiler. Amemiya Hotaru mène une existence paisible lui convenant parfaitement. Le jour, elle travaille dans une entreprise de design intérieur, collabore gaiement avec ses collègues et s’apparente à l’archétype de la jeune […]

En lire plus...

Galileo | ガリレオ (saison 1)

Par , le 1 mai 2015

Après avoir regardé maintes adaptations d’œuvres du romancier Higashino Keigo, il fallait bien que je me penche sur l’un de ses succès les plus notables, surtout que sa version télévisée dormait dans mes archives depuis plusieurs années. Outre Byakuyakô, Meitantei no Okite, Shukumei et beaucoup d’autres, l’écrivain est surtout connu pour les aventures de Yukawa Manabu narrées dans Galileo. À l’origine se trouve d’abord un livre, Tantei Galileo, publié au Japon en 1998, et il comporte de nombreuses suites et dérivés. D’ailleurs, la fiction dont nous allons discuter aujourd’hui se base justement sur Tantei Galileo, mais également sur Yochimu datant de 2000. Pour l’heure, ne sera traitée que la première saison du j-drama, car évidemment, fort de sa réussite, la chaîne en a profité pour poursuivre les transpositions à l’écran, le petit comme le grand. Le renzoku en question possède dix épisodes diffusés sur Fuji TV entre octobre et décembre 2007 ; le premier et le dernier disposent de quinze minutes additionnelles aux quarante habituelles. Aucun spoiler. Une jeune inspectrice de police encore plutôt naïve et un brillant physicien excentrique s’associent pour résoudre des affaires criminelles régulièrement fort curieuses. Pour peu que […]

En lire plus...