The Tudors (saison 4)

Par , le 7 février 2011

Après avoir tiré sa révérence en 2010 aux États-Unis, The Tudors entame ce soir ses ultimes instants en France, sur Canal+. Retour sur sa quatrième saison, passée sur Showtime entre avril et juin 2010 durant dix épisodes. Aucun spoiler. Comme j’ai déjà pu l’écrire et comme j’aurai encore l’occasion de le faire, j’ai une très grande affection pour les fictions historiques. Je ne saurais trop expliquer pourquoi, d’autant plus que j’aime toutes les périodes, en ayant toutefois des favorites. L’Antiquité est assurément celle que je préfère, mais depuis toujours, j’ai une certaine fascination pour l’Histoire anglaise et plus particulièrement pour le règne d’Elizabeth I. Lorsque The Tudors fut ainsi diffusée pour la première fois sur Showtime, je fus donc aux anges. La première année fut correcte, sans être néanmoins exceptionnelle. Au contraire, la seconde fut une véritable réussite et représente, sans conteste, le point culminant de la production. La troisième est la plus faible d’entre toutes, car mal dosée, peu intéressante et trop peu subtile, même si ce ne fut jamais la marque de fabrique de la série. Qu’en est-il de cette dernière saison ? Ayant répudié Anne de Clèves, Henry […]

En lire plus...

The Tudors (saison 3)

Par , le 19 juin 2010

Aussi incroyable que celui puisse paraître, il semblerait que les bilans en retard depuis plus d’un an arrivent finalement sur Luminophore. Comme quoi rien n’est impossible. C’est ainsi que nous allons parler de la saison trois de The Tudors. La quatrième et dernière est sur le point de se terminer aux États-Unis, elle sera traitée d’ici quelque temps sur le blog. La troisième, composée de huit épisodes, fut diffusée entre avril et mai 2009 sur Showtime. Aucun spoiler. S’il y a bien un genre qui a mes faveurs dans le rayon des séries, c’est l’historique. C’est pour cette raison que la plupart des fictions de ce type passent par mes écrans un jour ou l’autre. La première saison de The Tudors était intéressante. Sans être parfaite, elle mettait en place les éléments politiques de l’époque tout en introduisant les personnages importants. Néanmoins, elle avait un peu de difficulté à gérer justement l’aspect purement factuel, préférant s’axer davantage sur le côté soap des romances du roi. La deuxième, plus aboutie, plus émouvante et plus sombre, était mieux construite et écrite. De quoi être confiant quant à la saison trois. Malheureusement, la […]

En lire plus...

Page 1 sur 212