The Originals (saison 1)

Par , le 24 mars 2015

C’est avec une certaine surprise que les téléspectateurs de The Vampire Diaries ont appris début 2013 que celle-ci allait donner naissance à une petite sœur sobrement intitulée The Originals. Tout d’abord amorcée par l’épisode 4×20, cette création de Julie Plec a ensuite pris son envol sur The CW grâce à une première saison de vingt-deux épisodes passés entre octobre 2013 et mai 2014. Une seconde est déjà en cours de diffusion sur la chaîne. Les deux productions peuvent être regardées indépendamment les unes des autres sans aucune difficulté. Aucun spoiler. Niklaus Mikaelson retourne à La Nouvelle-Orléans qu’il a quittée malgré lui il y a près d’un siècle. Lorsqu’il y remet les pieds, il constate que son ancien protégé, Marcel, est toujours en vie et règne désormais sur la ville en maître absolu. Jaloux, l’hybride immortel décide de récupérer coûte que coûte ce qu’il juge lui appartenant. Ce n’est pas la seule bataille qu’il doit mener, car, miraculeusement, il s’apprête à devenir père. Sorcières, loups-garous et maintes créatures s’entremêlent dans un microcosme où tous les coups sont permis, surtout quand les liens du sang entrent en compte. En dépit d’un backdoor pilot très peu […]

En lire plus...

Stargate Atlantis (saison 5)

Par , le 2 septembre 2011

Si Stargate Universe s’est terminée dernièrement aux États-Unis, refermant les portes de la franchise à la télévision, c’est Stargate Atlantis qui s’est conclue chez moi au terme de sa cinquième saison. Composée de vingt épisodes, elle est passée entre juillet 2008 et janvier 2009 sur Sci-Fi, désormais SyFy. L’annonce de l’annulation est tombée au cours de la diffusion et la série ne possède donc pas de réelle fin. Un téléfilm, Stargate : Extinction, est supposé conclure en bonne et due forme la série mais aux dernières nouvelles, il ne serait plus d’actualité. Aucun spoiler. Si j’ai été une grande fan de Stargate SG-1, ce fut moins le cas concernant Stargate Atlantis. Je crois que la série est arrivée au moment où mon intérêt pour SG-1 commençait à faiblir et la diffusion anarchique de M6 n’a pas aidé à me faire réellement apprécier le spin-off. Cela ne m’avait pas empêché de passer du bon temps devant la saison trois. A contrario, la quatrième me laissa fin 2009 une impression très amère. C’est dans ce contexte que j’ai lancé la dernière saison, me demandant si j’allais autant m’ennuyer et partant, avouons-le, avec […]

En lire plus...