The Borgias (saison 3)

Par , le 1 septembre 2014

Bien que prévue pour se développer sur quatre saisons, The Borgias a été contrainte de s’arrêter au terme de la troisième, composée de dix épisodes diffusés sur Showtime entre avril et juin 2013. La chaîne a effectivement annulé la série pour des raisons budgétaires et, pour des faits analogues, n’a pas non plus souhaité élaborer un double téléfilm se basant sur le script déjà écrit de Neil Jordan. De quoi être frustré ? Probablement. Quid de la France ? Rappelons que c’est Canal+ qui détient les droits de cette œuvre et, puisqu’elle produit sa propre version, Borgia, il est évident qu’elle ne risque pas de mettre sa concurrente à l’antenne d’ici un certain temps. Pour la petite information, sachez sinon qu’est actuellement édité chez Ki-oon un seinen manga de Sôryô Fuyumi, Cesare, s’attardant comme son titre l’indique sur le fameux fils prodigue ; il existe également le shôjo manga Cantarella de Higuri Yû, mais sa publication a été stoppée dans nos contrées. Aucun spoiler. Tandis que le Pape échappe de peu à la tentative de meurtre initiée par le cardinal Della Rovere et s’efforce de retrouver ses esprits, les Sforza s’allient à d’anciennes […]

En lire plus...

The Borgias (saison 2)

Par , le 27 janvier 2013

Si je ne suis pas encore allée voir ce que valait la version européenne des Borgia de Tom Fontana (c’est toujours au programme), j’ai débuté l’année 2013 dans l’opulence et l’ambiance latine avec la seconde saison de The Borgias. Composée de dix épisodes d’une petite cinquantaine de minutes, celle-ci est passée entre avril et juin 2012 sur Showtime. La suite est prévue aux États-Unis dès le 14 avril prochain. En France, il n’y a aucune nouvelle quant à une hypothétique diffusion. Aucun spoiler. Sans être mauvaise, la première saison de The Borgias laissait un goût légèrement amer dans la bouche dans le sens où elle ne réussissait pas à tirer parti de son potentiel pourtant plus que vaste. Avec une écriture assez paresseuse et une trop grande hétérogénéité au niveau de ses intrigues, il lui manquait plusieurs éléments pour se montrer enthousiasmante. En revanche, la forme était clairement soignée. Du point de vue esthétique, la saison deux continue sur cette lancée. Avec des costumes magnifiques, une bande originale composée par un Trevor Morris visiblement inspiré, et une atmosphère à mi-chemin entre le faste excessif et la dévotion sincère, il est aisé […]

En lire plus...

Page 1 sur 212