The Loop (saison 2) – What happened ? You look like Mary-Kate Olsen !

Après une première saison très prometteuse, The Loop s’est octroyée une deuxième et malheureusement dernière saison, Fox ayant décidé que la série ne marchait pas assez au niveau des audiences. Il faut dire qu’elle est passée totalement inaperçue. Les informations à son propos sur le net sont presque inexistantes et je ne connais toujours personne qui la regarde ;__; Cela dit, la saison deux, diffusée durant l’été 2007, gagne trois épisodes ce qui fait qu’elle est composée de dix épisodes, de vingt minutes toujours. Les ingrédients sont toujours les mêmes mais il y a quelques changements qui sont opérés. La première différence se trouve être la disparition totale des deux filles Lizzy et Piper. Aucune information n’est donnée ce qui est étrange quand même puisque Pipier était supposée être LE grand amour de Sam « Thesis » le héros. C’est dommage parce que Lizzy formait un chouette duo avec Sully, le frère à côté de ses pompes de Sam. Lui est toujours là mais on le voit beaucoup moins. Sachant que le scénario pourrait tenir dans une boîte d’allumettes ce n’est pas dérangeant mais regrettable. En fait les épisodes se passent presque tout le temps au boulot. D’un côté c’est pas mal puisque ça évite de s’éparpiller et on voit ainsi davantage les deux boss. Mais de l’autre, on dirait que The Loop est un peu dénaturé. D’autant plus que les sortes d’arrêt sur image avec sous-titres ont aussi disparu.

Néanmoins, la sauce prend encore grâce à Bret Harrison qui est formidable. Il incarne Sam à merveille. Oui il est un loser mais dans le genre qui le prend bien, qui est drôle, qui en joue et qui finit toujours par retomber sur ses pattes on se demande encore comment. Sûrement grâce à ses deux boss géniaux dont les acteurs, Philip Baker Hall et Mimi Rogers, font aussi des étincelles.
Bref c’est sympa, drôle, totalement déjanté et rafraîchissant. Je ne regarde pas beaucoup de sitcom mais je garderai un excellent souvenir de The Loop. Dommage que la série ait été aussi courte mais au moins elle n’a pas eu le temps de s’essouffler.

Par |2017-05-01T14:03:18+02:00juin 24th, 2008|Séries étasuniennes, The Loop|8 Commentaires

The Loop (saison 1) – Your not one of those « trans-operatives » are you ? Like my son’s friend « Seth Beth » ?

Il y a quelques semaines alors que j’étais en train de regarder les filmographies des acteurs de l’excellente série Get Real (La Famille Green en VF. Ah ce que j’aimerais qu’elle repasse un jour… c’est beau de rêver), j’ai remarqué qu’Eric Christian Olsen jouait dans une série de Fox : The Loop. (Il y a quelques années il avait aussi participé à quelques épisodes de Tru Calling.)
Les quelques photos promos de la série ainsi que le synopsis m’ayant bien plu je décide de regarder la saison 1. Après tout, 7 épisodes de 20 minutes ce n’est pas la mort même si c’est pourri. Aucun spoiler.

Alors que l’on a juste vingt ans et que l’on doit faire face aux plus importants défis de la vie, il y en a qui décident de s’embarquer dans la vie professionnelle sans plus attendre et d’autres qui préfèrent continuer à s’amuser avec leurs copains sans se soucier de leur vie future. Mais il existe aussi certaines personnes qui décident, avec plus ou moins de succès, de combiner les deux !
The Loop dont l’histoire se déroule à Chicago suit le parcours de Sam (Bret Harrison), le plus jeune cadre dans le siège social d’une importante compagnie aérienne, et le premier parmi son groupe d’amis à avoir un métier. Il doit trouver un moyen de gérer à la fois sa carrière mais aussi sa vie sociale, notamment avec ses colocataires. Le premier, Sully (Eric Christian Olsen), est le frère aîné de Sam, qui ne pense qu’aux femmes et qui enchaine par là même les petits boulots sans réelle perspective de carrière. L’autre colocataire de Sam est Piper, une étudiante en médecine, pour qui Sam a depuis longtemps le béguin…
Au travail, Sam se bat pour répondre aux incéssantes demandes de son boss, Russ (Philp Baker Hall), mais aussi aux avances de sa collège, Meryl (Mimi Rogers).

Les informations concernant The Loop ne se bousculent pas au portillon sur le net. En fait je n’ai vu personne en parler, il n’y a aucun site web, bref rien de rien. Je crois que la série est annulée mais je ne suis pas sûre du tout… Tout ce que je sais c’est que la saison 1 diffusée durant l’été 2006 comporte 7 épisodes et la seconde saison est composée de 10 épisodes et est passée aux Etats-Unis cet été.
Alors que je cherchais des informations, je suis tombée sur cette photo promo de la saison 1. Au premier abord je me suis dit que le personnage de Lizzy a donc été recasté et en regardant de plus près je me rendue compte qu’en fait la brune de gauche n’est autre que Becki Newton (Amanda dans Ugly Betty) !! Je ne pense pas me tromper mais vu que je ne vois cette information nulle part sur internet, je ne suis pas sûre de moi…

The Loop est une sitcom délirante avec un humour assez similaire à celui de Scrubs. C’est assez débile par moment, sans être une accumulation de blagues potaches ou de scènes graveleuses, et c’est tout à fait le genre qui me plaît personnellement. Le fait que les épisodes ne durent que 20 minutes permet de ne pas avoir de longueur. Le temps passe très vite et tout du long on rigole à s’en décrocher la mâchoire.
Une nouveauté est qu’il arrive régulièrement qu’on ait le droit à un sous-titre en dessous d’une situation ou d’un personnage et un arrêt de l’image de quelques secondes. Sous-titre qui ajoute tout le temps une très grande dose d’humour !
Je ne regarde que très peu de sitcoms donc je ne peux pas trop dire si elle est différente des autres mais une chose est sûre c’est que les scenarii sont très bien écrits et plutôt intelligents. Le héros, Sam, surnommé Thesis par son boss, est vraiment très très sympa. Toute la série se déroule à travers ses yeux et on le suit avec délice dans ses déboires. Tout se termine toujours très bien mais les situations sont tellement rocambolesques, sans être pour autant irréalistes, que l’on est forcément admiratif devant tant de malchance heureuse ^^;
Tous les personnages, que ce soit le frère de Sam avec des idées de job hallucinantes, Lizzy la barmaid délurée, Darcy la secrétaire pince-sans-rire, Russ le patron très caustique ou encore Meryl la collègue avec ses avances très piquantes, sont différents et offrent la plupart du temps des scènes palpitantes et humoristiques. L’écriture de la série y est pour quelque chose mais le casting joue beaucoup à cette parfaite osmose. Je dois dire que ce fut un plaisir de voir Mimi Rogers :)
Si vous aimez les guest stars, vous serez ravis d’apprendre qu’Adam Brody (Seth de The O.C.) y fait une apparition extrêmement agréable ainsi que le chanteur des Dandy Warhols. Par ailleurs, on y voit aussi Masi Oka (Hiro dans Heroes) jouant un interprète chinois ;D Sauf qu’à cette époque, le japonais n’avait pas du tout la renommée qu’il a actuellement.

Bref une saison 1 très prometteuse et qui rempli bien ce que le télespectateur attend de ce genre de programme. Si vous aimez Scrubs je pense que The Loop devrait vous plaire. Dans tous les cas, cette série est à conseiller aux amateurs de franche rigolade !

Edit : La série est bien annulée au bout de deux saisons. De plus, Becki Newton a été recastée, elle incarnait donc au départ Lizzy.

Par |2018-07-06T17:46:50+02:00octobre 26th, 2007|Séries étasuniennes, The Loop|0 commentaire