Tarzan | Jane et Tarzan (série complète) – Jane… Porter, I am Tarzan.

Plaçons le contexte : 2003, Smallville marche plutôt bien sur The WB donc les dirigeants décident de prendre un autre héros assez spécial et de raconter son histoire. Ce héros est Tarzan. Sauf que là il n’a pas sa Cheetah et ne se promène pas à moitié à poil dans la jungle. Son oncle, grand méchant qu’il est, l’a capturé pour s’approprier son héritage et l’a ramené avec lui dans la ville. Pauvre petit Tarzan, il est en train de dépérir car il ne peut plus passer de branche en branche avec sa liane. Mais la chance lui sourit puisque suite à un concours de circonstances dont je ne me rappelle plus (ça m’a tellement marqué voyez-vous) il croise le regard de Jane, une super flic, durant deux secondes et tombe raide dingue amoureux. Sauf que Jane a déjà quelqu’un dans sa vie, un boulet qu’elle va évidemment vite laisser tomber, c’est le cas de le dire ! Oui parce que le regard de braise de Tarzan a bouleversé son existence. Bref, Tarzan -la série- c’est ça. Huit épisodes dont seulement cinq ont été diffusés puisque les audiences n’étaient pas géniales. On se demande pourquoi.

Flash back vingt ans plus tôt, au coeur de la jungle, le jeune Tarzan (John Clayton) est laissé pour mort.
De nos jours dans New York, jungle d’acier et de verre, John Clayton alias Tarzan lutte contre le crime et contre son oncle qui l’a ramené de force et le garde prisonnier. N’écoutant que son instinct de Roi de la Jungle, il est aidé par Jane Porter, jeune détective pour le New York Police Departement.
Source : AnnuSeries.com

A la base j’aime bien l’histoire de Tarzan, je me rappelle que lorsque j’étais petite j’étais ultra fan d’une série sur cet homme de la jungle. Je suis persuadée que si je la revoyais j’en aurais des frissons d’horreur mais sait-on jamais. Il faudrait que je cherche le titre. Bref. Je partais donc avec des a-priori plutôt positifs d’autant plus que le casting est alléchant : Lucy Lawless ♥, Mitch Pileggi et Sarah Wayne Callies. Sauf que… ce fut huit épisodes atroces. J’en rigolais à m’en décrocher la mâchoire tellement les dialogues étaient navrants, les scenarii ridicules et complètement capilotractés et prévisibles. Le pire c’est que la série se prenait au sérieux… Tarzan est interprété par Travis Fimmel, un ancien top-model australien. Alors oui il s’agit là d’un beau gosse mais hum, il aurait dû oublier le métier d’acteur. Il est très mauvais, à côté Tom Welling mérite un Oscar. Sans parler de ce que les scénaristes ont fait de son personnage, il a une manière de se battre très étrange, limite bestiale. Il paraît évident qu’un homme sorti de la jungle calque son attitude sur celles des animaux mais là ça faisait franchement ridicule.

Personnellement j’ai bien ri devant cette série donc on peut peut-être l’apprécier en la regardant au 45ème degré. Même si apprécier est un bien grand mot. A noter que Tarzan a relativement bien fonctionné en France lors de sa diffusion sur TF1 en avril/mai dernier. Décidément, les français savent apprécier les séries de qualité ! Bien qu’elle ait été annulée, sa fin est tout à fait correcte. A dire vrai, je me demande comment ils auraient fait pour durer une saison complète.
Au fait, la filmographie de Travis Fimmel s’apparente à un désert. Comme c’est étrange :D