The X-Files : I Want to Believe | X Files – Regeneration (film)

Il serait peut-être temps de parler ici du second film de The X-Files vu qu’il est sorti il y a un petit moment au cinéma et surtout, avant que mes maigres souvenirs ne s’envolent pour de bon. Avant toute chose, je tiens à préciser que je suis une grande fan de la série. Certes, je ne l’ai pas regardée depuis des années mais il y a des chances que si je suis ici à vous parler, The X-Files n’y soit pas pour rien. En fait, j’attends que le prix de la jolie intégrale diminue, histoire de me refaire la série ^^
Bref. Donc venons en au second film, à savoir I Want to Believe. Comme d’habitude, certains ont le cerveau qui ne fonctionne pas correctement vu qu’il a été jugé bon de traduire le sympathique titre original, et tellement compréhensible par n’importe quel fan, par un Regeneration. Non pas Régénération comme on pourrait le prononcer à la française mais bien un Regeneration qu’on prononce à l’anglaise. Hum. Ça commence très bien dis-donc. Le premier film, Fight the Future, est assez nul on va dire donc je n’attendais pas grand chose de celui-ci. Surtout que la fin de la série me plaisait assez. L’affiche m’a encore plus refroidie car elle est immonde. Mulder ne ressemble à rien. Et c’est un euphémisme. Tout ça pour placer le contexte. Je n’étais pas super motivée à l’idée d’aller voir le film, j’ai même attendu la dernière séance c’est pour dire. Mais je me disais quand même, c’est X-Files. Ai-je eu raison de payer une place de cinéma bien trop chère ?
Six ans après le clap de fin de la série, I Want to Believe, est sorti en France le 30 juillet 2008, soit cinq jours après les États-Unis. On pouvait plus ou moins s’y attendre, le film ne reprend pas la mythologie de la série mais propose une histoire plus ou moins originale. Aucun spoiler.

En plein milieu de la nuit, une employée du FBI est enlevée chez elle… Guidés par un ancien prêtre pédophile aux étranges visions, les agents Whitney et Drummy enquêtent. Très vite, leur investigation s’enlise : les indices sont minces et le temps presse. L’agence gouvernementale décide alors de refaire appel à Mulder et Scully. Leur expérience sur ce genre d’affaires sensibles pourrait s’avérer capitale. Mais des années ont passé depuis la fermeture du service des affaires non-résolues. Scully est redevenue médecin et Mulder, en disgrâce auprès du FBI, est introuvable…
Source : Allociné

Il ne sert à rien d’y aller par quatre chemins : je n’ai pas aimé. Le film est plan-plan, super mou et les personnages principaux, à savoir Mulder et Scully, perdent en saveur. Et pas qu’un peu en plus. Oui Scully a toujours été cartésienne mais là, après tout ce qu’elle a vécu, elle est beaucoup trop imperméable face à ce qu’il se passe. Mulder reste plus ou moins égal à lui-même mais j’avoue avoir eu du mal à retrouver celui qui me plaisant tant dans la série. Par ailleurs, l’histoire qui normalement devrait être fantastique ne l’est pas plus que ça. Je dois avouer que mes souvenirs sont un peu flous (preuve que je n’ai pas été marquée par ce que j’ai vu) mais il me semble quand même que l’explication surnaturelle est à laisser de côté. C’est un film X-Files mais sans l’essence même de la série. Du coup il ne reste qu’un thriller policier somme toute très banal.

Bien sûr que le fan est content de revoir les deux acolytes, de voir aussi avec surprise et ravissement l’arrivée d’un autre personnage connu (j’étais déçue qu’il ne soit pas là mais finalement, il est arrivé !), de réagir face aux quelques références mais ça s’arrête là. Ah, les amateurs de Battlestar Galactica reconnaîtront Callum Keith Rennie. Les deux agents du FBI ajoutés au casting ne servent absolument à rien et on peut se demander pourquoi on a autant parlé d’eux. Déception aussi face à la mise en avant du couple Mulder / Scully. C’est trop… évident. On n’avait pas besoin d’en voir autant. Encore une fois, le film dénote beaucoup trop par rapport à l’ambiance de la série.

Résultat plus que mitigé du coup pour I Want to Believe. Le fait qu’il ait moyennement marché est plutôt compréhensible car il n’a pas de quoi vraiment intéresser. Enfin… peut-être bien le fan en manque de sa série favorite mais probablement pas le spectateur lambda. En fait, ce dont je me rappelle le plus, c’est le plan sur le portrait de George W. Bush et la petite musique caractéristique de la série. Ça c’était drôle et plus que sympathique. Ceci étant dit, si The X-Files 3 il y a, je serai certainement de la partie. Surtout si le film se passe en 2012…