Articles contenant le tag “Tiger & Dragon”

Kôkô Kyôshi (2003) | 高校教師

Par , le 23 février 2012

Kôkô Kyôshi (2003)

C’est un peu par hasard qu’il y a quelques mois, je suis tombée sur le synopsis de Kôkô Kyôshi. Le trouvant différent et assez osé, je me suis dit qu’il serait bien pour débuter l’année. Il ne sera aujourd’hui question que de la version datant de 2003. Il existe effectivement deux autres renzoku, un de 1974 et un autre de 1993 ainsi qu’un film, de 1993 toujours. Le premier renzoku est introuvable (ou alors il est bien caché) mais le second est disponible au moins en VOSTA. Pour une fois je fais les choses à l’envers en débutant par le plus récent mais j’envisage de tester la version de 1993 un de ces jours. Ce ne sont ni des suites, ni des remakes. Ils prennent juste place dans le même lycée. Le titre se prononce kôkô kyôshi (bien qu’on le trouve surtout transcrit koukou kyoushi) et signifie approximativement le professeur du lycée. Kôkô Kyôshi (2003) fut diffusé sur TBS entre janvier et mars 2003 et comporte onze épisodes. Les premier et dernier durent cinq minutes de plus que les 45 habituelles. C’est Nojima Shinji qui est au scénario, celui-même qui s’est occupé par la suite de Love Shuffle, de Pride ou encore de Bara no nai Hanaya. Aucun spoiler. Machida Hina est une jolie jeune fille allant dans un lycée pour filles. Assez banale, elle souffre de mener une vie aussi plate et dénuée d’intérêt. Afin de pimenter son existence, elle s’approche de Kudô Beniko, une autre lycéenne ayant déjà été renvoyée temporairement et qui a de nombreuses connaissances masculines. Un soir, Hina rencontre un jeune homme avec qui elle sympathise immédiatement. Se faisant passer pour une styliste de vingt ans, elle accepte d’aller chez lui y passer la nuit… Le lendemain matin, elle quitte l’appartement en catimini et retourne […]

En lire plus...

Ao to Shiro de Mizuiro | 青と白で水色

Par , le 17 février 2012

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas regardé une série télévisée avec Oguri Shun. En tout début d’année, j’ai donc décidé de retourner faire une petite visite dans sa filmographie. Enfin, dans mes dossiers plutôt vu tout ce que je possède où il apparaît ne serait-ce qu’une seconde. Hum. C’est ainsi que mes yeux se sont posés sur Ao to Shiro de Mizuiro dont je n’avais jamais entendu parler. Il s’agit d’un tanpatsu constitué d’un seul épisode de 46 minutes. Il est passé sur NTV le 1er décembre 2001. Il remonte donc à un certain temps. Son titre signifie approximativement le bleu et le blanc forment un bleu clair. À noter que son scénariste, Sakurai Tsuyoshi, s’est occupé en partie de celui de Marumo no Okite. Aucun spoiler. Uchiyama Kaede et Shiina Kasumi étaient autrefois amies. Alors qu’elles sont maintenant au lycée, Kasumi brutalise continuellement Kaede qui se laisse faire en silence. Cette dernière essaye tous les jours d’ouvrir la porte qui mène au toit de l’école mais elle n’y arrive pas. Elle rencontre par hasard un autre lycéen, Kishida Takumi, expert en crochetage de serrure. Elle lui demande alors de l’aider. Si le synopsis ne paraît pas foncièrement intéressant, l’épisode l’est, lui. Anciennes amies, Kaede et Kasumi ne se parlent désormais plus. Kaede semble toujours apprécier celle qui a été sa confidente jusque-là mais elle ne récolte que des brimades. Victime d’ijime, tout le monde l’intimide et n’hésite pas à la faire souffrir. Jour après jour. Les brimades semblent par ailleurs aller crescendo. Pour autant, Kaede ne réagit pas et se laisse marcher sur les pieds. C’est la jolie et douce Miyazaki Aoi qui lui offre ses traits et qui est, comme toujours, naturelle et tout en finesse. Kasumi est quant à elle interprétée par la tout […]

En lire plus...

Clone Baby | クローンベイビー

Par , le 30 janvier 2012

Clone Baby

Rapidement citée lors de ma petite sélection de l’automne 2010, Clone Baby s’est finalement retrouvée sur mes écrans en décembre 2011. Bien que son nom ne le laisse pas supposer, la série est japonaise. Composée de onze épisodes de vingt-deux minutes, elle fut diffusée sur TBS entre octobre et décembre 2010 dans un tout nouveau créneau horaire. C’était en effet la première fois que la chaîne passait une série le vendredi entre 0h20 et 0h50, créneau dorénavant appelé le Friday Break. Depuis on a pu y voir Heaven’s Flower, Ôran Kôkô Host Club ou dernièrement Kaitô Royale. La chaîne avait dit en octobre 2010 avoir pour ambition de proposer des programmes différents de ses habitudes. Aucun spoiler. Des jeunes tous nés le 7 juillet de la même année meurent dans des circonstances étranges. Chacun est retrouvé avec un ou plusieurs organes en moins. Outre les circonstances de leur décès et leur date de naissance, ils possèdent un autre point commun, ils ont une tâche de naissance en forme d’astérisque. De l’autre côté de Tôkyô, Aoyagi Masamune souhaite se suicider et se retrouve poussé du haut d’un immeuble par un inconnu. Il se réveille toutefois quelques heures plus tard comme si de rien n’était. Au jeu des chaises musicales, il finit par ne rester plus qu’une seule chaise et tout le monde la veut… Pardon ? Vous trouvez l’histoire brumeuse ? Je vous assure que je n’y suis pour pas grand-chose ! Clone Baby a un scénario à première vue très alambiqué. Attendez, il est question de manipulations génétiques, d’éthique, d’amour, d’amitié, de trahisons, de piratage informatique ou encore de rires démoniaques. Vous secouez le tout, ceci à prendre au sens le plus littéral s’il-vous-plaît, et vous obtenez un cocktail bizarroïde. Aoyagi Masamune est donc un jeune un peu perturbé qui […]

En lire plus...