KIBA: Ankoku Kishi Gaiden | 呀: 暗黒騎士鎧伝

Par , le 11 septembre 2015

Six ans après m’être lancée dans les tokusatsu à travers GARO, je reprends enfin le chemin de l’univers de cette série qui, depuis, s’est transformée en véritable franchise. Avant de s’attaquer aux choses sérieuses en discutant de la deuxième salve d’aventures du héros Makai, il est l’heure de traiter d’un bonus assez spécial sorti directement en vidéo le 3 septembre 2011. KIBA: Ankoku Kishi Gaiden, soit littéralement KIBA : une histoire à part du Chevalier noir, est un récit parallèle s’installant vers la fin de la première saison de la fiction télévisée. Il ne dure que quarante-six minutes et n’est pas nécessaire à la compréhension de l’intrigue générale. Aucun spoiler. Kaoru est retenue captive par Barago qui lui raconte son passé, ses motivations et le pourquoi de sa haine des Horrors et de ceux les combattant. Bien qu’il fasse figure du principal antagoniste des débuts de GARO, Barago (Kyômoto Masaki – Kôkô Kyôshi) n’est pas le personnage le plus intéressant ou charismatique. Il n’empêche que la production a visiblement souhaité l’approfondir et tenté de lui apporter une certaine humanité. L’idée est assez pertinente, mais l’épisode en tant que tel sort un […]

En lire plus...

Kaneko Misuzu Monogatari | 金子みすゞ物語

Par , le 3 décembre 2014

Certains traducteurs effectuant un travail d’orfèvre, il est presque normal de surveiller leurs choix en matière de séries. C’est justement pour cette raison que Kaneko Misuzu Monogatari s’est retrouvé sur mon écran. Sans la caution de la EarthBuri Team, je n’aurais peut-être jamais eu vent de ce tanpatsu. Composé d’un unique épisode de deux heures, il fut diffusé sur TBS le 9 juillet 2012. Aucun spoiler. Printemps 1920, Kaneko Teru, dix-sept ans, vient de terminer le lycée. Passionnée de poésie, elle espère un jour pouvoir publier quelques-uns de ses travaux dans un magazine. En attendant, elle se plaît à rêver. Elle est loin de se douter que son souhait se verra réalisé, mais qu’elle finira par progressivement s’étioler… À la lecture de son titre signifiant l’histoire de Kaneko Misuzu, les plus cultivés d’entre vous auront peut-être immédiatement compris quelle était la thématique de ce tanpatsu. Effectivement, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une biographie puisque Kaneko Misuzu a réellement existé et, d’ailleurs, a marqué un grand nombre de personnes. Ce n’est pas la première fois que sa vie est transposée de la sorte ; le film Misuzu sorti en 2001 – avec […]

En lire plus...